Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Partagez

    ZAVATTA
    Invité

    Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par ZAVATTA le Mer 1 Aoû 2012 - 11:44

    A propos des salaires des infirmiers en Europe, Myriam PETIT écrit ceci : ‘’Vous etes contre l’Ordre mais qu’avez-vous fait pour notre profession ? Dans tous les autres pays, c’est grace à l’Ordre si les infirmiers en hopitaux ont été augmentés de 1000 euros par mois’’. Madame PETIT est fâchée avec les accents circonflexes (êtes – hôpitaux – grâce).

    Précisons en premier lieu que pour les IDE salariés, les négociations salariales et des conditions de travail sont du domaine EXCLUSIF des partenaires sociaux, c'est-à-dire des syndicats. C’est la loi ! Il n’entre pas dans les attributions de l’Ordre de négocier la grille salariale ni les conditions de travail. Aucune disposition du Code de la Santé Publique n’autorise l’Ordre à participer aux négociations de ce type.

    Pour les libéraux, Myriam PETIT qui est infirmière libérale devrait savoir que les négociations conventionnelles tarifaires concernant les IDEL ont lieu entre les organismes d’assurance maladie et les syndicats représentatifs des infirmiers libéraux. L’Ordre ne participe d’aucune façon à ces négociations. Une telle confusion de la part de Myriam PETIT, IDEL et par ailleurs conseillère nationale est consternante !

    Cependant, cette confusion est volontairement entretenue pour faire croire aux IDE que grâce à l’Ordre, leurs salaires vont augmenter mensuellement de 1000 euros, selon Myriam PETIT. Quelques naïves se laisseront berner par ce genre de discours racoleur.

    Maintenant voyons quels sont les pays européens dans lesquels un Ordre des Infirmiers est implanté : l’Espagne, le Portugal, l’Italie, la Grèce, la Croatie, la Hongrie, la Pologne, l’Irlande, la Grande-Bretagne (commun aux infirmiers et sages-femmes) et récemment la France. Soit dix pays sur 27.

    On constate également dans un article très documenté publié par Actusoins, que dans les pays ne disposant d’aucun Ordre professionnel infirmier, les salaires des IDE sont nettement plus élevés qu’en France.

    Référence : Actusoins 27 juillet 2012

    Enfin, l’expérience finlandaise de 2007 démontre qu’un syndicat puissant peut faire plier les employeurs et obtenir des augmentations conséquentes en menaçant ceux-ci d’une démission collective de tous les infirmiers.

    Référence : Actusoins 30 mai 2010

    L’expérience finlandaise n’est hélas pas transposable en France, le taux de syndicalisation étant trop faible : 5% parmi les salariés, 8% parmi les libéraux.

    A supposer même que l’Ordre National des Infirmiers de France soit en capacité d’inscrire les 500 000 IDE en exercice, celui-ci ne pourrait obtenir des augmentations salariales tout simplement parce que la loi ne lui confère pas cette mission.
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par moutarde le Mer 1 Aoû 2012 - 13:43

    En fait, si c'est elle (?) qui est à l'origine de ces écrits, ce n'est pas innocent ; d'autant qu'en plus de cumuler 2 mandats ordinaux, elle est cadre de convergence infirmière, élue URPS (je crois), conseillère municipale mais a fort heureusement échoué (en tant que suppléante) à la députation. D'ailleurs, n'a pas rencontré la Ministre quand CI avait son RdV à moins que...
    Bref, des postes stratégiques pour formater les + naïfs/naïves d'entre nous. En plus fait des interventions en IFSI... et ne manque pas d'air !
    Bras droit de DLB, bras cassé de borniche...
    Quand trouve t'elle le temps d'exercer en tant qu'IDEL ? Mystère !

    Comme on dit, les paroles n'engagent que celles et ceux qui les croient.

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par Norma Colle le Mer 1 Aoû 2012 - 14:07

    Portugal et son ordre?
    http://www.infirmiers.com/forum/portugal-et-son-ordre-t123210.html?hilit=Portugal%20et%20ordre
    Messagepar Norma Colle le Lundi 23 Juil 2012 14:01
    Mais vraiment à quoi sert un ordre?



    http://www.courrierinternational.com/ar ... -de-menage



    Amies infirmières, devenez plutôt femmes de ménage !

    L'Agence régionale de santé de Lisbonne a décidé de recourir à des sous-traitants qui paient les infirmières moins de 4 euros de l'heure. L'occasion, pour l'humoriste Ricardo Aráujo Pereira, de ce billet au vitriol.

    Quand on a su que les infirmières recrutées par l'Agence régionale de santé de Lisbonne [en charge de la mise en place des politiques publiques de santé dans la région] allaient être payés 3,96 euros de l'heure, une certaine indignation a vu le jour. "C'est scandaleusement bas" a réagi le syndicat des infirmiers ; "ça nous coûte les yeux de la tête" ont pensé les gens qui trouvent que les salaires des Portugais sont très élevés (exceptés ceux des cadres et dirigeants d'entreprises).

    Après paiement des cotisations, chacune de ces infirmières touchera entre 250 et 300 euros par mois [le salaire de base des infirmiers dans la fonction publique est de 1 020 euros, soit près de 7 euros de l'heure]. C'est amplement suffisant pour ceux qui vont à pied au travail, habitent dans un camping, ont peu d'appétit, apprécient de vivre dans l'obscurité et n'aiment pas se laver. L'infime pourcentage d'infirmières qui gaspille de l'argent dans les transports, le loyer, l'électricité, le gaz et l'eau aura naturellement des difficultés. Peut-être que de la sorte, elles feront le deuil de quelques-uns de ces biens de luxe.

    Un salaire de femme de ménage

    Cette baisse de revenus place les infirmières au même niveau que les femmes de ménage. Désormais, le nettoyage et la désinfection d'une blessure seront rémunérés de la même façon que ceux des toilettes. Pour l'Etat, un malade n'est pas si différent des toilettes. Ça se comprend : il est rare qu'un malade soit intéressé par l'entreprenariat, mise sur l'innovation et fasse la promotion de l'augmentation de la compétitivité, valeurs sacrées de notre époque. Les toilettes, pour leur part, font partie des objets en porcelaine les plus entreprenants, novateurs et compétitifs.

    En réalité, si quelqu'un doit gagner un salaire de misère, c'est bien une infirmière. J'ai jeté un œil sur leur formation à l'Ecole Supérieure des Infirmiers de Lisbonne et j'ai découvert plusieurs cours qui préparent le futur infirmier à la malnutrition. Ainsi, celui qui reçoit 300 euros par mois et se voit forcé de s'alimenter moins - et avec des produits de piètre qualité -, a déjà acquis des compétences pour s'administrer à lui-même les premiers secours, tant dans les cas d'anémie que d'avitaminose. Leus pleurnicheries sont donc incompréhensibles.

    Proxénétisme infirmier

    Selon un responsable de leur syndicat, l'un des problèmes réside dans le fait que l'Etat fasse appel à des entreprises de sous-traitance. Pour chaque infirmière recrutée, ces entreprises reçoivent 1 151 euros. Être infirmière n'est pas particulièrement lucratif, mais recruter des infirmières - sans doute de par le caractère entreprenarial, novateur et compétitif de cette activité - l'est beaucoup plus. Par ignorance ou bêtise, les infirmières ont préféré se lancer dans le business des soins médicaux plutôt que se ruer sur le proxénetisme infirmier. Malheureusement, l'Ecole Supérieure des Infirmiers ne propose aucun cours de recrutement d'infirmiers. C'est toujours pareil : les cursus avec les meilleurs débouchés professionnels sont délaissés par le monde académique.





    il existe bien un ordre au Portugal Question

    http://www.em-consulte.com/article/8552 ... u-portugal
    [quuote]
    Portugal, l’Ordre des infirmiers a été créé en 1998. Il a bénéficié d’un mouvement national de réglementation des professions. Le décret no 104/98 définit sa structuration en deux niveaux (national et régional) et ses nombreuses missions. Les plus fondamentales sont la promotion de la qualité des soins infirmiers, le développement et la réglementation de l’exercice professionnel, et le respect de la déontologie. Cette expérience ordinale confirme la nécessité d’une autorégulation de la profession infirmière et constitue un précédent encourageant à la création d’un Ordre des infirmiers en France



    Alors si c'est pour arriver à çà.....IDE Portugais stoppez les cotisations ....vous faites désormais partie du clan des femmes de ménage ..et là y'a pas d'ordre et pas de sanctions disciplinaires !


    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par moutarde le Mer 1 Aoû 2012 - 14:22

    http://syndico.exprimetoi.net/t7396-un-peu-d-humour-noir#33558

    *Rappellons-nous que l'ordre infirmier portugais avait volé au secours de celui de quelques-uns en France...

    http://storage.canalblog.com/40/06/486843/64572054.pdf

    ordre des infirmiers portugais a écrit:Le Portugal a fait le choix de créer un Ordre infirmier en 1998, et cela n’a pas été facile au départ: nous avons, nous aussi, rencontré des résistances. Elles ont néanmoins été surmontées grâce à un soutien sans faille du Gouvernement portugais. La profession infirmière ne peut que s’en féliciter aujourd’hui, car elle y a gagné en reconnaissance, en maturité et en possibilités de contribution collective à l’intérêt de la santé publique.

    lolmdr

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par snoopette le Jeu 2 Aoû 2012 - 12:54

    c'est sans doute pour cela que les ides protuguaises sont payées comme des femmes de ménage,que le matériel dont elles disposent date d'un décennie mais oui on voit bien que l'ordre portuguais ou français fait bcq de choses.....


    _________________


    <br>

    Contenu sponsorisé

    Re: Ordres et syndicats: confusion à propos des attributions respectives.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 16:28