Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Lettre au député Villaumé, suite à sa réponse du 15 janvier 2015.

    Partagez
    avatar
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Lettre au député Villaumé, suite à sa réponse du 15 janvier 2015.

    Message par Solange Granier le Mar 20 Jan 2015 - 20:53

    Lettre au député Villaumé, suite à sa réponse du 15 janvier 2015. (corrigée par seringue)

    Votre lettre du 15 janvier 2015 au sujet de l’ordre infirmier.

    gmail.com>
    18:49 (Il y a 0 minute)

    Affaire suivie par madame Edwige Eme.

    Le 20 janvier 2015.

    Monsieur le Député Jean Michel Villaumé,


    je viens de prendre connaissance de votre lettre du 15 janvier dernier et je vous remercie d’avoir pris le temps de me répondre.

    Le sujet de l’ordre infirmier, vous le savez, concerne plus de 600000 collègues infirmières et infirmiers en France auxquels je me permets d’ajouter les quelques 70000 étudiants en formation, futurs concernés par le sujet.
    Depuis la publication de la loi du 21 décembre 2006 créant un ordre infirmier dans notre pays, le désordre et la honte infirmière sont de mise au quotidien. Les dernières sorties et publications très médiatisées de l’ordre en matière de contrôle "du terrorisme infirmier étudiant" pourrait faire sourire si nous n’avions pas envie d’en pleurer.
    Autre sujet de fort mécontentement, le voyage de monsieur Borniche dans l’avion présidentiel à l’occasion de la visite officielle de monsieur Hollande au Canada et le rendez vous accordé au Palais de Élysée au même président de l’ordre infirmier, Didier Borniche, fin 2014.
    Il y a quelques mois, l’ordre infirmier surfait tout aussi médiatiquement sur la vague morbide de l’assassinat de notre collègue infirmière à Strasbourg, triste drame relevant du fait divers. L’ordre a réuni une trentaine d’infirmières à cette occasion et quelques amis et de la famille, malgré un appel national à participer à une marche blanche orchestrée par les irresponsables locaux. Les alsaciens ordinaux font d’ailleurs très fort dans la connerie (excusez moi du terme) car c’est aussi à Mulhouse que le président de l’ordre du Haut Rhin a dénoncé des collègues infirmières au procureur du 68, entraînant là encore une vague médiatique insensée !

    Votre courrier, monsieur le député, est accompagné d’une copie de la réponse de madame Touraine adressée publiquement en mai 2014 à votre collègue Jean Luc Reitzer. Il est vrai que cette réponse cinglante à l’encontre de l’ordre infirmier aurait pu me rassurer comme vous le suggérez dans votre écrit.

    Monsieur le député, il n’en est rien, compte tenu des éléments que je vous ai listé plus haut et dont peut être vous n’aviez pas connaissance. Je me permet, de plus, de vous faire remarquer que la commission socialiste présidée par la députée Le Houerou et signalée dans la réponse de madame Touraine comme "devant faire très rapidement des propositions" s’est réunie au début 2013 et que nous en attendons toujours et encore les conclusions, deux années après.

    Pour couronner le tout, monsieur le député Villaumé, Résilience dont je suis très fière d’en être membre est convoqué après deux reports devant le TGI de Paris le 05 mars prochain à la demande de l’ordre qui recommande ni plus, ni moins que la dissolution du syndicat au motif que nous avons organisé une loterie, de simple bonne foi mais certainement maladroitement, pour financer les frais de justice qui nous sont imposés par la multiplication des procédures que l’ordre. Dans le but de nous faire taire, ce que jamais nous ne ferons.

    Voilà donc monsieur le député les raisons de notre colère infirmière sans parler des autres misères que nous font vos amis socialistes au pouvoir, à commencer par la première d’entre eux, madame Touraine qui est, sans conteste aucune une brillante Conseillère d’Etat mais une très mauvaise ministre de la Santé. Monsieur Hollande serait bien inspiré de la démissionner car rarement une ministre de la République aura autant faillit à ses devoirs envers la profession infirmière. Il est vrai que le ministère de la Santé, orphelin dans le premier gouvernement de monsieur Valls, lui a été imposé en seconde main.


    Recevez, monsieur le Député, mes salutations infirmières attristées par autant de déconsidération de nos efforts. Mes amies et moi ne céderons jamais face à la bêtise ordinale et nous nous souviendrons, y compris en mars et en décembre de cette année que monsieur Hollande a été élu avec nos voix. Votes qu’il n’est pas prêt de retrouver en continuant, à notre encontre, la même politique que monsieur Sarkozy.

    Solange Granier,
    Infirmière retraitée mais solidaire de ses collègues.

    Pour me joindre : Résilience - 20 rue de Molsheim - 67000 Strasbourg.
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Lettre au député Villaumé, suite à sa réponse du 15 janvier 2015.

    Message par seringatomik le Mer 21 Jan 2015 - 9:12

    au moins il aura de la lecture ce député qui croit qu avec une bafouille il va nous rabibocher avec flamby ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 16:32