Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par lesinfirmières le Dim 27 Sep 2015 - 5:55

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    La loi Santé est un fourre tout de type loi Macron, dans laquelle les infirmiers de tels secteurs, genre libéraux, ont des intérêts à défendre qui vont à l'encontre de ceux des salariés et vice versa ... Idem pour les IADE ... Une fois de plus, celles et ceux qui appellent à la grève ont un pied dedans et un pied dehors comme monsieur Amouroux (pdt oni 75 et snpi) et madame Touba (oni Pays de Loire et sniil), l'un - schizophrène - appelle à manifester et l'autre non au motif que l'ordre infirmier est en discussion au Sénat  ! Les médecins ont des revendications qui vont parfois à l'encontre de celles des infirmières ... 
    Sans parler des buralistes et des viticulteurs qui défendent des intérêts commerciaux au détriment de nos lois (type Loi Evin) régissant la Santé Publique !  Il est clair que la ministre et sa hiérarchie vont s'asseoir sur la voix et la volonté du peuple comme ils le font depuis mai 2012, comme les autres le faisaient avant eux ! Une manifestation de plus, non. Une révolution, OUI !

    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par Solange Granier le Mar 29 Sep 2015 - 6:15

    Une grève de plus pour rien du tout ! Sans moi.

    C'est la révolution qui doit être la mère des batailles.
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par snoopette le Mar 29 Sep 2015 - 8:42

    que le snpi se joigne a la grève....franchement amouroux n'a pas de honte!!!


    _________________


    <br>
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par Solange Granier le Mer 30 Sep 2015 - 10:39

    Comme d’habitude rien ne change : chacun pour soi et Dieu pour tous. Comment voulez vous être crédibles quand, une fois arrivées au ministère, en désordre, on vous répondra :”quand vous serez d’accord entre vous, on vous écoutera !”
    Les IADE refusent de défiler avec les syndicats qui refusent de défiler avec les IDEL qui refusent de … Y a que monsieur Amouroux, président de l’ordre departemental infirmier parisien et secrétaire général du snpi (un peu schizo comme cumul des responsabilités, non ?) qui laisse “ses troupes” libres de défiler où elles le veulent, meilleur moyen de ne pas avoir à les comptabiliser sur les doigts d’une seule main !


    http://www.actusoins.com/266408/manifestations-du-1er-octobre-recapitulons.html#comment-45500
    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par lesinfirmières le Jeu 1 Oct 2015 - 4:36

    Le seul syndicat qui travaille avec l’ordre est le snil de madame Touba, élue ordinale en Pays de Loire. Le seul syndicat qui supporte l’ordre est le snpi de monsieur Amouroux, président de l’ordre 75. Madame Touba est la seule à ne pas appeler à la grève infirmière ce 1er octobre pour ne pas froisser le ministère de la Santé car l’avenir de l’ordre se joue en ce moment au Parlement et (mélange des genres) il ne faut pas froisser la susceptibilité de MST. Monsieur Amouroux nous a habitué depuis longtemps à la schizophrénie qui est la sienne de manger à tous les râteliers en fonction de l’air du temps. Ce n’est pas plus compliqué que cela et ça me fait vomir de dégoût de voir ces pseudos responsables dirigeants qui cumulent les sièges, les postes sur le dos des IDE !
    Quand on sait qu’un directeur à l’ordre gagne plus de 7000 euros/mois, on comprend pourquoi ils veulent garder leurs postes !


    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere
    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par syndicat RESILIENCE le Jeu 1 Oct 2015 - 20:04

    Il semble que le mouvement ait fait pschitt ???


    _________________



    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par lesinfirmières le Ven 2 Oct 2015 - 5:33

    Lesinfirmières Encolère
    Diviser pour mieux se faire enc.....
    Jeudi noir, jeudi sombre, jeudi triste ??? Cette journée est le plus parfait exemple de l'état de délabrement dans lequel se trouve la profession, éclatée en mille revendications catégorielles et/ou statutaires, très sectorisées en fonction des modes d'exercices infirmiers. Les IADE "seigneurs de la profession" refusent de défiler avec les "gueux" que seraient les autres infirmiers, les syndicalistes de l'APHP ne prêchent que pour leurs multiples chapelles internes aux hôpitaux parisiens, les IDEL réglant leurs comptes par syndicats interposés avec la guerre fratricide qui fait des ravages entre la fni et le sniil. Sans parler de monsieur Amouroux, président de l'ordre infirmier parisien et secrétaire général du snpi, vice président du collège infirmier et de bien d'autres groupuscules qui prétend représenter les 600000 infirmières à lui tout seul ! Le tout, enrubanné par un ordre infirmier plus préoccupé par le remboursement de sa dette en rackettant les infirmières que par l'avenir de la profession dont il prétend défendre l'honneur et la probité !



    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par snoopette le Ven 2 Oct 2015 - 11:02

    franchement je deprime


    _________________


    <br>
    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par syndicat RESILIENCE le Ven 2 Oct 2015 - 16:53

    lesinfirmières a écrit:Lesinfirmières Encolère
    Diviser pour mieux se faire enc.....
    Jeudi noir, jeudi sombre, jeudi triste ??? Cette journée est le plus parfait exemple de l'état de délabrement dans lequel se trouve la profession, éclatée en mille revendications catégorielles et/ou statutaires, très sectorisées en fonction des modes d'exercices infirmiers. Les IADE "seigneurs de la profession" refusent de défiler avec les "gueux" que seraient les autres infirmiers, les syndicalistes de l'APHP ne prêchent que pour leurs multiples chapelles internes aux hôpitaux parisiens, les IDEL réglant leurs comptes par syndicats interposés avec la guerre fratricide qui fait des ravages entre la fni et le sniil. Sans parler de monsieur Amouroux, président de l'ordre infirmier parisien et secrétaire général du snpi, vice président du collège infirmier et de bien d'autres groupuscules qui prétend représenter les 600000 infirmières à lui tout seul ! Le tout, enrubanné par un ordre infirmier plus préoccupé par le remboursement de sa dette en rackettant les infirmières que par l'avenir de la profession dont il prétend défendre l'honneur et la probité !



    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere

    il semble bien que cette analyse - somme toute assez réaliste - ait déclenché un mini séisme, à la lecture des très nombreux commentaires qui apparaissent sur facebook chez nos amies Lesinfirmières Encolère ... lool


    _________________



    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par Solange Granier le Ven 2 Oct 2015 - 17:07

    syndicat RESILIENCE a écrit:
    lesinfirmières a écrit:Lesinfirmières Encolère
    Diviser pour mieux se faire enc.....
    Jeudi noir, jeudi sombre, jeudi triste ??? Cette journée est le plus parfait exemple de l'état de délabrement dans lequel se trouve la profession, éclatée en mille revendications catégorielles et/ou statutaires, très sectorisées en fonction des modes d'exercices infirmiers. Les IADE "seigneurs de la profession" refusent de défiler avec les "gueux" que seraient les autres infirmiers, les syndicalistes de l'APHP ne prêchent que pour leurs multiples chapelles internes aux hôpitaux parisiens, les IDEL réglant leurs comptes par syndicats interposés avec la guerre fratricide qui fait des ravages entre la fni et le sniil. Sans parler de monsieur Amouroux, président de l'ordre infirmier parisien et secrétaire général du snpi, vice président du collège infirmier et de bien d'autres groupuscules qui prétend représenter les 600000 infirmières à lui tout seul ! Le tout, enrubanné par un ordre infirmier plus préoccupé par le remboursement de sa dette en rackettant les infirmières que par l'avenir de la profession dont il prétend défendre l'honneur et la probité !



    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere

    il semble bien que cette analyse - somme toute assez réaliste - ait déclenché un mini séisme, à la lecture des très nombreux commentaires qui apparaissent sur facebook chez nos amies Lesinfirmières Encolère ... lool


    1 réaction sur le "premier site infirmier" de France,
    9 réactions sur Actusoins,
    Des dizaines de commentaires et autant de réponses sur 
    Lesinfirmières Encolère 
    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere 

    Moi je dis : bravo à nous ! Y a Bernadette qui doit en baver de jalousie.  lolmdr
    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par lesinfirmières le Sam 3 Oct 2015 - 5:57

    Lesinfirmières Encolère Eh ben ! Lu par plus de 10000 personnes, commenté/répondu plus de 100 fois, il est clair que ce post aura eu le mérite de faire parler quand, ailleurs, les articles diffusés sur les sites de la presse infirmière traditionnelle sont restés silencieux ou presque ! Vos remarques et commentaires doivent nous faire réfléchir, puisque le constat semble fait de nos divisions infirmières (qui ne datent pas d'hier !) sur le minimum qui pourrait faire que la prochaine fois nous puissions nous mettre d'accord sur un socle commun de revendications. Si tant est que des prochaines mobilisations soient organisées, vu le bide du 01 octobre 2015 annoncé comme "un jeudi noir de la profession" (on peut dire maintenant que ce fut un enterrement VIP). Mention spéciale au barbu ordino-syndicaliste multicarte qui a du passer plus de temps au téléphone a essayer (et parfois à réussir) de faire censurer les commentaires désobligeants ou réalistes (au choix) ici et là que d'écouter ses collègues infirmiers.


    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere
    avatar
    kanopée

    Messages : 136
    Date d'inscription : 23/09/2011

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par kanopée le Sam 3 Oct 2015 - 15:52

    On devrait leur déverser notre purin de couches puantes devant leur ministère ! ! Faire comme les agriculteurs avec leurs tracteurs mais nous ce serait avec nos voitures ! !Viva la révolution ! !


    _________________




    Contenu sponsorisé

    Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ? Empty Re: Le 1er octobre, une grève, certes, mais pour quelles revendications, une manif pour quoi faire ?

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 14:03