Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Ven 14 Fév 2014 - 19:13

    http://www.actusoins.com/20063/carte-cliniques-refusent-les-stagiaires-infirmiers.html

    La carte des cliniques qui refusent les stagiaires infirmiers

    14 février 2014 | Rédaction ActuSoins | mots clefs : Cliniques,


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par moutarde le Ven 14 Fév 2014 - 19:20

    En attendant, ce sont surtout les étudiants infirmiers qui sont pris en otage... Coup de force ou simplement coup de pub ? Pour l'instant la pression se renforce.
    Coup de force, coup de pub et ...coup de pute.

    Bubon Ier  du haut de sa très grande inutilité et voulant ménager ses intérêts s'est encore pris les pieds dans le tapis...
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par moutarde le Ven 14 Fév 2014 - 19:24

    Silence radio du GVT....
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Ven 14 Fév 2014 - 19:40

    le public peut absorber ces 32 000 ESI en les répartissant correctement sur le territoire et niquer le privé qui ne pense qu au pognon et qui prend en otage les étudiants qui - pourtant - leurs servent de petites mains bien utiles et gratuites, quand il manque du personnel ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par infirmierencolere le Ven 14 Fév 2014 - 20:34

    moutarde a écrit:Silence radio du GVT....

    ah si Julie ou Valérie - on aurait des dépêches en boucle - les IDE ne font pas recette -

    Judas

    Messages : 52
    Date d'inscription : 27/10/2012

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par Judas le Ven 14 Fév 2014 - 21:11

    infirmierencolere a écrit:
    moutarde a écrit:Silence radio du GVT....

    ah si Julie ou Valérie - on aurait des dépêches en boucle - les IDE ne font pas recette -

    On oublie Anne qui roulait en Pingeot avec mythe errant à la place du mort.
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Dim 16 Fév 2014 - 7:03

    seringatomik a écrit:le public peut absorber ces 32 000 ESI en les répartissant correctement sur le territoire et niquer le privé qui ne pense qu au pognon et qui prend en otage les étudiants qui - pourtant - leurs servent de petites mains bien utiles et gratuites, quand il manque du personnel ...

    hier samedi j a eu 3 appels d ESI en manque de stage pour le 1 mars, j ai donné le numéro du cadre en chef et demandé aux ESI de le transmettre à tous ceux qui étaient en rade ...



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    moraloni

    Messages : 126
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par moraloni le Dim 16 Fév 2014 - 8:31

    seringatomik a écrit:
    seringatomik a écrit:le public peut absorber ces 32 000 ESI en les répartissant correctement sur le territoire et niquer le privé qui ne pense qu au pognon et qui prend en otage les étudiants qui - pourtant - leurs servent de petites mains bien utiles et gratuites, quand il manque du personnel ...

    hier samedi j a eu 3 appels d ESI en manque de stage pour le 1 mars, j ai donné le numéro du cadre en chef et demandé aux ESI de le transmettre à tous ceux qui étaient en rade ...


    Faudra bien les accepter d'une manière ou d'une autre. On devrait les encourager à déposer plainte contre la FEHAP.

    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Dim 16 Fév 2014 - 12:29

    Les établissements privés se sont toujours satisfaits des "petites mains étudiantes infirmières" disponibles gratuitement pour aider ou remplacer des personnels soignants. Les prendre en otage du jour au lendemain en les excluant des terrains de stages démontre à quel point ces "petites mains qui rendent bien service" sont peu considérées. Il me paraît important que la FNESI qui vient de se faire avoir par l'Ordre infirmier (qui ne peut rien une fois de plus, sauf attirer des futurs cotisants une fois diplômés en gesticulant inutilement) et qui vient de se faire entuber opar la FEHAP dépose une plainte en bonne et dûe forme pour non respect de la participation des établissements privés (dont beaucoup restent subventionnés par les deniers publics) à la mission de service public qui lui a été dévolue par le législateur.
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par moutarde le Dim 16 Fév 2014 - 17:56

    Dans tous les rapports de force, il y a toujours des preneurs d’otage et des pris en otage.

    D’aucuns fustigent assez les IDE qui ont un formidable pouvoir de pression et qu’ils/elles n’utilisent pas.

    La FHP a choisi d’utiliser ce levier de pression.

    La question est quelle réponse à apporter et par qui.

    Par ailleurs, les GVT successifs (depuis le Moyen Age en fait) ont laissé se développer le privé lucratif même si des établissements et lits d’hospitalisation ont commencé à diminuer depuis une quinzaine d’années.

    Quelle est la réponse de ce GVT  en terme de santé publique pour pallier à ces diminutions/disparitions alors que les besoins augmentent ?
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Mar 18 Fév 2014 - 10:40

    La parade s'organise pour trouver des terrains de stage aux étudiants infirmiers refoulés du privé
     
     
     
    17/02/14 - 16h58 - HOSPIMEDIA |
     
    Suite à la menace de la FHP de ne plus accueillir d'infirmiers stagiaires à compter du 1er mars 2014, la FHF appelle les chefs d'établissements publics à former ces étudiants mis à la porte. Seulement, la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi) craint que certains ne restent "sur le carreau".
     
    Combien d'étudiants infirmiers risquent de se retrouver sans stage au 1er mars 2014, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) ayant décidé de leur fermer la porte pour mieux se faire entendre des pouvoirs publics (lire ci-contre) ? Selon les extrapolations de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), établies lundi 17 février, ils seraient entre 17 000 et 22 000.
     
    "Il y a vraiment une volonté des hôpitaux publics de pousser les murs pour réussir à accueillir les étudiants", relève Karina Durand, la présidente de la Fnesi. Cela suffira-t-il pour autant ? "On a l'impression que pour l'instant, il y a seulement 15% des étudiants concernés, prioritairement les 3es années, qui vont vraiment avoir un stage, donc cela veut dire qu'il y en a quand même un certain nombre qui va rester sur le carreau", estime Karina Durand.
     
    "Ne pas laisser ces étudiants sans solution"
    De son côté, la Fédération hospitalière de France (FHF) a fait parvenir la semaine dernière un courrier aux chefs d'établissements sanitaires publics. Dénonçant une fois encore le "mouvement de prise en otage des étudiants infirmiers" engagé par la FHP, elle les a invités "à ouvrir au plus vite le maximum de terrains de stage afin de ne pas laisser ces étudiants sans solution pour leur parcours de formation". Le délégué général de la Fédération, Gérard Vincent, les a également informés que les délégations régionales de la FHF allaient prendre contact avec eux "afin de recenser le nombre de stages pouvant être proposés et en informer ensuite les ARS". Et de conclure : "Je sais pouvoir compter sur votre mobilisation pour que le service public soit, comme toujours, au rendez-vous."
     
    "Aujourd'hui, dans cette période de tensions, les Directeurs des soins (DS) au sein des établissements vont se mobiliser pour voir quels réajustements de leur politique d'accueil ils vont mettre en place pour garantir la formation des étudiants", déclare aussi Stéphane Michaud, le président de l'Association française des directeurs des soins (AFDS). À sa connaissance, les DS en Instituts de formation en soins infirmiers (Ifsi) ont déjà pris contact avec les DS en établissements afin de repenser la mise en place des stages. Il s'agit bien là de l'une des missions des DS, coordonnateurs généraux des soins, rappelle l'AFDS : proposer "la définition d'une politique d'accueil et d'encadrement des étudiants et élèves en stage en collaboration avec les directeurs des instituts et écoles de formation".
    800 cliniques "en résistance"
    Pour sa part, la FHP a fait savoir dans un communiqué le 14 février que les cliniques étaient entrées à plus de 70 % (soit 800 établissements) dans son mouvement de résistance. Selon elle, la mobilisation irait "crescendo". D'après les informations qu'a pu collecter la Fnesi, "il y a quand même des étudiants qui arrivent à avoir leurs conventions", rapporte Karina Durand. Des cadres feraient de la résistance au sein de la résistance... "On navigue malgré tout dans le flou parce que les conventions sont signées maintenant mais au 28 février, on ne sait pas si on va leur dire "ne revenez pas le 1er mars"", précise la présidente de la Fnesi.
     
    Difficultés financières
    Les étudiants qui se voient refuser leur convention vont, eux, tenter de se rabattre sur l'hôpital public ou les Ehpad publics, même si ces derniers ont des capacités d'accueil de stagiaires limitées. "En Ehpad, il y a souvent une seule infirmière, donc on ne peut pas y placer beaucoup d'étudiants", remarque Karina Durand. Là où on peut pousser les murs, c'est dans les grands établissements." Sauf que "l'égalité des chances est bafouée puisqu'on est en train d'effectuer un choix entre tel ou tel étudiant à envoyer en stage", dénonce la présidente de la Fnesi. Celle-ci craint également que certains étudiants ne rencontrent des difficultés financières. Les stages risquant d'être décalés à cet été, "il va falloir attendre novembre pour être présenté à un jury, cela veut dire juillet, août, septembre, octobre et novembre sans financement".
     
    Les établissements sanitaires pourraient aussi pâtir de ce décalage, s'il est bel et bien effectif. "Le fait que les diplômés sortent en juillet facilite la politique de recrutement", remarque en effet le président de l'AFDS, Stéphane Michaud.

     
    Sandra Jégu
    Ecrire à l'auteur

     
     
     
     
     
     
     
    Tous droits réservés 2001/2014 — HOSPIMEDIA


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    cedr1c

    Messages : 618
    Date d'inscription : 09/09/2010

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par cedr1c le Mar 18 Fév 2014 - 11:00

    Ily a aussi tout l'associatif qui est privé et peut reprendre des esi en plus.
    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par necronomicon le Mer 19 Fév 2014 - 8:02

    http://www.infirmiers.com/etudiants-en-ifsi/etudiants-en-ifsi/fhp-esi-combat-continue.html
    En tout cas, la FHP fait parler d'elle...


    _________________



    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Mer 19 Fév 2014 - 14:27

    http://www.actusoins.com/20261/le-ras-le-bol-des-etudiants-infirmiers-pris-en-otages-par-la-fhp.html

    Le ras-le bol des étudiants infirmiers pris en otages par la FHP


    19 février 2014 | Cyrienne Clerc | mots clefs : Etudiants infirmiers, FHP


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Mer 19 Fév 2014 - 15:55

    SUJET : CLINIQUE HOPITAL PARAMEDICAUX FORMATION-EVALUATION FEDERATIONS
    HOSPITALIERES MINISTERE-SANTE MOUVEMENT SOCIAL
    Stages des étudiants infirmiers: nouvelle levée de boucliers de syndicats et
    d'associations contre la menace de la FHP
    PARIS, 19 février 2014 (APM) - De nouvelles organisations d'infirmiers ou d'étudiants
    infirmiers se sont élevées, dans différents communiqués, contre la menace de la Fédération
    de l'hospitalisation privée (FHP) de ne pas accueillir d'étudiants infirmiers à compter du 1er
    mars et menacent d'organiser une riposte.
    La FHP menace de ne plus accueillir les étudiants infirmiers en stage pour protester contre
    les mesures envisagées par le gouvernement sur les tarifs des cliniques en 2014, dont un
    montant de 0,49% de reprise du CICE [crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi] et un
    coefficient prudentiel à 0,35%, rappelle-t-on (cf APM SNRB4004).
    La FHP a affirmé vendredi dans un communiqué que sa menace allait "crescendo" et que 800
    cliniques, soit "plus de 70%" du total, ont annoncé leur intention de soutenir son appel.
    Après l'ordre infirmier (cf APM SNRB5004) puis la Fédération nationale des étudiants en soins
    infirmiers (Fnesi) (cf APM SNRB6006), le Comité d'entente des formations infirmières et
    cadres (Cefiec) et l'Association nationale des directeurs d'écoles paramédicales (Andep) se
    sont déclarés "indignés" par la décision de la FHP dans un communiqué commun en fin de
    semaine dernière.
    Ils soulignent que cette menace "est très mal perçue", d'autant qu'elle "présente un vrai risque
    qualitatif et pourrait remettre en cause la délivrance du diplôme des futurs professionnels en
    juillet".
    La Coordination nationale infirmière (CNI) a également dénoncé la menace de la FHP, mardi
    dans un communiqué.
    "C'est l'avenir des [infirmiers] qui est en jeu et, à travers eux, la qualité des soins qui sera
    proposée (ou non) aux usagers dans les années à venir", affirme la CNI qui appelle les
    pouvoirs publics à sa saisir de ce dossier et à "garantir toutes les chances à tous les
    étudiants en soins infirmiers".
    Le collectif NB3NP ("Ni bonnes ni nonnes ni pigeonnes") s'est élevé, mardi dans un
    communiqué, contre "l'odieuse prise d'otages" des étudiants infirmiers qui représente "une
    atteinte à nos professions soignantes mais aussi une atteinte à la sécurité des soins pour les
    patients".
    Il appelle tous les soignants travaillant dans les cliniques affiliées à la FHP à "une démission
    collective" et demande aux soignants des autres structures et aux usagers du système de
    santé à "être solidaires par tous les moyens légaux à leur disposition".
    Dans un nouveau communiqué diffusé mercredi matin, la Fnesi indique qu'elle a rencontré la
    FHP puis des représentants du ministère des affaires sociales et de la santé mardi mais que
    "chacun de ses interlocuteurs est resté campé sur ses positions".
    La Fnesi explique qu'elle a demandé au ministère de "prendre ses responsabilités et de mettre
    APM International - Stages des étudiants infirmiers: nouvelle levée de ... http://www.apmnews.com/print_story.php?numero=245358
    1 sur 2 19/02/2014 13:50
    en oeuvre des actions urgentes afin qu'aucun étudiant ne se retrouve pénalisé par la prise de
    position de la FHP".
    Elle indique avoir insisté auprès de la FHP sur "la colère des étudiants" à la suite de sa
    menace et "sur le fait qu'il était inhumain de sacrifier des étudiants au profit d'une guerre
    froide dont ils ne sont aucunement protagonistes".
    Elle prévient qu'elle se prépare à organiser une "réaction étudiante" sur l'ensemble du
    territoire.
    LA FHF APPELLE LES HOPITAUX A ACCUEILLIR DES ETUDIANTS
    Dans une lettre adressée le 13 février à l'ensemble des chefs d'établissements sanitaires, la
    Fédération hospitalière de France (FHF) leur a demandé d'"ouvrir au plus vite le maximum de
    terrains de stage afin de ne pas laisser les étudiants sans solution pour leur parcours de
    formation".
    Concrètement, les délégations régionales de la FHF doivent prendre contact avec les
    directeurs pour recenser le nombre de stages pouvant être proposés et en informer ensuite
    les agences régionales de santé (ARS), précise la FHF.
    "Dans plusieurs régions, les conséquences [de la menace de la FHP] commencent à se faire
    sentir puisque de nombreux étudiants infirmiers se trouvent sans terrain de stage", observe la
    FHF.
    san/eh/APM polsan
    redaction@apmnews.com


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Sam 22 Fév 2014 - 11:09

    La Fehap s'engage elle aussi à pallier le gel des stages infirmiers annoncé par la FHP 20/02/2014 17:35
    La Fédération des établissements hospitaliers et d'aide à la personne privés à but non lucratif (Fehap) s'est engagée dans un communiqué jeudi à pallier le gel de l'accueil en stage des étudiants infirmiers annoncé par la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) à compter du samedi 1er mars.

    Votre sélection de dépêches APM


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par infirmierencolere le Sam 22 Fév 2014 - 11:24

    maudits employeurs - du privé -pov z'étudiants - mais que fait la police ordinale ?
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Lun 24 Fév 2014 - 8:53

    l inspecteur Boukarand ayant été mis de côté, c est le commissaire Borniche ( http://boutique.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CPA7905624502/un-enfant-de-coeur-roger-borniche.fr.html ) qui a essayé de se rendre utile sans grande réussite en s immisçant dans un conflit où il n avait rien à faire ...  mmddrr 


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Lun 24 Fév 2014 - 9:23

    21/02/14 - 18h07 - HOSPIMEDIA

    [Dialogue social] Les réactions s'enchaînent suite à la décision de la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) de suspendre les stages infirmiers dans les cliniques à compter du 1er mars 2014 (lire ci-contre). Dans un communiqué diffusé vendredi 21 février, les syndicats FO, CGT et CFDT appellent "la FHP à plus de responsabilité en cessant immédiatement ce chantage". Ils soulignent que l'enjeu est de taille pour les étudiants qui se posent aujourd'hui "la question de la validation de leur année". La Fédération hospitalière de France (FHF) de Haute-Normandie condamne elle aussi cette décision dans un communiqué. "Dans notre région confrontée à une démographie des professionnels de santé déjà préoccupante, ce sont 66 étudiants en soins infirmiers, toutes années de formation confondues, qui n'auraient pas de stage au 1er mars 2014, dont 24 en 3e année pour lesquels l'enjeu de présentation au diplôme d'État est majeur", chiffre-t-elle. Elle fait savoir que "les hôpitaux et les établissements médico-sociaux publics de Haute-Normandie se mobilisent pour suppléer les carences de l'hospitalisation privée".


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Barbie Turik

    Messages : 55
    Date d'inscription : 27/12/2013

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par Barbie Turik le Lun 24 Fév 2014 - 22:08

    seringatomik a écrit:l inspecteur Boukarand ayant été mis de côté, c est le commissaire Borniche (  http://boutique.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CPA7905624502/un-enfant-de-coeur-roger-borniche.fr.html  ) qui a essayé de se rendre utile sans grande réussite en s immisçant dans un conflit où il n avait rien à faire ...  mmddrr 


    Tout à fait !

    cedr1c

    Messages : 618
    Date d'inscription : 09/09/2010

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par cedr1c le Mar 25 Fév 2014 - 10:58

    Cni et ni bonnes, finalement ça ne fait qu'un.
    avatar
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 55
    Localisation : jura

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par thierry39 le Mar 25 Fév 2014 - 13:34

    Barbie Turik a écrit:
    seringatomik a écrit:l inspecteur Boukarand ayant été mis de côté, c est le commissaire Borniche (  http://boutique.ina.fr/economie-et-societe/vie-sociale/video/CPA7905624502/un-enfant-de-coeur-roger-borniche.fr.html  ) qui a essayé de se rendre utile sans grande réussite en s immisçant dans un conflit où il n avait rien à faire ...  mmddrr 


    Tout à fait !

    il est tellement mégalo tristounet , qu'il doit se réveiller chaque matin en se pensant ministre de la santé !!
    il est partout et nul part, il fait tout puis rien .
    Bref cela illustre à merveille la vocation du beurk ! trouver une occupation à tous ces ambitieux et incapables qui ont oublié depuis longtemps leur beau métier .
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Stages infirmiers dans les cliniques : c’est le blocage

    Message par seringatomik le Mer 26 Fév 2014 - 18:54

    http://www.actusoins.com/20351/greve-des-stages-dans-les-cliniques-les-etudiants-se-mobilisent.html

    Stages infirmiers dans les cliniques : c’est le blocage


    26 février 2014 | Cyrienne Clerc |


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Mer 26 Fév 2014 - 18:56

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/140226-stages-les-etudiants-infirmiers-se-revoltent.html

    26/02/2014

    La révolte des étudiants infirmiers


    Refusant d'être les otages de la guerre entre l'hospitalisation privée et le ministère de la Santé, les étudiants dont les stages ont été annulés se préparent à « passer à l'offensive ».


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par seringatomik le Jeu 27 Fév 2014 - 7:01

    http://www.leparisien.fr/laparisienne/sante/les-etudiants-infirmiers-victimes-du-bras-de-fer-entre-cliniques-et-gouvernement-26-02-2014-3626301.php



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Re: Boycott des stages infirmiers dans le privé : la FHP rate son bras de fer

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 8:56