Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    DPC

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    DPC

    Message par seringatomik le Lun 23 Sep 2013 - 19:17



    14ème législature




    Question N° : 38235

    de Mme Dominique Nachury ( Union pour un Mouvement Populaire - Rhône )

    Question écrite




    Ministère interrogé > Affaires sociales et santé

    Ministère attributaire > Affaires sociales et santé




    Rubrique > formation professionnelle

    Tête d'analyse > gestion

    Analyse > dispositif de développement professionnel continu




    Question publiée au JO le : 24/09/2013






    Texte de la question

    Mme Dominique Nachury appelle l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la décision du Gouvernement, prise en juin 2013, de développer les formations inter professionnelles, les formations de formateurs et les formations à la maîtrise de stage. Or à ce jour, le dispositif de développement professionnel continu (DPC) des professionnels de santé mis en place par l'Organisme gestionnaire du développement professionnel continu (OGDPC) est tellement lourd administrativement qu'il est impossible aux organismes professionnels de déployer ce type de formations innovantes. L'organisme de gestion du DPC n'a toujours listé ni les formations de formateurs, ni les formations à la maîtrise de stage indispensables au développement de la filière universitaire de médecine générale. Cette situation crée de l'incertitude et de la colère dans les rangs des organismes de formation et des professionnels de santé qui voudraient suivre ces formations, et illustre une nouvelle fois l'absence de gouvernance politique du dispositif et l'absence de suivi opérationnel des décisions prises. Des modifications législatives et réglementaires doivent être prises d'urgence pour rendre, enfin, ce dispositif gouvernable et opérationnel. Par conséquent, elle lui demande les intentions du Gouvernement dans ce domaine.




    Texte de la réponse


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: DPC

    Message par seringatomik le Lun 23 Sep 2013 - 19:18



    14ème législature




    Question N° : 38234

    de M. Patrice Verchère ( Union pour un Mouvement Populaire - Rhône )

    Question écrite




    Ministère interrogé > Affaires sociales et santé

    Ministère attributaire > Affaires sociales et santé




    Rubrique > formation professionnelle

    Tête d'analyse > formation continue

    Analyse > professions de santé. développement professionnel continu. mise en place




    Question publiée au JO le : 24/09/2013






    Texte de la question

    M. Patrice Verchère appelle l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la décision politique prise en juin 2013 de développer les formations inter professionnelles, les formations de formateurs et les formations à la maîtrise de stage. Or à ce jour, le dispositif de DPC (développement professionnel continu) mis en place par l'OGDPC (organisme gestionnaire du développement professionnel continu) est tellement lourd administrativement qu'il est impossible aux organismes professionnels de déployer ce type de formations innovantes. L'organisme de gestion du DPC n'a toujours pas listé, ni les formations de formateurs, ni les formations à la maîtrise de stage indispensables au développement de la filière universitaire de médecine générale. Cette situation crée de l'incertitude et de la colère dans les rangs des organismes de formation et des professionnels de santé qui voudraient suivre ces formations. Des modifications législatives et réglementaires doivent être prises d'urgence pour rendre, enfin, ce dispositif gouvernable et opérationnel. Par conséquent, il lui demande ses intentions dans ce domaine.




    Texte de la réponse


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Jeu 19 Oct 2017 - 8:36