Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad

    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad Empty Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad

    Message par syndicat RESILIENCE le Dim 16 Aoû 2015 - 16:17



    le commencement de la fin :

    http://www.gerontonews.com/story.php?story=PM6NRW3C4

    Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad

    ARTICLE14/08/2015ACTUALITÉ LOCALE, SOINS ET ACCOMPAGNEMENTS

    La fédération des réseaux de santé en soins palliatifs d'Ile-de-France (Respalif) travaille actuellement au développement d'une application pour téléphone mobile ou tablette visant à aider les infirmiers en dehors du milieu hospitalier, donc possiblement en Ehpad, à gérer une situation de crise.

    On n'est jamais trop équipé ou trop formé pour gérer une situation difficile. Ce pourrait être la devise des infirmiers en Ehpad, autant que du Respalif. La fédération des réseaux de santé en soins palliatifs d'Ile-de-France a en effet eu l'idée d'une application qui soit une source rapide d'informations sur les difficultés des patients couramment rencontrées par les infirmiers.

    Dyspnée, douleur, déshydratation... "Les coordonnateurs se sont aperçus que les infirmiers [...] avaient besoin de conseils pratiquo-pratiques" pour améliorer leur réactivité, a expliqué à Gerontonews la directrice du Respalif, Elisabeth Royet. L'application démarre ainsi par le choix d'un symptôme observé, parmi la quinzaine des plus courants.

    Elle propose alors trois types d'aide: à l'évaluation, à la réaction et à la "transmission" aux autres professionnels. Le premier volet récapitule les observations qui vont le plus souvent de pair avec le symptôme sélectionné, et vise à s'assurer que le problème a bien été identifié. Divers outils, comme des échelles de la douleur, affinent cette évaluation.

    Dans un deuxième temps, l'application rappelle les recommandations officielles, en association avec un système de check-list des bons gestes à avoir. Sont aussi indiquées les prescriptions généralement associées, afin d'aider l'infirmier à s'y retrouver dans les médicaments du résident.

    Le troisième outil, qui nécessite encore d'être précisé, doit permettre de transmettre efficacement le bilan réalisé aux partenaires de santé. Dans le cas des Ehpad, les destinataires seraient par exemple des médecins coordonnateurs et des médecins traitant. Plusieurs pistes sont envisagées: l'envoi d'un courriel récapitulatif généré informatiquement, une plateforme spécifique et partagée, auxquels pourraient s'ajouter un annuaire téléphonique des professionnels à contacter.

    Le projet est déjà bien avancé, assure Elisabeth Royet. Les visuels sont prêts, l'architecture de l'application a été décidée. Des infirmières libérales et la société française d'accompagnement et de soins palliatifs (Sfap) relisent et améliorent actuellement les contenus. Restent donc les phases de développement et d'évaluation.

    Un coup de pouce financier bienvenu...

    Là où le Respalif sèche un peu, en revanche, c'est sur le financement. Plusieurs partenaires habituels de la fédération n'ont pas donné suite, en raison du coût important que représente le développement d'une telle application "embarquée" (c'est-à-dire ne nécessitant pas une connexion internet pour fonctionner). Elle a donc l'intention de prendre part à l'appel à projet Aixpé (Aide à l'expérimentation), qui soutient des projets innovants en Ile-de-France.

    "Au pire, on fera ça sur papier", lance, sans se démonter, Elisabeth Royet. Quitte à lancer l'application un peu plus tard. Rendez-vous donc en "septembre-octobre" 2015 pour un premier aperçu du projet.

    pm/vl


    _________________



    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad Empty Re: Ile-de-France: un projet d'appli "antisèche" pour aider les infirmiers à gérer l'urgence en Ehpad

    Message par Solange Granier le Dim 16 Aoû 2015 - 17:14

    Et quand l’application informatique tombe en panne . On laisse crever les vieux dans les EPHAD ?? En attendant un hypothétique secours médical ?? Parce que vu la désertification ambiante je crois que @ devra faire des miracles : c’est peut être çà aussi les pratiques avancées ???

      La date/heure actuelle est Dim 25 Aoû 2019 - 13:30