Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Une filière gérontologique n'est pas un parcours de soins pour les infirmiers libéraux

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Une filière gérontologique n'est pas un parcours de soins pour les infirmiers libéraux

    Message par seringatomik le Ven 20 Déc 2013 - 9:53


    Une filière gérontologique n'est pas un parcours de soins pour les infirmiers libéraux



    19/12/13 - 15h04 - HOSPIMEDIA |


    Les résultats de deux consultations d'infirmiers libéraux réalisées pour la Fédération nationale des infirmiers (FNI) montrent que "le rôle des infirmiers au sein des parcours de soins nécessite d'être précisé", relève la FNI dans ses commentaires. Les données diffusées sont non seulement issues d'un sondage en ligne mené par Celtipharm (société d'ingénierie médico-économique) du 15 au 25 novembre dernier mais aussi des résultats d'un questionnaire distribué aux adhérents de la FNI lors de son congrès à Paris début décembre. 52% des 763 infirmiers interrogés sur Internet par Celtipharm estiment que "le parcours appellera de nouvelles responsabilités, mais ne peut les définir que de façon minoritaire (62% ne se prononcent pas)". La FNI constate aussi une "forte dispersion des points de vue" concernant la définition d'un périmètre ou de contenus théoriques du parcours de soins, chez les 147 adhérents ayant répondu au questionnaire de la FNI.

    Dans le même temps, à la question "une filière gérontologique constitue-t-elle un parcours de soins ?", le panel des congressistes a majoritairement (66%) répondu par la négative. Selon la fédération, cela montre pour les infirmiers libéraux "une volonté de dissocier ce qu'ils pensent relever d'un processus institutionnel d'organisation des flux autocentré d'une prise en charge plaçant le patient au sein du dispositif". 59% des répondants à la consultation Internet définissent donc le parcours de soins comme "une prise en charge globale et continue". Dans ce cadre, la FNI insiste sur le fait que les infirmiers libéraux sont "potentiellement d'excellents promoteurs du parcours de soins car ils conçoivent la prise en charge comme nécessairement intégrée". Ce qui lui fait aussi dire, sous couvert des résultats de ses investigations, que "la capacité des tutelles à donner une juste place aux Infirmiers diplômés d'État libéraux (Idel) dans le pilotage des parcours de soins et la capacité de la profession à s'en emparer, seront déterminantes pour la concrétisation du concept". Autre enseignement, pour les Idel le parcours de soins s'apparente à une démarche qualité s'appuyant sur des référentiels.

    Lydie Watremetz
    Tous droits réservés 2001/2013 — HOSPIMEDIA


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Mar 17 Juil 2018 - 11:02