Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Le grand désordre infirmier (à compléter)

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par seringatomik le Ven 14 Fév 2014 - 19:52

    Le grand désordre infirmier (à compléter)

    - ordre infirmier créé le 21 décembre 2006 par une loi publiée au JO,

    - ordre infirmier rejeté depuis, par plus de 80% des 600 000 infirmières en exercice, soit plus de 480 000 professionnelles en exercice illégal au quotidien, la moitié des 20 % revendiqués par l ordre infirmier le sont, soit sous la menace d un déconventionnement des cpam (essentiellement infirmières libérales) soit pour d autres tracasseries administratives les ayant obligé à adhérer,

    - ordre infirmier financé en 2008, pour ses débuts de fonctionnement à hauteur de 19 millions d euros par la BRED/BPCE et par le Credit Participatif 1 à 2 millions, sur la base du simple postulat que les infirmières allaient toute adhérer à hauteur de 75 euros soit un budget annuel de 38 millions ...

    - monsieur Pérol est nommé à la tête de la BPCE/BRED en février 2009

    - mai 2010 : création du syndicat infirmier RESILIENCE, dédié à la lutte contre l ordre infirmier

    - 2010 : ordre infirmier en déficit de plus de 13 millions, la banque BRED continuant à laisser faire ...

    - 28 juillet 2011, démission (poussée vers la sortie par l actuel président Borniche) de la présidente Leboeuf de l ordre (élue en 2008), le président Vasseur par intérim ayant résisté 3 semaines déclare à la presse et aux adhérents de l ordre que compte tenu du refus de la banque de continuer à cautionner, l ordre est en cessation de paiement à minuit ...

    - 28 juillet 2011 au soir, en pleine nuit, envoi d un fax au secrétaire général de l Elysée (Xavier Musca) pour demander une intervention (???)

    - 29 juillet 2011 au matin, la banque accepte de surseoir et propos une réunion de travail en septembre 2011,

    - septembre 2011, nouveau prêt de 3,5 millions de la BPCE à l ordre infirmier ...

    - 22 novembre 2011 publication d un décret (!) au JO maintenant l ordre infirmier national et les chambres disciplinaires pour deux années, en lieu et place des élections ordinales non organisées en avril 2011 et en juillet 2011 (faute de moyens financiers) par l ordre pour renouveler par moitié les sièges des conseilles départementaux et régionaux ...

    - décembre 2011, le Tribunal de Commerce de Paris valide l accord entre la BPCE et l ordre infirmier pour le plan de redressement et le remboursement des dettes ordinales (1,5 million/an sur 7 ans)

    - janvier 2012 = licenciements de 74 personnes recrutées en 2008 et fermetures de toutes les antennes départementales de l ordre qui sont regroupées au niveau régional,

    - 22 novembre 2013, fin du décret de novembre 2011, élection du cnoi (les premières élections de l histoire de France organisées à l envers)

    - décembre 2013, ré election de monsieur Borniche à la présidence du cnoi,

    - avril et juin 2014, renouvelement des cdoi et des croi = re élection à l envers ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    Judas

    Messages : 52
    Date d'inscription : 27/10/2012

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par Judas le Ven 14 Fév 2014 - 20:21

    http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000021574032

    Par décret du 31 décembre 2009, publié au Journal Officiel de la République Française (JORF) n° 0001, page 11, texte 5 du 1er janvier 2010, portant promotion et nomination :

    Parmi des centaines de récipiendaires, Madame Annick, Germaine, Eugénie TOUBA, née Chéné, infirmière libérale ; 39 ans d'activités professionnelles, sociales et de fonctions électives a été élevé au grade de Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur, sur le quota du Ministère de la Santé et des Sports de l’époque.

    Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur ce n’est pas rien. Jean Philippe SMET alias Johnny Alité, cavalier fiscal Belge-franco-suisse-américain le sait bien.

    Mais, revenons à Madame TOUBA qui par ailleurs est Présidente du SNIIL (Syndicat National des Infirmières et Infirmiers Libéraux). Dans son bulletin mensuel, Madame la Présidente incite ses nombreuses ouailles à s’investir dans l’Ordre des Infirmiers en présentant leur candidature lors des prochaines élections ordinales fixées en 2014, dans les départements et les régions.

    Avec un tel soutien, l’Ordre National des Infirmiers est sauvé, n’en déplaise aux syndicats  d’IDEL concurrents. Madame la Présidente n’est pas Chénée… Là où il y a de la gêne il n’y a pas de plaisir.

    Faisons l’humour à contresens: Est-il besoin de préciser que cet Ordre est plébiscité par l’immense minorité des infirmières et infirmiers (146 000 inscrits/électeurs potentiels à l’ONI sur 600 000 I.D.E en exercice, sans compter ceux qui s’enrichissent en Suisse ou au Québec) ?

    La devise de l’ONI : ‘’Fais ce que tu dois, advienne que pourra’’… ALEA JACTA EST !
    avatar
    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par infirmierencolere le Ven 14 Fév 2014 - 20:33

    seringatomik a écrit:Le grand désordre infirmier (à compléter)

    - ordre infirmier créé le 21 décembre 2006 par une loi publiée au JO,

    - ordre infirmier rejeté depuis, par plus de 80% des 600 000 infirmières en exercice, soit plus de 480 000 professionnelles en exercice illégal au quotidien, la moitié des 20 % revendiqués par l ordre infirmier le sont, soit sous la menace d un déconventionnement des cpam (essentiellement infirmières libérales) soit pour d autres tracasseries administratives les ayant obligé à adhérer,

    - ordre infirmier financé en 2008, pour ses débuts de fonctionnement à hauteur de 19 millions d euros par la BRED/BPCE et par le Credit Participatif 1 à 2 millions, sur la base du simple postulat que les infirmières allaient toute adhérer à hauteur de 75 euros soit un budget annuel de 38 millions ...

    - monsieur Pérol est nommé à la tête de la BPCE/BRED en février 2009

    - mai 2010 : création du syndicat infirmier RESILIENCE, dédié à la lutte contre l ordre infirmier

    - 2010 : ordre infirmier en déficit de plus de 13 millions, la banque BRED continuant à laisser faire ...

    - 28 juillet 2011, démission (poussée vers la sortie par l actuel président Borniche) de la présidente Leboeuf de l ordre (élue en 2008), le président Vasseur par intérim ayant résisté 3 semaines déclare à la presse et aux adhérents de l ordre que compte tenu du refus de la banque de continuer à cautionner, l ordre est en cessation de paiement à minuit ...

    - 28 juillet 2011 au soir, en pleine nuit, envoi d un fax au secrétaire général de l Elysée (Xavier Musca) pour demander une intervention (???)

    - 29 juillet 2011 au matin, la banque accepte de surseoir et propos une réunion de travail en septembre 2011,

    - septembre 2011, nouveau prêt de 3,5 millions de la BPCE à l ordre infirmier ...

    - 22 novembre 2011 publication d un décret (!) au JO maintenant l ordre infirmier national et les chambres disciplinaires pour deux années, en lieu et place des élections ordinales non organisées en avril 2011 et en juillet 2011 (faute de moyens financiers) par l ordre pour renouveler par moitié les sièges des conseilles départementaux et régionaux ...

    - décembre 2011, le Tribunal de Commerce de Paris valide l accord entre la BPCE et l ordre infirmier pour le plan de redressement et le remboursement des dettes ordinales (1,5 million/an sur 7 ans)

    - janvier 2012 = licenciements de 74 personnes recrutées en 2008 et fermetures de toutes les antennes départementales de l ordre qui sont regroupées au niveau régional,

    - 22 novembre 2013, fin du décret de novembre 2011, élection du cnoi (les premières élections de l histoire de France organisées à l envers)

    - décembre 2013, ré election de monsieur Borniche à la présidence du cnoi,

    - avril et juin 2014, renouvelement des cdoi et des croi = re élection à l envers ...

    le temps passe vite - mais encore pas assez pour nous débarrasser de cette merde ordinale -  mmepapeur 
    avatar
    Judas

    Messages : 52
    Date d'inscription : 27/10/2012

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par Judas le Ven 14 Fév 2014 - 21:02

    Merde ordinale dis-tu?

    Comme c'est vulgaire!
    avatar
    zobielamoucham

    Messages : 100
    Date d'inscription : 22/06/2012

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par zobielamoucham le Sam 15 Fév 2014 - 12:18

    seringatomik a écrit:Le grand désordre infirmier (à compléter)

    - ordre infirmier créé le 21 décembre 2006 par une loi publiée au JO,

    - ordre infirmier rejeté depuis, par plus de 80% des 600 000 infirmières en exercice, soit plus de 480 000 professionnelles en exercice illégal au quotidien, la moitié des 20 % revendiqués par l ordre infirmier le sont, soit sous la menace d un déconventionnement des cpam (essentiellement infirmières libérales) soit pour d autres tracasseries administratives les ayant obligé à adhérer,

    - ordre infirmier financé en 2008, pour ses débuts de fonctionnement à hauteur de 19 millions d euros par la BRED/BPCE et par le Credit Participatif 1 à 2 millions, sur la base du simple postulat que les infirmières allaient toute adhérer à hauteur de 75 euros soit un budget annuel de 38 millions ...

    - monsieur Pérol est nommé à la tête de la BPCE/BRED en février 2009

    - mai 2010 : création du syndicat infirmier RESILIENCE, dédié à la lutte contre l ordre infirmier

    - 2010 : ordre infirmier en déficit de plus de 13 millions, la banque BRED continuant à laisser faire ...

    - 28 juillet 2011, démission (poussée vers la sortie par l actuel président Borniche) de la présidente Leboeuf de l ordre (élue en 2008), le président Vasseur par intérim ayant résisté 3 semaines déclare à la presse et aux adhérents de l ordre que compte tenu du refus de la banque de continuer à cautionner, l ordre est en cessation de paiement à minuit ...

    - 28 juillet 2011 au soir, en pleine nuit, envoi d un fax au secrétaire général de l Elysée (Xavier Musca) pour demander une intervention (???)

    - 29 juillet 2011 au matin, la banque accepte de surseoir et propos une réunion de travail en septembre 2011,

    - septembre 2011, nouveau prêt de 3,5 millions de la BPCE à l ordre infirmier ...

    - 22 novembre 2011 publication d un décret (!) au JO maintenant l ordre infirmier national et les chambres disciplinaires pour deux années, en lieu et place des élections ordinales non organisées en avril 2011 et en juillet 2011 (faute de moyens financiers) par l ordre pour renouveler par moitié les sièges des conseilles départementaux et régionaux ...

    - décembre 2011, le Tribunal de Commerce de Paris valide l accord entre la BPCE et l ordre infirmier pour le plan de redressement et le remboursement des dettes ordinales (1,5 million/an sur 7 ans)

    - janvier 2012 = licenciements de 74 personnes recrutées en 2008 et fermetures de toutes les antennes départementales de l ordre qui sont regroupées au niveau régional,

    - 22 novembre 2013, fin du décret de novembre 2011, élection du cnoi (les premières élections de l histoire de France organisées à l envers)

    - décembre 2013, ré election de monsieur Borniche à la présidence du cnoi,

    - avril et juin 2014, renouvelement des cdoi et des croi = re élection à l envers ...

    Beau résumé pour une belle merde.
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par necronomicon le Sam 15 Fév 2014 - 13:19

    Et pourtant, il y en a qui se plaisent à se vautrer dedans, et qui voudraient même y entrainer les autres.. crotte 


    _________________



    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par seringatomik le Dim 16 Fév 2014 - 6:56

    necronomicon a écrit: Et pourtant, il y en a qui se plaisent à se vautrer dedans, et qui voudraient même y entrainer les autres.. crotte 

    ben y en a - beaucoup - qui aiment cela ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Le grand désordre infirmier (à compléter) Empty Re: Le grand désordre infirmier (à compléter)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Aoû 2019 - 12:44