Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par seringatomik le Ven 13 Jan 2012 - 7:38

    ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    annoncée hier matin, la 4° baffe est tombée plus vite que prévu hier après midi, sous la forme d'un communiqué dont, rien que le titre, nous a fait hurler de rire tant il est vrai que "Intouchable ou paria : l’Ordre infirmier mis au ban de la profession !" est le triste reflet de la réalité ordinale, ainsi 3 des 4 syndicats libéraux viennent d'enterrer tout espoir du président Borniche de voir les IDEL continuer à raquer pour financer le machin qui sert à rien, l'oni devrait donc logiquement être très rapidement à court de liquidités et sa banque en tirer les conclusions qui s'imposent ... mais dans ce dossier, de logique il n'y a point, alors nous verrons si, malgré ses intentions affichées, l'Etat ne vient pas une fois de trop empêcher, en coulisses, que l'oni ne se noie dans son jus,

    après avoir passé des semaines à racketter les ESI, l'oni est aujourd'hui à presque 110 000 inscrits et à encaissé environ 85 000 chèques depuis le 01 mai 2011, il lui en faut encore 5 000 pour atteindre ses objectifs et ainsi "remettre les compteurs à zéro", c'est peu dire que laisser de côté une première ardoise d'environ 12 millions et une seconde pour l'instant estimée entre 600 000 et 800 000 euros, est se moquer du monde, mais que ne ferait on pour faire plaisir à son banquier, quand celui vous tient par les coucougnettes et s'est installé dans votre fauteuil présidentiel ?
    nous attendons d'ailleurs, comme l'an passé à même époque, les comptes "certifiés" de l'oni pour 2010/2011, sachant que ceux de 2009/2010 avaient été soigneusement galvaudés, pendant des mois, avant d'être révélés catastrophiques début 2011,

    RESILIENCE a récemment reçu plusieurs exemplaires/copies de courriers adressés à l'oni par des IDE/IDEL qui commencent à se rendre compte de la supercherie ordinale - il serait temps - et des graves et nombreux dysfonctionnements de l'ordre infirmier qui n'est pas en mesure de gérer son fichier, nous l'avions dit à plusieurs reprises, le président Tisserand le confirme dans son communiqué d'hier, la CNIL appréciera ...
    plusieurs dizaines d'IDEL sont ainsi bloquées dans leur installation car toujours en attente du numéro ordinal qui ne vient pas, certaines cpam faisant la sourde oreille malgré la bonne foi évidente des IDEL concernées, il est donc, là aussi, logique que ces courriers qui circulent et qui enflent un peu plus chaque jour demandent la désinscription et le remboursement des cotisations de leurs auteurs !

    le président Borniche, dont les affiliés départementaux et régionaux découvrent les agissements soit par la presse, soit directement connectés sur le site de RESILIENCE, ayant ouvert la boite à claques récemment c'est donc au rythme d'une par jour actuellement (week end compris ?) que les mauvaises ou très mauvaises nouvelles lui arrivent en plein nez,
    celle d'hier étant assurément celle qui confirmera l'enterrement financier de l'oni, les noms d'oiseaux continuent de circuler car l'ordinal est, voyez vous, mauvais joueur et mauvais perdant, pour ne pas dire simplement : ordinal,
    présidents départementaux et régionaux, savamment tenus dans l'ignorance, mais qui seront néanmoins en première ligne en cas de cessation de paiement de l'oni, les factures impayées localement leur étant directement adressées, le dernier bulletin de l'ordre adressé aux adhérents par @ datant, lui, du ................. 17 mai 2011 !

    la cinquième de ces baffes est donc, pour le coup, à retardement mais devrait sonner à la face de l'oni comme le tocsin !
    suite à la plainte, pour le moins malencontreusement déposée par l'oni, contre RESILIENCE et son secrétaire général, c'est une fronde, dont seul l'avenir nous dira l'importance et la force, qui est entrain de se constituer pour soutenir RESILIENCE que l'oni veut baillonner à tous prix, nos très nombreux amis et sympathisants, ici et là, nous font savoir leur intention de donner un éclat particulier à cette journée du 20 mars 2012 à Paris, audience où l'ordre enverra - peut être - son cadavre pour siéger sur le banc des accusateurs, car d'ici là ...

    en attendant, nous poursuivons - très activement - notre objectif qui est d'obtenir la liquidation pure et simple de l'oni et de voir publier son abrogation au Journal Officiel de la République,

    c'est tous ensemble que nous y parviendrons !

    www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    imovane

    Messages : 103
    Date d'inscription : 18/09/2010

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par imovane le Ven 13 Jan 2012 - 9:37

    y a pas à dire mon seringue c'est le meilleur vivser bisoufleurs
    denis douard
    denis douard
    Dessinateur de RESILIENCE

    Lion Messages : 402
    Date d'inscription : 05/01/2011
    Age : 66
    Localisation : south bretagne

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par denis douard le Ven 13 Jan 2012 - 11:42

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? 707135infresilience020


    _________________



    avatar
    Invité
    Invité

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par Invité le Ven 13 Jan 2012 - 11:49


    excel
    avatar
    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par Norma Colle le Ven 13 Jan 2012 - 14:18

    http://www.espaceinfirmier.com/actualites/detail/48350/oni-une-coquille-vide-qui-ne-sert-plus-a-rien-.html

    et une belle baffe!

    ONI : « Une coquille vide qui ne sert plus à rien »

    Dans un communiqué, Convergence infirmière, la Fédération nationale des infirmières, et l’Organisation nationale des syndicats d’infirmiers libéraux, « appellent à une résistance collective et massive des libéraux par le boycott de toute cotisation ordinale réclamée de façon discriminatoire. » Un nouveau coup dur pour l’ordre qui comptait beaucoup sur eux pour se renflouer. Entretien avec Philippe Tisserand, président de la FNI.

    Espaceinfirmier : Vous vous êtes beaucoup investi dans la naissance de l’ordre, pourtant cet été vous avez démissionné de votre mandat d’élu national, et aujourd’hui vous appelez les infirmières libérales à ne pas cotiser. Le divorce est consommé ?
    Philippe Tisserand : Tel qu’il existe aujourd’hui, l’ordre ne représente plus la profession infirmière, d’ailleurs il ne représente plus rien. C’est une coquille vide, une instance bureaucratique qui ne sert à rien. L’ordre ne travaille sur rien, ne produit rien, n’a d’avis sur rien. Dernièrement encore, alors que le développement professionnel continu était présenté au Haut conseil de la santé publique, Didier Borniche, le président de l’ONI, qui était présent, n’a pas ouvert la bouche, et l’ordre n’a produit aucune contribution ! Autre exemple, depuis cet été, l’ordre est totalement absent des discussions concernant les projets de protocoles de coopération entre professionnels de santé, un sujet qui intéresse particulièrement les libéraux. Bref, la seule occupation des dirigeants actuels est de faire rentrer de l’argent dans les caisses, sur la base d’un plan de restructuration, qui n’a pas été présenté aux élus, et pour lequel ils ont accepté de sacrifier toutes les missions de l’ordre. Tout ça n’a plus de sens.

    Quel est l’état d’esprit des infirmières libérales aujourd’hui vis-à-vis de l’ordre ?
    Elles y ont adhéré sur la base d’un ordre tel qu’il est défini pas la loi. A savoir : une infirmière égale une voix, et un montant de cotisation unique pour toutes. Aujourd’hui, les libéraux se sentent victimes d’une forme de discrimination, et toute la pression est sur eux car on voudrait leur faire porter le chapeau de l’échec de l’ordre s’ils ne cotisent pas - alors que, dans le même temps, rien n’est fait pour que les salariés cotisent également. Depuis plusieurs jours, nous sommes très sollicités par des collègues qui enragent parce qu’elles avaient fait un choix et qu’elles n’y croient plus, et qu’elle ne veulent plus être considérées comme des vaches à lait. Nous sommes aussi quotidiennement contacté par des élus départementaux et régionaux qui ne savent plus quoi faire et se demandent s’ils doivent rester ou démissionner, tandis que d’autres sont déjà partis. L’image de l’ordre est ternie aux yeux des infirmiers qui s’y étaient engagés, et, pour certains d’entre eux, beaucoup investis.

    Existe-t-il un risque pour les libéraux qui ne cotiseront pas ou plus à l’ordre ?
    Il est difficile d’imaginer que les CPAM prennent le risque de lancer un mouvement de déconventionnement des infirmières libérales. S’il y a eu des initiatives ici ou là, elles sont restées très marginales. On ne peut pas, en effet, priver les malades de soins parce que personne n’est capable de gérer la crise de l’ordre.

    L’abrogation de l’ordre, que réclame les « contre-ordistes » depuis son installation, est-elle une solution ?
    Cette question n’a pas été abordée à la FNI. Mais, à titre personnel, je pense que cette solution n’est pas à écarter. En cas d’alternance politique, à l’issue de la prochaine élection présidentielle, cette option pourrait d’ailleurs être mise en œuvre par le nouveau gouvernement. Le principe de réalité veut qu’on ne peut pas faire vivre une instance autonome financée par les professionnelles, dès lors qu’elle ne fonctionne pas, et que les professionnelles concernées n’y adhèrent pas ! La messe est dite.

    Propos recueillis par Françoise Vlaemÿnck.

    L'ONI va-t-il aussi trainer Tisserand au tribunal?
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par necronomicon le Ven 13 Jan 2012 - 17:52

    Je me posais la même question : n'est-ce pas une insulte que de traiter quelqu'un de feignasse...? ptdr1


    _________________



    avatar
    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par infirmierencolere le Ven 13 Jan 2012 - 18:44

    demainy en a une 6° ?? - de baffe ? ptdr1

    Contenu sponsorisé

    ordre infirmier  :  5 baffes en 5 jours ????? Empty Re: ordre infirmier : 5 baffes en 5 jours ?????

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 6:38