Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Envoi d'un message : courrier

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Envoi d'un message : courrier

    Message par seringatomik le Jeu 19 Déc 2013 - 17:46


    25.11.2013


    À : resiliencesyndicatinfirmier


    Bonjour,
    Suite à mon dernière email et comme je vous l'avez expliqué, j'ai envoyé à l'ONI le dossier pas dûment rempli et sans cotisation. Aujourd'hui, il me réclame évidemment la cotisation et je leur ai dit que j'attendrais le numéro avant de verser quoique ce soit. Il me semble avoir lu que le numéro d'affiliation n'était pas soumis à cotisation et que c'était l'adhésion à l'ordre qui était soumis à cotisation.... Après embrouille avec madame, elle m'a demandé de justifier ce fait par courrier. Je me rapproche de vous pour savoir si je me suis avancée rapidement ou si mes propos sont exacts.
    Cordialement

    Bonsoir,
    Je suis désolée d'avoir tardé à vous répondre. Comme j'avais plus ou moins un délais de 15 jours pour répondre à mon employeur, J'ai pris le temps de la réflexion.
    En effet, mon objectif professionnel a moyen terme est de changer d'établissement et de passer sur un poste de jour, ce qui veut dire que le pb du numéro ONI va se reposer. D'un autre côté, cet ordre me révolte et que les employeurs jouent leur jeu me révoltent également. En conclusion : j'ai décidé de faire mon inscription à l'ONI sans mettre ma cotisation afin de jouer le jeu de mes chefs (en parti car sans la cotisation, à mon avis, cela va prendre un certain temps)et parallèlement, j'ai justifié, comme demandé par mon employeur,sur mes motivations. Ainsi je ménage plus ou moins la chèvre et le choux tout en pensant à mes intérêts personnels et en espérant la dispartion de cette ordre dans le premier semestre 2014....
    Je vous remercie de l’intérêt que vous avez porté à mon affaire et ne manquerais pas de vous rapporter la suite des événements.
    Je vous tire mon chapeau pour l'investissement personnel que vous mettez dans cette cause et pour votre dévouement.
    Cordialement


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 8:50