Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Un communiqué de presse de la Fédération nationale des infirmiers (FNI) daté du 14 novembre 2013, annonce la couleur en titre : "Les Maisons de Santé Pluridisciplinaires du Languedoc-Roussillon aiguisent l’appétit de l’industrie Pharmaceutique".

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Un communiqué de presse de la Fédération nationale des infirmiers (FNI) daté du 14 novembre 2013, annonce la couleur en titre : "Les Maisons de Santé Pluridisciplinaires du Languedoc-Roussillon aiguisent l’appétit de l’industrie Pharmaceutique". Empty Un communiqué de presse de la Fédération nationale des infirmiers (FNI) daté du 14 novembre 2013, annonce la couleur en titre : "Les Maisons de Santé Pluridisciplinaires du Languedoc-Roussillon aiguisent l’appétit de l’industrie Pharmaceutique".

    Message par seringatomik le Ven 15 Nov 2013 - 13:39

    http://www.fni.fr/

    Un communiqué de presse de la Fédération nationale des infirmiers (FNI) daté du 14 novembre 2013, annonce la couleur en titre : "Les Maisons de Santé Pluridisciplinaires du Languedoc-Roussillon aiguisent l’appétit de l’industrie Pharmaceutique".

    Philippe Tisserand, président de la FNI, l'explique : "Un projet de coordination au sein de plusieurs maisons de santé, soutenu par l’Agence Régionale de Santé et l’URPS des médecins libéraux de Languedoc-Roussillon, crée un précédent qui hypothèque la confiance entre professionnels de santé impliqués dans la prise en charge des patients en premier recours. Cette confiance est pourtant le pré requis indispensable à l’élaboration de projets pluridisciplinaires au service des usagers du système de soins. (...) C’est à huis clos le 19 septembre dernier que l’Agence Régionale de Santé, les représentants de l’URPS des médecins du Languedoc-Roussillon et le laboratoire Bayer ont jeté le principe de financement d’un poste d’infirmière coordinatrice des soins rémunéré par le laboratoire Bayer au profit de 3 Maisons de Santé Pluridisciplinaires (Saint Paul de Fenouilet, Tuchan et Axat) avec comme perspective à terme d’étendre le projet à des MSP en cours de réalisation (Durban-Corbières et Latour de France). Au-delà de l’absence totale de concertation sur le sujet avec les autres professions concernées dans ces projets, c’est l’indépendance même des professionnels exerçant dans ces structures qui peut être remise en cause. En effet, en contrepartie du financement par Bayer du poste créé (le montant annuel estimé est de 80K€), le laboratoire Bayer bénéficiera d'un accès gratuit aux données anonymisées des patients relatives au projet.(...) En conséquence, l'Union Régionale des syndicats FNI du Languedoc-Roussillon va interpeller l'URPS
    des infirmiers au niveau régional et les associations de patients. De plus, l'URFNI sera, si ce projet abouti, extrêmement vigilante sur le respect par les promoteurs des termes du "Sunshine Act à la française" relatif à la transparence des liens entre professionnels de santé et l'industrie pharmaceutique."


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 6:54