Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mar 11 Fév 2014 - 18:22


    Fichiers joints
    communiqué ESI.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (68 Ko) Téléchargé 29 fois


    Dernière édition par seringatomik le Mar 11 Fév 2014 - 22:48, édité 1 fois


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par moutarde le Mar 11 Fév 2014 - 20:07

    seringatomik a écrit:


    Evidemment,
    Mais

     
    vivser
    .
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par moutarde le Mar 11 Fév 2014 - 20:25

    Et autour de ce tintamarre, le bal des faux-culs qui vont s'haranguer pour la forme et le spectacle et se serrer la paluche dans ce que de toute façon est convenu.

    Je ne vois pas cette menace mise à exécution (moutardIrma), mais je vois un GVT qui va s'aplatir...


    TROUDANUSSE

    Messages : 44
    Date d'inscription : 04/10/2012

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par TROUDANUSSE le Mar 11 Fév 2014 - 20:46

    Excellent seringue, excellentissime analyse. n'oublions pas que nous sommes en période électorale et que bientôt on va raser gratis  lolmdr 

    zezettedu67

    Messages : 270
    Date d'inscription : 27/01/2012

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par zezettedu67 le Mar 11 Fév 2014 - 20:52

    Z'ont qu'a venir chez nous pour apprendre à faire des toilettes et en même temps" réfléchir sur eux même" si le privé n'en veut plus des petits.  vivser 
    avatar
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par Solange Granier le Mar 11 Fév 2014 - 21:03

    TROUDANUSSE a écrit:Excellent seringue, excellentissime analyse. n'oublions pas que nous sommes en période électorale et que bientôt on va raser gratis  lolmdr 

    Eh oui, tout le monde attaque et veut une part du gâteau. Mais les caisses n'ont jamais été aussi vides. A part ça tout va bien notre président est parti livrer les croissants à Michèle.

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par infirmiermasqué le Mar 11 Fév 2014 - 21:10

    Le bal des cocus et MST qui règle le pas de danse.  lool
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mar 11 Fév 2014 - 22:47

    TROUDANUSSE a écrit:Excellent seringue, excellentissime analyse. n'oublions pas que nous sommes en période électorale et que bientôt on va raser gratis  lolmdr 

    c est un travail d équipe et je ne suis pas seul à avoir pondu ce communiqué ... malgré les apparences, je consulte (très) beaucoup avant de diffuser ... tard le soir et dimanche compris  ptdr1 

    mais j assume mes responsabilités de chef de guerre en chef sans aucun soucis ...  mmepapeur  et morocons ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mar 11 Fév 2014 - 22:49




    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    morice

    Messages : 19
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par morice le Mer 12 Fév 2014 - 12:07

    vivresilience1 
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Lun 17 Fév 2014 - 12:53



    Fichiers joints
    communiqué ESI 1.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (67 Ko) Téléchargé 18 fois


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par snoopette le Lun 17 Fév 2014 - 16:21

    on n'a pas intérêt a etre malade dans les années a venir... a moins qu'on puisse se soigner avec des dvds c'est le top moumoute !!!!


    _________________


    <br>
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mar 4 Mar 2014 - 10:36



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mar 4 Mar 2014 - 22:29

    entendu ce soir, une interview de MST sur France Info (résumé) :

    les sages femmes c est comme çà et pas autrement

    les étudiants infirmiers peuvent compter sur moi, ils sont tous recasés dans le public et j emmerde les cliniques privées


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par snoopette le Mer 5 Mar 2014 - 0:23

    elle peut tous les prendre en charge au ministère,je m'en fou complétement...la mentalité de certains d'entre eux me débecte profondément....je l'assume complétement!


    _________________


    <br>
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mer 5 Mar 2014 - 8:17

    http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/lordre-national-des-infirmiers-appelle-au-respect-des-etudiants-infirmiers.html

    L’Ordre national des infirmiers appelle au respect des étudiants infirmiers, « otages de désaccords qui les dépassent » et les pouvoirs publics au dialogue.

    La Fédération de l’Hospitalisation Privée (FHP) a prévenu ce 4 février 2014 que ses établissements pourraient suspendre les stages des étudiants infirmiers dès le 1er mars prochain si le ministère des Affaires sociales et de la Santé persistait à ne pas reconnaître les missions d’intérêt général des cliniques et hôpitaux privés. L’Ordre national des infirmiers regrette les difficultés parfois rencontrées par certains acteurs de la santé dans leur dialogue avec la Ministre, d’autant que les services rendus au public par ces institutions sont essentielles au système de soins. Pour Didier Borniche, président de l’Ordre national des infirmiers, « Les étudiants en soins infirmiers n’ont pas à être les otages de désaccords entre pouvoirs publics et établissements de santé privés. Ils choisissent d’effectuer des stages au sein des établissements de santé pour se former à un métier complexe et exigeant pour des prises en charge de qualité. Les cliniques et établissements privés assurent d’indispensables missions de service public de formation des infirmiers : ces missions doivent être pleinement reconnues par les pouvoirs publics, tant la diversité des terrains de stage est précieuse. Toutefois, empêcher les professionnels infirmiers de demain d’apprendre leur métier ne peut qu’être préjudiciable aux étudiants mais aussi à l’hospitalisation privée et ses patients. Ce serait absolument contreproductif. »

    Le président de l’Ordre national des infirmiers s’entretiendra de nouveau avant la fin de la semaine avec son homologue de la FHP pour approfondir les solutions de sortie de crise mmddrr 


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par necronomicon le Mer 5 Mar 2014 - 8:20

    Ce sera surtout préjudiciable aux finances du beurk qui, entre parenthèses, n'a toujours pas publié ses comptes 2013.
    Et puis, borniche en médiateur... lool
     


    _________________



    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mer 5 Mar 2014 - 8:23

    necronomicon a écrit:Ce sera surtout préjudiciable aux finances du beurk qui, entre parenthèses, n'a toujours pas publié ses comptes 2013.
    Et puis, borniche en médiateur... lool
     

    non : en Bornimenteur lool


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Mer 5 Mar 2014 - 9:23


    Les étudiants en soins infirmiers déclarent avoir obtenu des engagements des ministères



    04/03/14 - 18h19 - HOSPIMEDIA |


    Comme annoncé, les étudiants en soins infirmiers ont manifesté dans plusieurs villes de France ce mardi 4 mars. À Marseille, Bordeaux, Toulouse, Lyon, Laval, Nancy, Orléans... tous ont exprimé leur colère devant le boycott de leurs stages dans les cliniques et hôpitaux privés depuis le 1er mars 2014. Ils ont fait aussi entendre des revendications plus générales quant à leur accès aux services sociaux par exemple ou à l'encadrement des stages. À Paris, le cortège des manifestants s'est rendu au ministère des Affaires sociales et de la Santé. Une délégation de 4 personnes a été reçue par Ève Parier, directrice de cabinet de la ministre de la Santé, Marisol Touraine, et Dominique Monguillon, conseillère pédagogique nationale à la DGOS.

    Au sortir de cet entretien, Karina Durand, présidente de la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi), indiquait attendre des engagements écrits du ministère de la Santé et du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche. Ces engagements doivent concerner l'ouverture des stages en ambulatoire, la formation des tuteurs de stages, les aides sociales accordées aux étudiants... À ce sujet, Karina Durand estime d'ores et déjà qu'un grand pas a été franchi, les paramédicaux devant être "considérés comme les autres étudiants".

    De son côté, la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) à l'origine du boycott a fait savoir dans un communiqué qu'elle comprenait les inquiétudes des étudiants. Seulement, elle s'estime contrainte et forcée de suspendre leur accueil "pour que le gouvernement mette fin à des mesures budgétaires, fiscales et administratives inéquitables". Pour la FHP, "la clé du conflit est entre les mains du gouvernement". C'est donc à lui qu'il faut s'adresser, renvoie-t-elle la balle.

    La Fédération hospitalière de France (FHF) a, elle aussi, diffusé un communiqué ce mardi, "fière d’annoncer que la totalité des 9 397 étudiants infirmiers qui se sont vu privés de stage vont pouvoir être accueillis au sein des établissements du service public hospitalier (hôpitaux publics, maisons de retraites publiques, hôpitaux non lucratifs et centres de lutte contre le cancer)". 40% d'entre eux pourront "présenter les examens du diplôme d'État début juillet", précise la FHF.

    Cette dernière tient aussi à rassurer les étudiants quant à la qualité de la formation qui leur sera dispensée : "Les établissements publics mettront tout en œuvre pour accueillir comme il se doit les étudiants et leur permettre de valider leur formation."


    Sandra Jégu
    Ecrire à l'auteur








    Tous droits réservés 2001/2014 — HOSPIMEDIA


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par moutarde le Mer 5 Mar 2014 - 15:24

    "Les établissements publics mettront tout en œuvre pour accueillir comme il se doit les étudiants et leur permettre de valider leur formation."
    Bien. C'est une très bonne nouvelle pour les ESI et les IDE de la fonction publique qui vont mettre coeur et âme à les encadrer comme il se doit  lolmdr

    morice

    Messages : 19
    Date d'inscription : 08/11/2012

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par morice le Mer 5 Mar 2014 - 15:30

    moutarde a écrit:
    "Les établissements publics mettront tout en œuvre pour accueillir comme il se doit les étudiants et leur permettre de valider leur formation."
    Bien. C'est une très bonne nouvelle pour les ESI et les IDE de la fonction publique qui vont mettre coeur et âme à les encadrer comme il se doit  lolmdr

    NON NON ET NON ! Déja en temps normal je les supporte plus mais la c'est un coup à se faire porter pâle.
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par moutarde le Mer 5 Mar 2014 - 16:23

    morice a écrit:
    moutarde a écrit:
    "Les établissements publics mettront tout en œuvre pour accueillir comme il se doit les étudiants et leur permettre de valider leur formation."
    Bien. C'est une très bonne nouvelle pour les ESI et les IDE de la fonction publique qui vont mettre coeur et âme à les encadrer comme il se doit  lolmdr

    NON NON ET NON !  Déja en temps normal je les supporte plus mais la c'est un coup à se faire porter pâle.

    OH !!!
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par moutarde le Mer 5 Mar 2014 - 18:01


    borniche a écrit:« Nous ne pouvons laisser dériver la formation infirmière vers une version « Low-cost », du fait de la fermeture des terrains de stage dans les cliniques privées françaises. Il me semble que c’est avant tout une question de qualité et de sécurité des soins. »

    Bon, heureusement que tu as mis les guillemets borniche  çacraint
    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par necronomicon le Mer 5 Mar 2014 - 18:08

    C'est l'appel du 5 mars du président borniche ; espérons qu'il ne fasse pas don de sa personne à la profession... Rolling Eyes 


    _________________



    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par seringatomik le Jeu 6 Mar 2014 - 21:50

    n empêche que ...  ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr ptdr

    C'est avec gravité et urgence que j'appelle

     hehe lolmdr mmddrr lool pptdr hehe lolmdr mmddrr lool pptdr 


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Re: communiqué RESILIENCE : étudiants en soins infirmiers pris en otage, le bal des cocus (BIS),

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 11:20