Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Jeu 23 Jan 2014 - 21:31


    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/140123-la-fhf-s-alarme-des-injonctions-de-l-ordre-infirmier.html


    23/01/2014

    La FHF s’alarme des "injonctions" de l’ordre infirmier


    L’Ordre met la pression sur les hôpitaux afin que lui soient communiquées des informations personnelles sur les IDE employées. Saisie par ses adhérents, la Fédération hospitalière de France (FHF) en appelle à la DGOS.




    Les établissements qui emploient des infirmières ont-ils le droit de transmettre à l’Ordre des informations personnelles concernant ces dernières? La FHF s’interroge (1). Fin décembre, Gérard Vincent, son délégué général, a ainsi adressé un courrier à la Direction générale de l’offre de soins (DGOS), afin que soient clarifiées les obligations des employeurs en la matière.

    Situations non conformes


    « Plusieurs établissements (notamment Chartres et Blois) nous ont récemment alertés de la saisine par l’Ordre du Procureur de la République sur des situations non conformes de certains professionnels vis-à-vis de la législation », écrit le délégué général.



    Déjà informée courant 2009 des tentatives de l’Ordre, la DGOS avait précisé dans un courrier les contours des conditions d’inscription au tableau ordinal. « Je vous engage à la plus grande prudence s’agissant des données que vous êtes, à l’heure actuelle, habilités à transmettre à l’ordre infirmier », indiquait la note. En effet, si l’article 63 de la loi HPST de 2009 autorise les établissements de santé à communiquer aux ordres paramédicaux la liste nominative des salariés exerçant en leur sein pour permettre leur inscription automatique au tableau, cette disposition nécessite un décret du Conseil d’Etat.

    Pas de décret


    Or, ce décret n’a jamais paru. « En conséquence, pointait la DGOS, et dans l’attente de la publication de ce décret, je vous informe que les seules données personnelles pouvant aujourd’hui faire l’objet d’une transmission par vos soins à l’ordre des infirmiers à la suite de sa demande sont les noms et prénoms des infirmiers exerçant au sein de votre établissement. » D’après nos sources, la rédaction du décret, en étroite collaboration avec la Commission national de l’informatique et des libertés (Cnil), n’est pas à l’ordre du jour…

    Soulignons que le syndicat Sud du CHU de Strasbourg aurait saisi la direction de l’établissement pour connaître la teneur des données que celui-ci aurait eu à transmettre à l’ordre infirmier. A titre personnel, Hugues Dechilly, secrétaire général de Résilience, syndicat opposant à l’Ordre, a fait de même.

    Françoise Vlaemÿnck




    1- Sollicités, la FHF et l’ordre national des infirmiers n’ont pas souhaité répondre à nos questions.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par snoopette le Jeu 23 Jan 2014 - 21:38

    ils ont besoin de sous a l'oni


    _________________


    <br>
    avatar
    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par infirmierencolere le Ven 24 Jan 2014 - 14:19


    1- Sollicités, la FHF et l’ordre national des infirmiers n’ont pas souhaité répondre à nos questions


    tu m'étonnes -  beurk 
    avatar
    cedr1c

    Messages : 618
    Date d'inscription : 09/09/2010

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par cedr1c le Ven 24 Jan 2014 - 16:17

    Sûr que l'ordre aurait du mal à justifier ces intimidations, qui plus est variables selon les régions.
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Sam 25 Jan 2014 - 14:05

    cedr1c a écrit:Sûr que l'ordre aurait du mal à justifier ces intimidations, qui plus est variables selon les régions.

    sur ce coup là ce sont les employeurs et les onistes qui sont pris la main dans le sac ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    Invité.
    Invité

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par Invité. le Lun 27 Jan 2014 - 11:42

    L'Ordre infirmier a stocké des données professionnelles à l'insu des intéressés avec la complicité des employeurs qui ont pris peur devant les menaces ordinales. Cette manière de procéder est tout simplement honteuse et doit être punie sévèrement. Monsieur Borniche et ses amis risquent gros sur ce coup là si la CNIL fait correctement son travail.
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Mar 28 Jan 2014 - 21:23

    http://www.actusoins.com/19485/ordre-infirmier-opposition-syndicale-inquietude-fhf.html
     
    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF
     
    28 janvier 2014 | Cyrienne Clerc | mots clefs : Ordre infirmier,
     
    Alors que l’Ordre infirmier s’apprête à faire sa rentrée 2014 devant la presse, les principaux syndicats rappellent leur opposition au CNOI et la Fédération de hospitalière de France (FHF) réclame des clarifications au ministère.
     
     
    Manifestation contre les ordres paramédicaux à Paris, le 26 janvier 2010 - © ActuSoins
    « Les pressions faites par l’ordre infirmier continuent. Tous les stratagèmes sont de mises, allant même jusqu’aux menaces de signalement au Procureur de la République et aux intimidations de convocation en gendarmerie pour certains infirmiers », affirme l’Intersyndicale anti-ordinale (CGT, CFDT, FO, Sud, CFTC, Unsa Santé-sociaux, Snics-Fsu).
     
    Celle-ci note "la frilosité" de la ministre de la Santé à prendre une décision sur le devenir de l’Ordre et réclame l’abrogation. Une ministre pourtant « parfois loquace pour contrer les chiffres d’inscrits à l’Ordre National Infirmier » alors que le groupe de travail de parlementaires socialistes –dont on attend toujours un rapport final - semblerait conforter les positions de l’intersyndicale contre l’Ordre Infirmier.
     
    « La ministre devrait légiférer à mi 2014, nous annonce-t-on, que de temps perdu et de dégâts pour les salariés victimes des agressions des ordres ! », affirme l’Intersyndicale qui propose à chacun et à chacune « d’arborer de manière durable sur nos tenues de travail une notification claire de refus des ordres."
     
    L’intersyndicale continue également de « revendiquer que les missions ordinales et les personnels de l’ordre infirmier soient intégrés au sein du Haut Conseil des Professions Paramédicales, en lui attribuant les moyens nécessaires »
     
    Les établissements inquiets
    Quant aux établissements, ils se retrouvent confrontés à des injonctions de l’Ordre à la fois sur l’inscription des salariés et la remise de données personnelles. Sur ce dernier point la FHF, dans un courrier à la la Direction générale de l’offre de soins (DGOS)  « souligne la nécessaire prudence quant à la  transmission d’informations personnelles à l’Ordre ».
     
    De fait, un décret en Conseil d’Etat est nécessaire pour autoriser une telle transmission. Lequel décret n’est jamais paru. Déjà en 2009, la DGOS précisait que « dans l’attente de la publication de ce décret (…)  les seules données personnelles pouvant aujourd’hui faire l’objet d’une transmission (…)  à l’ordre des infirmiers à la suite de sa demande sont les noms et prénoms des infirmiers exerçant au sein des établissements.
     
    Laquelle DGOS comptait, en décembre dernier, envoyer un courrier aux directeurs généraux des Agences régionales de santé indiquant que l’inscription à l’Ordre Infirmier ne devait pas freiner le recrutement.
     
    De son côté, Hugues Dechilly,  le responsable du syndicat Resilience, a déposé deux plaintes à la CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés). L’une concerne justement les demandes par l’Ordre à ses membres de données personnelles, allant largement au-delà des informations requises pour une simple inscription. La seconde, l’utilisation, selon ce syndicat, des données de l’Ordre par un syndicat lors des dernières élections à la Carpimko (caisse de retraite des libéraux).
     
    Cyrienne Clerc


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Mer 29 Jan 2014 - 7:38

    « La ministre devrait légiférer à mi 2014, nous annonce-t-on,

    eh oui, gagner du temps et toujours remettre au lendemain ce qui peut être fait le jour même ... mi juin c est après les élections mais quelque soit le résultat de celles ci, nous ne changerons pas :
    avec ou sans cotisation, l ordre infirmier c est NON !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    Pat
    Pat

    Vierge Messages : 330
    Date d'inscription : 22/06/2010
    Age : 52
    Localisation : Seine & Marne

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par Pat le Mer 29 Jan 2014 - 8:03

    « revendiquer que les missions ordinales et les personnels de l’ordre infirmier soient intégrés au sein du Haut Conseil des Professions Paramédicales, en lui attribuant les moyens nécessaires »

    Les missions: OUI et encore faudrait-il qu'elles soient réelles !
    Les personnels: on en a besoin à des tâches vraiment utiles ......

    La ministre devrait légiférer à mi 2014

    Comme par hasard, ce jour-là, elle aura piscine ........ pourra pô venir signer !
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Ven 31 Jan 2014 - 9:32


    L'Oni répond aux établissements inquiets de poursuites pour non-inscription des infirmiers au tableau



    30/01/14 - 18h20 - HOSPIMEDIA |

    La FHF rapportait récemment les inquiétudes des établissements face à de possibles poursuites judiciaires pour non-inscription des paramédicaux à l'Ordre national des infirmiers (Oni). Aujourd'hui, l'Oni assure ne pas vouloir poursuivre les professionnels mais rappelle les conséquences d'un non-respect de la loi.


    Le courrier de la FHF remonte au 20 décembre. Adressé à la DGOS, il fait état de l'inquiétude des établissements face à de possibles poursuites pour non-inscription des paramédicaux à l'Ordre national des infirmiers (Oni). "Plusieurs établissements (notamment Chartres et Blois) nous ont récemment alertés de la saisine par l‘Ordre du procureur de la République sur des situations non conformes de certains professionnels vis-à-vis de la législation", rapporte le délégué général de la FHF, Gérard Vincent, dans ledit courrier. Ce dernier demande en conclusion à la DGOS quelle attitude les établissements doivent adopter "face aux demandes et injonctions de l'Ordre". En effet, l'Oni sollicite également régulièrement les établissements afin d'obtenir les identités des salariés. Aux structures qui se tournent vers elles, la FHF "veille à rappeler l'état du droit, et, conformément au courrier de la DGOS du 14 octobre 2009, souligne la nécessaire prudence quant à la transmission d’informations personnelles à l'Ordre". Seuls peuvent en effet être transmis à l'Ordre les noms et prénoms des infirmiers, comme le rappelait la DHOS (ex-DGOS) en 2009.


    74 625 infirmiers salariés inscrits au tableau



    Le 13 janvier dernier, le président de l'Oni, Didier Borniche, a adressé, à son tour, un courrier à Gérard Vincent. "Bien que vous n’ayez pas jugé utile de vous adresser directement à moi, je me permets de vous apporter par la présente les informations qui me semblent utiles pour éclairer la situation", explique-t-il en introduction. Didier Borniche constate qu'aujourd'hui, "74 625 infirmiers salariés sont inscrits au tableau de l'Ordre alors que, selon les statistiques de la Drees [Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques, NDLR], on comptait au 1er janvier 2013, uniquement au sein des établissements publics de santé, 301 632 infirmiers".

    Or, en cas de non-inscription d'un infirmier au tableau, l'Ordre "se trouve dépourvu de la compétence d'infliger une quelconque sanction disciplinaire", poursuit Didier Borniche. Un pouvoir de sanction que l'Ordre défend au nom de la sécurité des patients notamment. "Vous trouverez ainsi en pièce jointe copie de la lettre du président d'un centre hospitalier intercommunal qui a dû infliger une sanction d'exclusion définitive du grade d'infirmier en soins généraux, donne alors pour exemple Didier Borniche à la FHF. Mais la direction du CHI n'ayant pas veillé à ce que cette professionnelle soit inscrite, l'Ordre s'est trouvé dépourvu de tout moyen d'agir à son encontre, ce qui a laissé à l'infirmière toute liberté pour aller exercer dans un établissement privé d'intérêt collectif, un établissement privé commercial ou toute autre structure, faisant ainsi courir un risque majeur aux patients."

    Ce cas ne serait pas isolé selon le président de l'Oni, qui cite également "une affaire récente où une infirmière du CH de Belfort sanctionnée d'une exclusion pour vol et usage de stupéfiants au sein de cet établissement s'est fait embaucher dans un autre établissement de la région voisine, où elle a commis les mêmes manquements, cette fois-ci hélas avec des conséquences dramatiques pour une patiente".


    Pas de plainte mais une information


    Dans sa lettre à Gérard Vincent, l'Ordre précise qu'il n'a pas déposé plainte. Seulement, lorsque des non-inscriptions à l'Ordre ont été constatées comme dans le Cher et le Loir-et-Cher, les parquets en ont été informés. "Cette initiative, dont il faut noter qu’elle n’est ni une plainte simple ni une plainte avec constitution de partie civile mais une simple information, se justifie au regard des nombreuses dispositions légales fixant les relations entre les ordres professionnels et les parquets", explicite l'Oni. "On ne voit donc pas pourquoi les établissements membres de votre fédération se disent "très inquiets" de ces démarches qui relèvent de la stricte application de la loi", poursuit l'Oni.

    Lors d'un point presse organisé ce 30 janvier dans ses locaux parisiens, l'Ordre a assuré préférer le dialogue et la concertation à la coercition. L'Oni souhaite non pas poursuivre les professionnels qui ne seraient pas inscrits au tableau. Il veut "interpeller les chefs d'établissement qui interpelleront à leur tour les professionnels". Didier Borniche a toutefois averti : "Un chef d'établissement qui embauche une personne en exercice illégal peut voir sa responsabilité engagée".

    Finalement, l'Ordre souhaite, comme la FHF, que le ministère des Affaires sociales et de la Santé adresse une circulaire aux établissements de santé "afin de leur rappeler les fondements légaux de l'inscription au tableau de l'Ordre et les conséquences qu'entraîne le défaut d'inscription de certains de leurs employés". Contactée à ce sujet, la DGOS n'a pas répondu aux sollicitations d'Hospimedia. Quant à l'intersyndicale anti-ordinale*, elle continue, par voie de communiqué en date du 24 janvier, à demander l'abrogation de l'Ordre. Elle propose aux professionnels de santé d'arborer sur leurs tenues de travail "une notification claire de refus des Ordres". Elle continue de revendiquer par ailleurs que "les missions ordinales et les personnels de l'Ordre infirmier soient intégrés au sein du Haut conseil des professions paramédicales (HCPP), en lui attribuant les moyens nécessaires".

    Sandra Jégu

    * CFDT Santé Sociaux, CFTC, CGT, FO, SNICS-FSU, SUD Santé Sociaux, UNSA Santé Sociaux


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par necronomicon le Ven 31 Jan 2014 - 9:45

    Et en fait, le seul objectif est de réprimer... beurk 


    _________________



    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Ven 31 Jan 2014 - 11:15

    RESILIENCE donne son point de vue à Gérard Vincent, délégué général de la FHF :

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF 4ygv

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Nygl
    Fichiers joints
    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF AttachmentFHF.pdf
    Vous n'avez pas la permission de télécharger les fichiers joints.
    (75 Ko) Téléchargé 33 fois


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    Judas

    Messages : 52
    Date d'inscription : 27/10/2012

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par Judas le Ven 31 Jan 2014 - 15:13

    Toute cette agitation autour de l'ONI ne serait pas nécessaire si les femmes et hommes politiques tenaient les promesses pour lesquelles il se sont engagés. De Roselyne BACHELOT en passant par Xavier BERTRAND, Nora BERRA qui tous envisageaient une inscription facultative, puis Marisol TOURAINE qui en en juillet 2013 promettait de mettre celle-ci en application pour ensuite botter en touche en désignant une commission parlementaire. Cette commission est priée de s'endormir sur le sujet.

    La question est donc principalement politique.

    Le maintien ou non d'un Ordre Infirmier dépend d'une décision politique. Car il ne faut pas se leurrer, l'inscription facultative à un Ordre Professionnel signifierait la fin de ce dernier. Tout le Monde le sait, même Monsieur BORNICHE!

    En effet, l'absence d'obligation d'inscription à l'Ordre produirait les mêmes effets que pour les syndicats pour lesquels l'adhésion n'est pas obligatoire et qui culminent à un taux de 6% d'adhérents.
    avatar
    crapette

    Messages : 3
    Date d'inscription : 17/11/2013

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par crapette le Lun 3 Fév 2014 - 18:20

    Bonjour.
    Excusez, j'ai des interrogations sans doute bêtes et naïves, mais je ne comprend pas qui a intérêt à ce que l'oni subsiste envers et contre tout, alors que les principaux intéressés, pour une majorité je l'espère, y sont opposés?
    Qui lui donne un tel pouvoir, que même les politiques hésitent?
    Et si jamais l'oni s'effondre enfin, qui va écoper des dettes?
    Que font les autres syndicats?  baffe
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Lun 3 Fév 2014 - 22:05

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/140203-les-hopitaux-rappeles-a-l-ordre

    03/02/2014

    Les hôpitaux rappelés à l'Ordre


    Lors d'un point presse consacré à la nouvelle mandature, l'ordre infirmier a répondu à la Fédération hospitalière de France, qui a dénoncé les pressions mises sur les établissements concernant les professionnels non inscrits au tableau.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par seringatomik le Lun 3 Fév 2014 - 22:26

    crapette a écrit:Bonjour.
    Excusez, j'ai des interrogations sans doute bêtes et naïves, mais je ne comprend pas qui a intérêt à ce que l'oni subsiste envers et contre tout, alors que les principaux intéressés, pour une majorité je l'espère, y sont opposés?
    Qui lui donne un tel pouvoir, que même les politiques hésitent?
    Et si jamais l'oni s'effondre enfin, qui va écoper des dettes?
    Que font les autres syndicats?  baffe


    c est pourtant pas bien compliqué !
    le pognon, l oseille, la tune ... prêté par la banque trop facilement en 2008 et que celle ci veut (légitimement) récupérer, voire multiplier avec la complicité de l équipe dirigeante qui a beaucoup à craindre, personnellement/patrimoine, d une banqueroute ordinale ...
    ajoutée aux assureurs et autres requins qui ont bien vite compris que 600 000 salariés pouvaient représenter de gros contrats juteux sur une durée de vie professionnelle qui ne cesse de s allonger (35 à 40 ans) ...
    le problème de l ordre c est qu il est tout, sauf IDE ...
    on peut aussi penser aux autres ordres qui ont aussi des opposants et qui verraient d un très mauvais oeil la cessation de paiement de l oni (et donc la fin), porte ouverte à d autres coulages ordinaux ...
    enfin, quand vous savez que c est encore et toujours la même banque qui finance/gère 7 ou 8 ordres professionnels ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF Empty Re: Ordre infirmier : opposition syndicale et inquiétude à la FHF

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 25 Aoû 2019 - 12:38