Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    ordre infirmier : toujours plus ... de baffes ...

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    ordre infirmier : toujours plus ... de baffes ...

    Message par seringatomik le Mer 8 Fév 2012 - 8:15

    ordre infirmier : toujours plus ... de baffes ...


    alors que l'ordre infirmier est fier d'avoir atteint les objectifs qui lui ont été fixés par sa banque nourricière en matière de ratio adhérents/cotisants, fierté revendiquée en grande pompe lors de la conférence de presse ordinale du 26 janvier à Paris,

    alors que ce sont encore et toujours les idel "vaches à lait" qui participent le plus au financement de ce gouffre financier qu'est devenu l'oni, idel qui ont clairement annoncé qu'elles ne re cotiseraient pas en mai prochain,

    alors que le fichier/annuaire tenu par l'oni est aussi mal administré qu'il ne l'était, décrié par l'ordre, par les DDASS, "sauf que" maintenant c'est payant (!),

    alors que les comptes 2010/2011 n'ont toujours pas été communiqués et donc non validés (??) par les commissaires aux comptes,

    quand le ministre de la Santé réaffirme vendredi dernier, lors d'un déplacement à Lyon, qu'il n'est pas souhaitable d'obliger les ide salariées à cotiser/adhérer à l'oni,

    quand l'ordre a décidé d'affirmer sa légitimé, toujours plus contestée, en attaquant les infirmières qui osent lui tenir tête devant les tribunaux, grâce aux cotisations des ... infirmières !

    plusieurs sources concordantes font état d'une volonté de la banque de réhausser ces mêmes objectifs avant la fin avril 2012, terme de cet exercice financier qui n'en finit plus de défrayer la chronique infirmière ... quand les jeunes diplômés sont tous, ou presque, installés et qu'eux aussi ont annoncé qu'ils ne se feraient pas avoir une seconde fois en trois mois ...

    il est vrai que si les résultats du % de cotisants obtenus, sous la menace et/ou le chantage, sont probants, le reste du bilan est calamiteux avec toujours autant de salaires à payer à des assistantes qui attendent, à domicile, leurs maigres primes de licenciement, que le plan social est une usine à gaz (que l'ordre peine ++ à maîtriser), plan qui lui coûte fort cher, que partout, l'ordre continue à payer des loyers pour des locaux vides, on peut comprendre l'ire de la Bred à constater l'incapacité de l'ordre à gérer ses affaires courantes ...

    pendant que ce même ordre continue à embaucher à des salaires de 2800 euros/mois sur Paris quand les assistantes provinciales sont au smic ou juste au dessus, quand il est proposé à ces mêmes assistantes de quitter un temps plein pour l'équivalent d'un mi temps sous les cocotiers de l'île de la Réunion (!), assistantes qui n'en peuvent plus d'attendre encore et toujours ...

    c'est bien pour cela que RESILIENCE continue à attaquer cet ordre qui nous fait honte au quotidien et à demander sa mise sous tutelle auprès des tribunaux administratifs ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Mar 17 Juil 2018 - 11:07