Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Encore une procédure olé olé à suivre

    Partagez
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par moutarde le Lun 21 Avr 2014 - 20:16

    suite à la découverte de votre syndicat, je me permets de vous raconter briévement mes désaventures avec l'Ordre :
    je suis IDEL et travaille en collaboration depuis 7 ans avec une autre IDEL sans contrat, pas de local en commun ni de biens matériels...
    pour des raisons professionnelles, je souhaite me séparer de ma consoeur mais avant j'appelle l'Ordre pouet-pouet dont je dépens pour connaitre la procédure dans un cas de rupture de collaboration sans contrat.
    lors de l'entretien téléphonique, je précise bien que nous travaillons sans contrat ; là la personne que j'ai à l'autre bout du fil me répond pas de contrat, c'est au libre choix du patient mais vous devez informer les patients de votre séparation par écrit signé des deux parties sinon considéré comme détournement de clientéle si donné aux patients avec une seule signature ...
    ok les infos obtenus, j'informe ma collégue de ma décision de prendre mon indépendance et de cesser cette collaboration; je l'informe de ce fameux courrier d'information à faire pour les patients . Ceci se passe le lundi soir...
    le mardi soir, aprés ma tournée j'appelle ma consoeur pour lui faire les transmissions et là elle m'annonce qu'il faut que le jeudi tout soit finit, elle veut en finir au plus vite.
    le mercredi elle m'informe qu'elle ne signera pas la lettre informant notre fin de collaboration ; je rappelle donc l'Ordre pour les informer et demander conseil sur ce que je dois faire : ne sachant quoi me répondre, la personne que j'ai au tél. me passe un soi disant juriste qui me répond que ma consoeur peut bien dire et faire ce qu'elle veut , ce sont les patients qui choisissent...
    bon ok je suis rassurée !
    ma consoeur informe les patients de notre séparation et leur demande une reponse quant au choix du pro. de santé et ce dans la journée !!
    bref, chacune repart de son coté et continue son activité...
    depuis lors, on me rapporte des propos tenus par ma consoeur comme quoi je lui ai piqué toute la clientéle et que je l'ai laissé tombé du jour au lendemain ; exerçant dans un petit village, les bruits vont vite, et voilà que certaines personnes m'évitent ou ne me disent meme plus bonjour, bref je sens un malaise..
    je décide alors de demander conseil auprés de l'Ordre pour que ma collégue cesse ses dires que j'estime faux : bien mal m'en a pris ; la foudre Ordinale me tombe sur la tete
    suite à cette demande, je reçois une convocation de l'Ordre le lundi pour le mercredi par mail ( pourquoi j'ai ouvert cette foutu messagerie ??!!??) mais j'arrive à faire repousser d'une semaine...
    lors de l'audition, on me reproche de ne pas avoir suivi la procédure habituelle lors de fin de collaboration, que les personnes qui m'ont renseignées n'ont pas pu me donner de telles infos (citées plus haut) car elles connaissent fort bien leur travail et que ma consoeur a eu raison de ne pas signer ce foutu papier d'info aux patients mais là j'hallucine complet moi qui ai suivi à la lettre leurs recommendations voilà que tout se retourne contre moi !!
    à la fin de l'audition, ce cher représentant me conseille d'indemniser ma consoeur pour perte d'activité sinon c'est la chambre disciplinaire et le pénal : si je paie on en reste là .
    de plus, avant de venir à cette convocation, j'ai apelé l'Ordre pour savoir si je pouvais/devais prendre un avocat, réponse : pas la peine , un avocat n'a rien à faire là... ok mais à la lecture de l'audition de ma consoeur, je vois qu'elle est venue accompagné de son avocat !!
    de plus , le résumé de mon audition comporte des infos érronnés style je n'ai jamais informé l'Ordre que je travaillais sans contrat !!!!! et d'autres éléments transformés ou imaginés
    sur le compte rendu de l'audition de ma consoeur, certains faits sont totalement faux
    ma consoeur m'a aussi dénoncé pour avoir fait publié sur le journal communal le fait que je n'apparaissais plus sur les pages jaunes mais que j'exerçais toujours sur la commune ; l'Ordre considére donc cela comme de la publicité ; moi je considére cela comme de l'information
    elle me dennonce aussi pour diffamation suite à un affichage sur la vitrine de mon cabinet ou j'explique que ses dires son faux : bon là ok j'assume j'ai commis une faute et j'assume
    bref, samedi je reçois un courrier de l'Ordre dans lequel ma consoeur me demande 20 000 euros pour détournement de patientéle ; si je refuse dossier transmis à la chambre disciplinaire
    demain j'apporte les documents à mon avocat et encore quelques nuits blanches devant moi car je veux bien etre sanctionné pour cette affiche mais surement pas pour le détournement de clientéle car ma consoeur n'a pas suivi la procédure imposé par l'Ordre !!
    cordialement
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par moutarde le Lun 21 Avr 2014 - 22:36

    Déjà la 1ère des règles, pas de demande de renseignements par téléphone...
    Courrier ou mails et ils feront plus attention à leur baratin truffé d'erreurs.

    La convocation par mail (????) c'est quoi ? Une audition (?) Une commission de conciliation ? Qui fait suite à une plainte ?

    Et c'est lors de cette "audition" que tu es supposée raquer 20 000 €

    Le cas échéant, est ce qu'il y a eu un procès verbal de conciliation, de non conciliation ou de conciliation partielle ? L'as tu signé ?

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par snoopette le Mar 22 Avr 2014 - 9:54

    ça ressemble a l'affaire de marjamarc qui demande conseil a l'ordre et se retrouve au disciplinaire!!!
    3 eme conseil l'ordre n'a pas de notion de droit et la ça ce voit.donc avant toute procédure aller voir un avocat qui s'y connais!


    _________________


    <br>
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par seringatomik le Jeu 24 Avr 2014 - 6:47

    moutarde a écrit:
    suite à la découverte de votre syndicat, je me permets de vous raconter briévement mes désaventures avec l'Ordre :
    je suis IDEL et travaille en collaboration depuis 7 ans avec une autre IDEL sans contrat, pas de local en commun ni de biens matériels...
    pour des raisons professionnelles, je souhaite me séparer de ma consoeur mais avant j'appelle l'Ordre pouet-pouet dont je dépens pour connaitre la procédure dans un cas de rupture de collaboration sans contrat.
    lors de l'entretien téléphonique, je précise bien que nous travaillons sans contrat ; là la personne que j'ai à l'autre bout du fil me répond pas de contrat, c'est au libre choix du patient mais vous devez informer les patients de votre séparation par écrit signé des deux parties sinon considéré comme détournement de clientéle si donné aux patients avec une seule signature ...
    ok les infos obtenus, j'informe ma collégue de ma décision de prendre mon indépendance et de cesser cette collaboration; je l'informe de ce fameux courrier d'information à faire pour les patients . Ceci se passe le lundi soir...
    le mardi soir, aprés ma tournée j'appelle ma consoeur pour lui faire les transmissions et là elle m'annonce qu'il faut que le jeudi tout soit finit, elle veut en finir au plus vite.
    le mercredi elle m'informe qu'elle ne signera pas la lettre informant notre fin de collaboration ; je rappelle donc l'Ordre pour les informer et demander conseil sur ce que je dois faire : ne sachant quoi me répondre, la personne que j'ai au tél. me passe un soi disant juriste qui me répond que ma consoeur peut bien dire et faire ce qu'elle veut , ce sont les patients qui choisissent...
    bon ok je suis rassurée !
    ma consoeur informe les patients de notre séparation et leur demande une reponse quant au choix du pro. de santé et ce dans la journée !!
    bref, chacune repart de son coté et continue son activité...
    depuis lors, on me rapporte des propos tenus par ma consoeur comme quoi je lui ai piqué toute la clientéle et que je l'ai laissé tombé du jour au lendemain ; exerçant dans un petit village, les bruits vont vite, et voilà que certaines personnes m'évitent ou ne me disent meme plus bonjour, bref je sens un malaise..
    je décide alors de demander conseil auprés de l'Ordre pour que ma collégue cesse ses dires que j'estime faux : bien mal m'en a pris ; la foudre Ordinale me tombe sur la tete
    suite à cette demande, je reçois une convocation de l'Ordre le lundi pour le mercredi par mail ( pourquoi j'ai ouvert cette foutu messagerie ??!!??) mais j'arrive à faire repousser d'une semaine...
    lors de l'audition, on me reproche de ne pas avoir suivi la procédure habituelle lors de fin de collaboration, que les personnes qui m'ont renseignées n'ont pas pu me donner de telles infos (citées plus haut) car elles connaissent fort bien leur travail et que ma consoeur a eu raison de ne pas signer ce foutu papier d'info aux patients mais là j'hallucine complet moi qui ai suivi à la lettre leurs recommendations voilà que tout se retourne contre moi !!
    à la fin de l'audition, ce cher représentant me conseille d'indemniser ma consoeur pour perte d'activité sinon c'est la chambre disciplinaire et le pénal : si je paie on en reste là .
    de plus, avant de venir à cette convocation, j'ai apelé l'Ordre pour savoir si je pouvais/devais prendre un avocat, réponse : pas la peine , un avocat n'a rien à faire là... ok mais à la lecture de l'audition de ma consoeur, je vois qu'elle est venue accompagné de son avocat !!
    de plus , le résumé de mon audition comporte des infos érronnés style je n'ai jamais informé l'Ordre que je travaillais sans contrat !!!!! et d'autres éléments transformés ou imaginés
    sur le compte rendu de l'audition de ma consoeur, certains faits sont totalement faux
    ma consoeur m'a aussi dénoncé pour avoir fait publié sur le journal communal le fait que je n'apparaissais plus sur les pages jaunes mais que j'exerçais toujours sur la commune ; l'Ordre considére donc cela comme de la publicité ; moi je considére cela comme de l'information
    elle me dennonce aussi pour diffamation suite à un affichage sur la vitrine de mon cabinet ou j'explique que ses dires son faux : bon là ok j'assume j'ai commis une faute et j'assume
    bref, samedi je reçois un courrier de l'Ordre dans lequel ma consoeur me demande 20 000 euros pour détournement de patientéle ; si je refuse dossier transmis à la chambre disciplinaire
    demain j'apporte les documents à mon avocat et encore quelques nuits blanches devant moi car je veux bien etre sanctionné pour cette affiche mais surement pas pour le détournement de clientéle car ma consoeur n'a pas suivi la procédure imposé par l'Ordre !!
    cordialement


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par snoopette le Jeu 24 Avr 2014 - 8:12

    l'ordre ne peut en aucun aucun aucun cas demander a une des 2 partie d'indemniser son collègue.l'ordre n'en a pas le pouvoir hehe 


    _________________


    <br>

    melodrey
    Membre du bureau

    Gémeaux Messages : 287
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 54
    Localisation : ardennes

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par melodrey le Jeu 24 Avr 2014 - 16:49

    exercice illegal de la profession d'avocat c'est presque drole pour un truc qui se veux etre l'ethique et la deontologie de la profession

    Contenu sponsorisé

    Re: Encore une procédure olé olé à suivre

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 11:23