Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE.

    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. Empty APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE.

    Message par lesinfirmières le Jeu 11 Fév 2016 - 6:58



    Nous publions, et faisons nôtre, ce long message reçu hier soir, à la veille de la conférence sur la santé. Nous vous demandons de le diffuser le plus largement possible.

    Lesinfirmières Encolère 


    APPEL A LA DESOBEISSANCE INFIRMIERE
     
     
     
    Plus habituées, par « la force des choses », à obéir qu’à se rebeller, les infirmières doivent maintenant dire NON, avant qu’il ne soit définitivement trop tard.
    Depuis des années, elles prennent, en permanence, des coups sans jamais les rendre. Les libérales sont bannies sur la place publique et sont traitées de voleuses quand dans le même temps, la mafia politico financière continue à se gaver sur le dos des contribuables. Les salariées du privé et du public sont, idem, exsangues financièrement et triment comme des esclaves au titre de la RGPP entamée sous « casses toi pôv con » et poursuivie par un « flamby » désormais périmé.
    Pour certaines, trop peu nombreuses, il est inconcevable de continuer à répondre amen à toutes les soumissions, à toutes les provocations, la dernière en date et non des moindres, étant l’instauration d’un ordre infirmier, plus que jamais (ré)imposé  en décembre 2015 (par 9 députés contre 8 sur … 577 élus !) à notre profession contre sa volonté, pour des intérêts plus que corporatistes et financiers qui n’ont strictement rien à voir avec notre champ professionnel et dont nous voyons bien, avec les dernières orientations politiques, qu’une indépendance infirmière au seul service du soin et de la population demeure plus qu’illusoire en l’état …
    Aujourd’hui 11 février 2016, la conférence de la Santé voit défiler ces mêmes entités infirmières (ou pseudo) qui ne cessent de revendiquer à longueur d’année, mais qui une fois de plus, vont se coucher devant cette ministre et ce Gouvernement méprisants dont les heures sont maintenant décomptées avant un énième remaniement politicien en vue de 2017, méprisants comme jamais des pouvoirs publics ne l’auront été sous la V ème République envers les professionnels du soin, allant – pour mémoire - jusqu’à oublier de rattacher la Santé devenue orpheline dans le premier gouvernement Valls.
    Les autres professions ne cessant comme récemment encore, tel le docteur Berland, de vouloir intégrer la filière infirmière dans une grande nébuleuse afin de pouvoir y recaser les étudiants médecins ayant échoué dès la première année de médecine … sans passer de concours : nivellement vers le très bas. Affaiblissement insupportable déjà bien entamé avec la formation initiale infirmière de 2009 offrant une « licence infirmière » ne débouchant sur rien d’autre que le diplôme d’État infirmier existant, lui aussi raboté. Ces mêmes députés et sénateurs issus de la filière médicale ou assurantielle qui voudraient bien voir des infirmières aller exercer dans des déserts médicaux, là où les omnipraticiens refusent désormais d’aller mourir socialement. Les quelques tentatives, « les pratiques infirmières avancées », ayant été concédées dans la Loi Santé mais déjà sous très haute surveillance des autorités médicales, des fois que … Pratiques infirmières avancées qui existent depuis des lustres mais non reconnues jusqu’alors et qui ne feront l’objet d’aucune reconnaissance statutaire ou salariale/financière de plus.
    Avec plus de 639 000 infirmières recensées en activité, plus de 90 000 étudiants dans les IFSI, la profession infirmière n’est forte de que ses … divisions intestines.  Comment, en effet, vouloir faire avancer les choses quand dans le même temps, quelques personnes patentées et cumulardes des responsabilités syndicales, associatives et ordinales, retraitées ou retirées du service actif auprès des patients depuis plus de 10 ans (au comportement parfois schizophrène, planquées dans un bureau et faisant le pied de grue devant la porte du bureau ministériel pour y quémander) prétendent faire la pluie et le beau temps et passent leur temps à croiser le fer pour conserver quelques prébendes ?
    Les infirmières, qui le démontrent tous les jours en s’adaptant, ne sont pas contre une « évolution naturelle des choses » et veulent que leur savoir-faire soit reconnu à sa juste valeur. Elles sont pour la plupart d’entre elles demandeuses de toujours plus de formations professionnelles dans le but de participer à une meilleure prise en charge globale du patient. Mais leur demander toujours plus avec toujours moins, depuis maintenant plus de 20 années durant lesquelles elles ont appris à faire avec soit la pénurie, soit avec le trop plein et en ayant toujours comme principal objectif de faire en sorte que les patients ne subissent pas les contres coups de ces politiques uniquement pilotées par le curseur financier. Elles ont en mémoire les coups de butoir des Premiers ministres et des ministres de droite comme de gauche, tous usant plus ou moins de vaseline « pour un moindre mal » …
    La Santé (et donc ceux qui en ont la charge) « coûtent cher » à la collectivité parce que les français ont pour habitude de bénéficier des meilleures technologies et des meilleurs traitements, des meilleures professionnelles aussi … mais seuls les labos pharmaceutiques et autres filières médico-technologiques engrangent les bénéfices de ces 20 dernières années de sacrifices, années avant lesquelles on dépensait sans compter, et, ce sont celles et ceux d’aujourd’hui qui en payent les factures quand les cigales d’hier sont aujourd’hui dans les lits hospitaliers et revendiquent ce toujours même niveau de qualité de soins auquel elles ont été habituées quand elles cotisaient …
    Les infirmières connaissent bien le secteur de la Santé, elles savent où il est toujours possible de faire des économies, de dépenser mieux mais – jamais – on ne leur demande leur avis sachant bien qu’elles auront des idées qui seront en contradiction avec les intérêts particuliers au détriment des intérêts généraux. Elles doivent pouvoir faire entendre leurs voix autrement que par celle de représentants syndicaux, ordinaux ou/et associatifs qui soumettent leurs egos surdimensionnés à la seule volonté du Prince en échange de quelques breloques ou autres nominations dans les placards dorés de la République.
    C’est maintenant ou plus jamais que les infirmières doivent dire NON !
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. Empty Re: APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE.

    Message par Solange Granier le Ven 12 Fév 2016 - 10:20

    Heureusement que le sujet a plus de succès sur : https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere



    Lesinfirmières Encolère
    Hier, à 05:17 · 
    Nous publions, et faisons nôtre, ce long message reçu hier soir, à la veille de la conférence sur la santé. Nous vous demandons de le diffuser le plus largement possible.
    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE
    Plus habituées, par « la force des choses », à obéir qu’à se rebeller, les infirmières doivent maintenant dire NON, avant qu’il ne soit définitivement trop tard....
    Lire la suite


    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12715423_1011454798911901_4147779191618866035_n

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 10613051_10152583256631235_840073394419538633_n

    J’aimeCommenterPartager
    Chronologique
    Vous et 54 autres personnes aimez ça.
    60 partages
    Commentaires
    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12311325_973755976015117_2162829919404255024_n

    Lesinfirmières Encolère http://social-sante.gouv.fr/.../calendrier-de-la-grande...



    Calendrier de la Grande conférence de la santé - Grande conférence de la santé - Ministère des...
    Les dates clés de la grande conférence de la santé jpg/frise-3.jpg 2016 11 février : Grande conférence de la santé - Accompagner le progrès en (...)
    SOCIAL-SANTE.GOUV.FR



    J’aime · Répondre · 1 · Hier, à 05:18

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12507432_157265314647345_8810455282980330850_n

    Babeth Moisson Désobéir, volontiers émoticône smile mais comment ?

    Je n’aime plus · Répondre · 6 · Hier, à 05:26

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 11262153_860492127367624_4642829674603650608_n

    Hélène Gayraud C est tellement vrai que faire ?

    J’aime · Répondre · 2 · Hier, à 07:48

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12345591_10153222854103344_824189193864646422_n

    Margaux Laval Lerondeau Malheureusement c'est la notre faiblesse oui.. Pas beaucoup de moyen de lutte. Coller un scotch "en grève" ne fera pas avancer les choses mais nous ne pouvons par pour autant laisser les patients a l'abandon...

    J’aime · Répondre · 3 · Hier, à 08:09

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12049630_999905680030836_8636794758428852782_n

    Birgitt Lilitt Trop habituées à la soumission

    J’aime · Répondre · 2 · 23 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12507683_10153843653189894_7738071109041169819_n

    Guillaume Capet Déjà trouver un moyen de mobiliser en nombre. Beaucoup de couilles molles dans ce métier. 
    Un grand nombre est habitué a gueuler sans se bouger 
    (Beau texte, mais arrêter de casser du sucre sur les nouveaux diplômes.. Se mettre a dos les étudiants c est déjà créer une dichotomie - nous n en avons pas besoin..)

    J’aime · Répondre · 7 · 23 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 260522_121286364621486_6247584_n

    Alain Sautreau Les couilles molles sont malheureusement partout et dans tous les domaine en France. Comme disait le général "les français sont des veaux " !!!

    J’aime · Répondre · 1 · 19 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12661875_591653090994596_6903110737658488323_n

    Patrick Marie-Lise Judas À mon avis c'est beaucoup trop tard ! Il y a degadation des conditions de travail, dégradation des soins par la même occasion. BON COURAGE À VOUS TOUS ! (moi j'ai pris ma retraite après avoir finie en burn-out ,on nous a bien fait marcher avec la soi d...Voir plus

    J’aime · Répondre · 2 · 22 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12540638_10207590675596799_3026034403877620478_n

    Chantal Garric tout à fait d'accord

    J’aime · Répondre · 2 · 14 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12311325_973755976015117_2162829919404255024_n

    Lesinfirmières Encolère Il n'est JAMAIS trop tard pour bien faire émoticône smile

    J’aime · Répondre · 3 · 13 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12661875_591653090994596_6903110737658488323_n

    Patrick Marie-Lise Judas C'est vrai....il vous faut réagir car ça ne peut qu'empirer !

    J’aime · Répondre · 1 · 13 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 10613051_10152583256631235_840073394419538633_n
    Votre réponse...




    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12311325_973755976015117_2162829919404255024_n

    Lesinfirmières Encolère Raison supplémentaire de désobéir : MST reste à la santé.

    J’aime · Répondre · 1 · 14 h

    APPEL A LA DÉSOBÉISSANCE INFIRMIERE. 12687930_965877786811777_6980015076423500407_n

    Pascal Piot Une vraie coordination infirmière sans rattachement politique mais représentative de notre profession libérales publique et privée pourrait contrée l ordre et leurs complices politiciens car pour moi l ordre n à aucune légitimité ,il est contraint d ô lige les infirmiers d adhéré pour participer aux congrès souvent financé par ces chères multinationales pharmaceutique. Quelle independance

    J’aime · Répondre · 1 · 13 h

      La date/heure actuelle est Mar 22 Oct 2019 - 21:01