Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Dim 8 Sep 2013 - 11:27

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Dim 8 Sep 2013 - 12:29

    la violence à l'hôpital et dans les lieux de soins ne date pas d'aujourd'hui et celles et ceux - qui s'en servent pour surfer médiatiquement et se mettre en avant - sont complices de cette pseudo psychose entretenue pour des raisons très diverses :

    - nous avons tous connu la violence, verbale et physique, du toxico qui - en manque - s'en prend aux personnels et autres patients pour parvenir à ses fins
    - nous avons tous connu la violence, verbale et physique, du patient mécontent de l'état de sa chambre, du contenu de ses repas, etc ...
    - nous avons tous connu, la violence et les menaces, verbales et physiques, de certaines familles qui soit inquiètes, soit désespérées, etc ... viennent vous voir pour vous signifier la mauvaise prise en charge de leur famille hospitalisée

    ces faits divers, autrefois passés sous silence et que même certains employeurs, comme à Marseille, s'obstinent à nier, voire essaient de cacher afin de ne pas troubler la pseudo tranquillité et la réputation de leur établissement, ont toujours marqué la vie hospitalière, sans parler de la violence entre soignants d'une même équipe, qui ne contribue pas à apaiser les tensions ...

    mais, tant il est trop facile de stigmatiser les délinquants jetés en pâture aux médias, qui s'est interrogé sur la provenance, sur les causes qui font que cette violence autrefois contenue, admise comme faisant partie de la vie du service, voire des risques du métier fait maintenant la UNE des journaux télévisés, matin, midi et soir ?

    qui s'est déjà interrogé sur les violences de l'institution même, des employeurs à l'encontre des personnels soignants, violence quotidienne
    et planifiée - qui intégrée aux dysfonctionnements graves et répétés des services - ne fait presque plus parler d'elle ?

    le fait de placer des vigiles au sein de la communauté soignante - comme le préconise bêtement l'ordre infirmier qui fait ses choux gras des derniers faits divers - n'empêchera pas cette violence de continuer à se développer car c'est à autre chose qu'il faut s'attaquer pour, espérer, inverser la tendance croissante que les médias nous rabâchent à longueur de journée ...

    le manque de moyens humains, techniques et matériels que nous n'arrêtons pas de dénoncer depuis des années, le "dégraissage du mammouth hospitalier" pour des raisons purement financières et économiques, politique menée tambour battant sous Chirac et Sarkozy, soit 17 années de réductions de personnels, de suppressions de lits, de regroupements uniquement inspirés par des motifs de réduction des déficits, politique que continue de mener la gouvernement de François Hollande piloté par Jean Marc Ayrault, tous ces changements brutaux sont la première cause et sont à l'origine de la violence institutionnelle dont les soignants sont les premiers à souffrir et nous savons tous et toutes qu'un soignant qui souffre sur son lieu de travail devient un mauvais soignant, malgré la bonne volonté, le professionnalisme et les dizaines d'années d'expériences accumulées ...



    de cette violence la, personne ou presque ne parle, à commencer par les dirigeants de l'ordre infirmier qui, à commencer par le premier d'entre eux, sont presque ou totalement déconnectés de la réalité infirmière de terrain car travaillant, soit à 20% soit détachés depuis de nombreuses années sur des postes syndicaux ou assimilés ...



    la parole des infirmières doit être portée par des professionnelles du terrain et plus par des pseudo bureaucrates ...



    de ces dizaines d'années de diminution de personnels, de rustines posées à la va vite là où il aurait fallu réfléchir sur un fonctionnement à long terme de l'institution, de l'inaction des acteurs concernés par la défense du service public hospitalier, voire pour certains de connivences et de petits arrangements avec les pouvoirs publics, l'hôpital et les soignants qui le font vivre sortent lessivés, épuisés, dégoûtés, écoeurés par toujours plus d'efforts demandés et toujours moins de remerciements, sous toutes les formes possibles et inimaginables ...


    alors tous les prédateurs, quels qu'ils soient, peuvent toujours venir attaquer l'hôpital et ses soignants maintenant dépourvus, rien ne se résoudra par des annonces spectaculaires ministérielles toutes aussi minables les unes que les autres, par des pseudo volontés apitoyées ... tant que les infirmières - première profession de France de par le nombre - continueront à baisser la tête et à bosser comme des connes, les seuls gagnants dans cette malheureuse histoire restent les rois de la finance ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par snoopette le Dim 8 Sep 2013 - 12:54

    n'oublions pas que notre profession est essentiellement féminine et cogner une femme ....tout le monde s'en fout.


    _________________


    <br>
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par necronomicon le Dim 8 Sep 2013 - 13:00

    Pas moi, je suis venu, jeudi, en aide à des collègues féminines menacées par un résident un peu énervé (on va dire comme ça) : un homme, un ton de voix adapté et la menace d'un shoot de Loxapac dans les fesses ont été efficaces... Je n'ai pas déclaré l'incident à l'inspecteur boularand, j'ai oublié...Very Happy 


    _________________



    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Lun 9 Sep 2013 - 7:15

    et si on abordait les violences de l'ordre infirmier envers les IDE ?  si monsieur Borniche venait nous expliquer sa stratégie pour la profession ? pourquoi les réactions de tristounet sont elles aussi violentes lorsque les vérités ordinales lui sont mises sous le nez preuves à l'appui ?


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par Solange Granier le Lun 9 Sep 2013 - 7:21

    Je ne crois pas que Borniche ait même le simple sentiment d'être violent envers les infirmières tout illuminé par la foi saintâniste qui l'anime. Le gourou ordinal est et c'est ainsi qu'il faut le respecter : mon croupion !



    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere

    le site Lesinfirmières Encolère


    Dernière édition par Solange Granier le Lun 9 Sep 2013 - 7:28, édité 1 fois
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par Solange Granier le Lun 9 Sep 2013 - 7:24

    snoopette a écrit:n'oublions pas que notre profession est essentiellement féminine et cogner une femme ....tout le monde s'en fout.
    Cogner que ce soit sur un homme ou une femme est avant tout une marque de faiblesse ancrée culturellement. Seringue explique très bien cela pour y avoir été confronté +++ en Polynésie ou à la Réunion. Là bas les femmes morflent car de générations en générations les enfants sont élevés au milieu de cette ambiance. Et nous savons tous que les enfants ne font que répéter les actes de leurs parents. Surtout quand cela commence dès le plus jeune âge.





    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere

    le site Lesinfirmières Encolère
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par moutarde le Lun 9 Sep 2013 - 8:42

    violences sur vos lieux de travail,vos avis, vos témoignages, vos idées
    Arrêter de travailler hehe
    avatar
    imovane

    Messages : 103
    Date d'inscription : 18/09/2010

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par imovane le Lun 9 Sep 2013 - 9:02

    La violence des patients ben moi je fais avec sauf quand ça devient ingérable : j'appelle la sécurité et 9 fois sur 10 ça se calme provisoirement. Les gens veulent tout et tout de suite comme au supermarché parce que l'on arrête pas de leur dire que la santé est un bien de consommation. Sauf que c'est trop facile de payer avec une carte à débit illimité comme la Vitale. Y a beaucoup trop d'abus a commencer par les toubibs. Et la violence de certains médecins envers les IDE et les ASH et aussi coupable que celle des patients envers les soignants. Comme le dit si bien seringue a force d'enlever des personnels ben y en a plus assez car le nombre de patients lui n'a jamais baissé.
    avatar
    TROUDANUSSE

    Messages : 44
    Date d'inscription : 04/10/2012

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par TROUDANUSSE le Lun 9 Sep 2013 - 9:08

    Moi c'est œil pour œil et dent pour dent et le plus souvent ça calme le jeu car les malades ne s'attendent pas à ce type de réaction. Quand on m'insulte je répond par une insulte et quand on m'agresse je laisse tout en plan, même en cas de soin et je reviens 15 minutes plus tard. Entre temps l'abruti se demande comment il va faire sans moi. Et quand je reviens s'il est calmé je continu le soin sinon je ressort. Quand il en a ras le bol d'attendre il présente des excuses sinon je ressort encore jusqu'à ce qu'il cède. En cas d'agression grave je vais voir le médecin et comme on a la chance d'avoir un médecin qui est aux côtés des IDE généralement le patient en reprend une autre couche et se calme. Déjà qu'on est pas soutenu par la hiérarchie si en plus on doit se laisser cracher dessus quand on soigne les gens : NON !!!
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Lun 9 Sep 2013 - 10:48

    la Santé est LE sujet absent des débats de l'an dernier entre les candidats à la présidentielle ... le sujet n'est pas mieux traité depuis, la ministre étant avant tout submergée par les Affaires Sociales et intéressée par ces sujets de la retraite, etc ...
    depuis des lustres nous n'avons pas eu un vrai ministre de la Santé à part entière avec les moyens conséquents ...
    la Santé doit revenir au centre des débats et si les politiques continuent à ignorer nos demandes et bien nous n'aurons qu'à en tirer les conclusions : on est jamais si bien servi que par soi même ...
    à bon entendeur ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par necronomicon le Mar 10 Sep 2013 - 19:05



    _________________



    avatar
    Indis

    Messages : 146
    Date d'inscription : 13/09/2011

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par Indis le Mer 11 Sep 2013 - 12:03

    On a un agent de sécu avec un chien, le jeudi, vendredi samedi dimanche de 21h30 à 4h30... il aide vraiment bien.
    Pour le reste, dans un département relativement calme, c'est plainte quasi systématique... et connaissant la responsable juridique de l'hosto, je suis prêt à lui confier beaucoup plus que mes plaintes au commissariat. salut 
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Jeu 12 Sep 2013 - 8:35

    Indis a écrit:On a un agent de sécu avec un chien, le jeudi, vendredi samedi dimanche de 21h30 à 4h30... il aide vraiment bien.
    Pour le reste, dans un département relativement calme, c'est plainte quasi systématique... et connaissant la responsable juridique de l'hosto, je suis prêt à lui confier beaucoup plus que mes plaintes au commissariat. salut 
    çà veut dire que le lundi, mardi et mercredi il se repose votre agent de sécu ?


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par seringatomik le Jeu 12 Sep 2013 - 8:44

    ces derniers jours :
     
    un serial killer, stabilisé, résidant en psy est venu se faire trifouiller les entrailles : 2 IDE du service de psy détachés en permanence dans sa chambre ... pour rien car OP annulée à cause de la grève de mardi dernier ...
     
    un taulard hospitalisé pour IDM : deux flics en permanence devant sa chambre pendant 8 jours avant qu'il ne ressorte à l'infirmerie de la prison

    un médecin anesthésiste s'est suicidé hier à Strasbourg ...
     
    la violence à l'hôpital a toujours été présente sous toutes ses formes, c'est pas nouveau ... mais quand çà touche les soignants on met pas autant de moyens à dispo ...

    on devrait utiliser plus souvent le droit de retrait ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :  Empty Re: violences sur votre lieu de travail, vos avis, vos témoignages, vos idées :

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Aoû 2019 - 7:58