Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 8:18

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    toutes les infos cachées sur l'ordre infirmier sont sur RESILIENCE ...

    à suivre !!! mmddrr



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Lun 6 Mai 2013 - 9:06

    Ouais ben on attend ! C'est trop bon les infos contre l'ordre.
    avatar
    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par infirmiermasqué le Lun 6 Mai 2013 - 9:42

    seringatomik a écrit:contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    toutes les infos cachées sur l'ordre infirmier sont sur RESILIENCE ...

    à suivre !!! mmddrr


    Oui on attend !
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 10:31

    pb ordi ...

    çà viendra dans la journée ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:42

    Le Journal des élus de l’Ordre des infirmiers
    LE JOURNAL DES ELUS DE L’ORDRE DES INFIRMIERS
    MAI 2011, NUMERO 2

    Cher(e)s Collègues élu(e)s de l’Ordre,
    Voici venu le mois de mai. C’est le début du nouvel exercice 2011-2012. Notre Ordre, qui a vécu en tension ces derniers mois, a mis en place des mesures fortes d’économie pour pallier aux difficultés de trésorerie dues au manque d’inscrip-tions. C’est pourquoi, notre investissement commun et nos actions pour informer les infirmières et les infirmiers de leur obligation et les inscrire au tableau sont prépondérantes.
    Le dossier central du Journal des élus de mai est consacré aux actions de départements pour favoriser l’inscription au tableau. Si certains d’entre vous ont mené d’autres types d’actions qu’ils souhaitent partager, faites en part sur la boite courriel de la direction de la communication : communication@ordre-infirmiers.fr qui relayera les informa-tions dans le prochain numéro.
    Par ailleurs, la newsletter de l’Ordre va être diffusée très prochainement avec le numéro 6 de Profession infirmière, en PDF. Elle sera proposé à tous les inscrits qui ont accepté de recevoir des informations ordinales.. Ils auront bien sûr la possibilité de se désabonner, s’ils le souhaitent. Chacun peut s’y inscrire, et ce, directement via vos sites Internet.
    Dominique LE BOEUF Présidente du CNOI
    DOSSIER : INCRIPTION DES INFIRMIER(E)S AU TABLEAU
    Alors que nous commençons une nouvelle vague d’inscription pour la pério-de 2011- 2012, deux président(e)s de conseils départementaux nous font part des actions qu’ils ont engagées pour les précédente inscriptions au ta-bleau.
     Emma BUSTARA, Présidente du Conseil de l’Hérault (CDOI 84), com-ment avons nous contacté les infirmier(è)s
     Michel NORMAND, Président du Conseil départemental du Loir et Cher (CDOI 41)
    EDITO
    Dossier
    2-3
    Kit de communica-tion
    4
    Rappel : dépen-dance
    5
    Inscriptions en hausse
    5
    Statistiques des sites internet
    5
    Journée Internatio-nale de l’infirmière
    6
    SOMMAIRE
    Agenda et Chiffre du mois
    6
    PAGE 2 LE JOURNAL DES ÉLUS DE L’ORDRE DES INFIRMIERS
    Légende accompagnant
    l'illustration.
    L’inscription des infirmiers au Tableau de l’Ordre n’est pas
    une « science exacte » et il n’est pas aisé de définir les raisons
    pour lesquelles il y a plus d’inscrits dans un département
    qua dans un autre. En effet, je ne doute pas que des
    nombreux départements aient menés les mêmes actions que
    nous sans obtenir les mêmes résultats.
    L’Hérault est un département où plus de 75% des infirmiers
    exercent en tant que salariés et plus de la moitié dans le secteur
    public, une situation pas très favorable, du moins sur le
    papier. Nous avons donc entrepris différentes actions pour
    informer le plus grand nombre d’infirmiers.
    Nous avons dans un premier temps, à l’automne 2009, contacté et rencontré tous les directeurs
    et directrices des ressources humaines de tous les grands groupes du secteur privé et
    public.
    Début 2010, nous avons répertoriés la totalité des établissements de santé du secteur public et
    du privé du département. Nous avons écrit à tous les directeurs de ces établissements afin
    qu’ils nous communiquent le nom et le prénom de chaque infirmier exerçant dans leur établissements.
    Par ailleurs, nous avons également relancé les infirmiers libéraux, ainsi que les infirmiers
    de l’éducation nationale qui figurent sur les listings fournis par la CPAM et le Rectorat de
    l’académie.
    Suite à ce travail de fourmi nous avons relancé un par un la quasi-totalité des infirmiers de
    l’Hérault, rappelant à chaque fois les missions de l’Ordre des infirmiers.
    Deux mois plus tard, nous avons relancé par téléphone tous les établissements pour lesquels
    nous n’avions pas reçus des listings. Nous avons également contacté les agences d’intérim
    pour les informer sur l’obligation pour les infirmiers de s’inscrire au Tableau de l’Ordre.
    Cette démarche a permis de créer un contact avec les chefs d’établissements et pour certains
    de leur faire connaitre l’Ordre. Ainsi, dans la plupart des établissements, y compris au CHRU,
    plus aucune embauche ne se fait sans l’attestation d’inscription à l’Ordre.
    Des interventions dans tous les IFSI du département ainsi que dans l’Ecole d’IBODE sont organisées
    afin d’informer les étudiants.
    En parallèle à ces actions nous avons rencontré la Directrice Générale et le Délégué territorial
    de l’Hérault de l’ARS et le Directeur de la caisse primaire d’assurance maladie de l’Hérault.
    Ce dernier rendez-vous a notamment permis que plus aucun infirmier ne puisse entamer les
    démarches d’installation en libéral sans avoir au préalable déposé un dossier complet d’inscription
    au Tableau de l’Ordre.
    A ce jour, sur nos 31.46% d’inscrits, environ 60% sont des infirmiers libéraux, 22% font partie
    du secteur public et 17% du secteur privé.
    Un long chemin reste encore à faire
    Emma BUSTARA, Présidente du Conseil de l’Hérault (CDOI 84),
    comment avons-nous contacté les infirmier(ère)s
    PAGE 3
    MAI 2011, NUMERO 2
    Michel NORMAND, Président du Conseil départemental
    du Loir et Cher (CDOI 41)
    Aujourd’hui, 633 infirmiers sont inscrits sur le sur les 2 046 infirmiers que comptent le département du Loir et Cher, selon le fichier ADELI. Cela représente 30% de l’effectif global, c’est bien, mais cela reste un chiffre encore bien modeste !
    La répartition par collège se décompose ainsi :
     22% d’inscrits pour le secteur public
     35% pour le secteur privé
     43% pour le secteur libéral
    Voici quelques points qui, selon moi, peuvent ex-pliquer ces chiffres :
     Je suis directeur de Soins Infirmiers dans une clinique qui compte 130 infirmiers, je me suis très fortement impliqué pour favoriser les inscriptions
     La Directrice de la CPAM du Loir et Cher a éxigé l’inscription des libéraux, sous peine de déconventionnement.
    Par ailleurs, les conseillers et moi-même avons mené différentes actions au sein du dé-partement :
     Nous avons visité les établissements de santé et les IFSI le plus importants du départe-ment et nous avons sensibilisé les infirmiers à l’existence de l’Ordre, son rôle et leur obli-gation d’inscription ;
     Nous avons envoyé les différents courriers de relance, ce qui nous a permis de récupérer les listes nominatives des IDE.
    Ces actions nous ont apporté un bon retour d’inscription pour les établissements privés, quel-ques hôpitaux locaux et les EHPAD. Cependant et malgré le soutien des directions, le retour d’inscription pour les hôpitaux locaux est relativement faible.
    Nous avons également sollicité la presse, à plusieurs reprises, et des articles sont parus sur l’Ordre des infirmiers du département ce qui a certainement favorisé des inscriptions.
    Du nouveau sur le site Internet
    - La page inscription au tableau de l’Ordre est maintenant à jour. Le paiement en ligne est ef-fectif. Les infirmiers salariés règlent 30 euros en une seule fois. Pour les infirmiers libéraux et les sociétés, le paiement peut s’échelonner sur trois mois d’affilés.
    - Le 12 mai, un questionnaire sur le thème de la Journée internationale de l’infirmière sera mis en ligne : « Combler l’écart : améliorer l’accès et l’équité ».
    Un kit de communication « inscription au tableau de l’Ordre »
    Un kit de communication avec des propositions d’actions à mener pour la campagne d’inscription 2011-2012 est à votre disposition à la direction de la communication.
    Des propositions d’actions et d’outils de communication pour soutenir vos actions vers les infir-mières et les infirmiers non encore inscrits au tableau et pour informer les inscrits des nou-veaux montants de la cotisation constituent ce kit.
    Les différents destinataires à sensibiliser sont :
    - Les infirmiers salariés des établissements de santé publics et privés, des entreprises, des collectivités locales, territoriales
    Ils doivent tous être sensibilisés à l’intérêt de la structure ordinale, aux missions de l’Ordre et à leur obligation légale. Ils doivent être informés des actions déjà tenues par leur institution.
    - Les infirmiers libéraux
    Comme pour les infirmiers salariés, ils doivent être sensibilisés aux missions de l’Ordre et à l’intérêt d’une telle institution pour l’avenir de leur profession, ainsi qu’à leur obligation légale. Ils doivent également être tenus informés des actions de l’Ordre.
    - Les employeurs : directeurs de structures de soins, d’entreprise, de collectivités, etc.
    Leur rôle consiste à favoriser le dialogue avec les infirmiers salariés (les plus nombreux). Il s’agira d’obtenir leur accord pour agir auprès de ces derniers.
    - Les IFSI
    Les étudiants doivent être informés de l’existence de l’Ordre et de ses missions et de l’obligation légale qu’ils auront à s’y inscrire.
    - Les associations, les syndicats professionnels
    Sensibiliser ces organisations, participer à leur réunion contribue à un effet « caisse de résonnan-ce » de la communication.
    - Les relais d’information institutionnels : DTARS, CPAM, etc.
    Sensibiliser ces institutions par la mise à disposition d'outils (affiches, plaquettes, etc.) contribue à inciter les infirmiers à s’inscrire. Les personnels de ces organisations deviennent ainsi des "prescripteurs".
    - Les médias
    Ils sont considérés non pas comme des destinataires finaux de la communication, mais comme un moyen. Les médias seront informés de la campagne d’inscription. En relayant l’information, ils contribueront à provoquer des inscriptions et à inciter au renouvellement du paiement de la cotisa-tion.
    Ce kit contient :
     Des affiches
     Un power point de présentation des réalisations de conseil (à personnaliser)
     Un modèle de lettre aux directeurs d’établissement
     Deux modèles de communiqués de presse
     L’argumentaire remis à jour
    PAGE 4
    LE JOURNAL DES ÉLUS DE L’ORDRE DES INFIRMIERS
    PAGE 5
    MAI 2011, NUMERO 2
    RAPPEL : Appel à contributions « dépendance » jusqu’au 21 mai
    124 571 visiteurs depuis le lance-ment du site, soit 692 visiteurs par jour en moyenne.
    366 555 pages ont été vues. Le temps moyen passé sur le site est de 2,45 minutes.
    Les 5 pages les plus consultées :
    - Comment s’inscrire à l’Ordre
    - La page contact
    - Les conseils départementaux
    - le code de déontologie
    - Les actualités
    La fréquentation des sites Internet de l’Ordre
    Les inscriptions au Tableau de l’Ordre en hausse
    Top 5 des sites départementaux
     Le Territoire de Belfort (90) avec 883 visiteurs
     Le Var (83) avec 789 visiteurs
     Le Jura (39) avec 710 visiteurs
     L’Ain (01) avec 633 visiteurs
     Alpes-Maritimes (06) avec 560 visiteurs
    Top 3 des sites régionaux
     L’Ile-de-France
    avec 1 303 visiteurs
     La PACA-Corse
    avec 1 254 visiteurs
     L’Auvergne
    avec 1 122 visiteurs
    Une première analyse des réponses au questionnaire en ligne nous permet de constater que :
     94 % des répondants assurent la coordination des soins et de l’accompagnement global de la personne âgée ;
     64 % estiment que le manque de temps et de personnel sont les difficultés majeu-res pour mettre en oeuvre des soins de qualité ;
     63 % pensent que les pistes d’avenir sont les soins et services permettant le main-tien à domicile et la coordination des professionnels.
    Participez au questionnaire en ligne jusqu’au 21 mai et faites passer l’info !
    L’analyse sera en ligne le 25 mai prochain
    053 94759 08966 25377 65383 39085 84190 86091 684sept-09mars-10mai-10sept-10dec-10févr-11mars-11avr-1109-mai-11Evolution du nombre d'inscrits au tableau
    Journée internationale de l’infirmière : vous avez la parole
    Retrouvez toute l’actualité interne de l’Ordre
    sur l’Intranet
    www.ordre-infirmiers.fr/acces-elus-ordinaux.html
    Réunion du bureau du CNOI : le 11 mai
    Conseil extraordinaire du CNOI : le 31 mai 2011
    Agenda
    91 684 infirmiers inscrits au tableau au 9 mai 2011.
    Le chiffre du mois
    PAGE 6
    LE JOURNAL DES ÉLUS DE L’ORDRE DES INFIRMIERS
    Un questionnaire en ligne sur www.ordre-infirmiers.fr
    du 12 mai au 12 juin 2011
    Chaque année, le Conseil international des infirmières mobilise les organisations infirmiè-res nationales pour communiquer sur un thème. Pour 2011, le thème de la Journée in-ternationale de l’infirmière est « Combler l'écart : accès aux soins et l'équité ». Le Conseil international des infirmières estime que les infirmières ont un rôle important à jouer en faveur de l’équité en santé et de la compréhension de la manière dont le secteur de la santé peut agir pour réduire les inégalités face à la santé.
    L’Ordre national des infirmiers participe de nouveau à cette Journée et veut faire entendre la voix des infirmières et des infirmiers de France sur « leur rôle essentiel dans l’améliora-tion de l’équité et de l’accès aux soins de santé, ainsi que des résultats des soins ».
    L’objectif est de recueillir l’avis des infirmières et des infirmiers sur les éléments constitutifs de l’accès aux soins : la disponibilité, l’utilisation (le recours aux services disponibles par la population), la pertinence (les services prodigués correspondent aux besoins et aux préférences de la population cible), l'efficacité (l’obtention effective des résultats at-tendus du traitement ou du service) et l’équité, notion qui renvoie aux conditions d’accès des différents groupes qui constituent la société. Mise en ligne des résultats : le 16 juin


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:44


    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! 1105111108251139708139494

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! 1105111108251139708139495


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:46

    Re: lettre au ministre et pièce jointe‏
    par seringatomik le Mar 15 Mar - 15:27
    RESILIENCE - syndicat infirmier contre l’ordre

    à

    Monsieur Xavier Bertrand,

    Ministre de la Santé, du Travail et de l'Emploi.


    Strasbourg, le 15 mars 2011.

    Monsieur le Ministre,


    le feuilleton ordinal infirmier rebondit de jour en jour. Ainsi, nous apprenons, soit par la presse professionnelle infirmière, soit par l'oni lui même, que rien ne va plus dans le petit monde ordinal, ce qui ne fait que confirmer ce que nous savions déjà.

    Sur le plan financier, vous avez «menacé», selon la présidente Le Bœuf, de laisser l'ordre aller jusqu'à la cessation de paiement …
    Nous ne voyons pas comment il pourrait en être autrement, puisque d'une part le Gouvernement a réaffirmé ne pas être caution ou garantie financière pour l'oni, d'autre part nous écrivons en ce moment massivement à la Banque Populaire/Bred pour lui signifier que nous refuserons, quelles que soient les tentatives de sauvetages, de cotiser à l'ordre infirmier. Nous nous permettons de vous rappeler que, dès le départ, notre mot «d'ordre» était et reste encore : avec ou sans cotisation, l'ordre infirmier, c'est NON !
    Il est donc évident que, même avec une cotisation modulée à plus ou moins 30 euros et une nouvelle trame ordinale, l'ordre infirmier n'a aucune chance de sortir la tête de l'eau, situation qu'il a lui même provoquée. Les dernières informations que vous retrouverez dans le document ci-joint, confirment, elles aussi, les dépenses outrageusement incontrôlées de l'ordre. A cette occasion, nous reformulons aujourd'hui, notre demande d'audit du 07 février dernier par l'Inspection Générale des Services, puisque, même si l'ordre est une structure de droit privé ayant (tout de même) une mission de service public, il a été financé à ses tout débuts sur des fonds publics, notamment dans l'organisation des premières élections de 2008.

    RESILIENCE - syndicat infirmier contre l’ordre

    Sur le plan juridique, nous constatons, malgré les déclarations apaisantes et rassurantes de Madame Nora Berra au Sénat récemment, que les menaces et/ou autres tentatives d'intimidation envers les infirmiers sont réelles et nombreuses. Ainsi, des infirmières salariées se voient, soit fortement incitées à adhérer à l'ordre (établissements publics/FPH) par courrier de leurs DRH, soit directement contraintes de signer des avenants à leurs contrats initiaux de travail, sous – là aussi – peine d'être purement et simplement licenciées en cas de refus (établissements privés).
    Les infirmiers et infirmières à exercice libéral étant, elles, les plus touchées, puisque déconventionnées souvent arbitrairement par des CPAM à la simple demande de l'ordre.
    RESILIENCE compte, à ce jour, onze dossiers sur lesquels notre syndicat professionnel infirmier est engagé soit directement, soit conjointement, et la liste s'allongera dans les prochains jours.

    Sur le plan moral et professionnel, nous vous avons, et votre prédécesseur aussi, largement informé des insuffisances graves de l'ordre infirmier, la plus connue d'entre elles reste tout de même le code de déontologie, qui n'est pas paru au Journal Officiel et qui, malgré tout, sert de document de référence aux chambres disciplinaires. Le financement de cette étude a été validé par un juriste compétent pour la modique somme de 35 000 euros (sources oni). Tout professionnel infirmier qui se respecte saura reconnaître la pauvreté et la misère intellectuelle de ce texte, qui reste un vulgaire copié-collé des autres codes paramédicaux. Chambres disciplinaires qui n'hésitent plus à retoquer les chambres départementales dites de conciliation, chambres de conciliabules où tout se règle entre amis … Ainsi en date du 08 décembre 2010, dans un jugement rendu – par un magistrat professionnel – la chambre disciplinaire de Rhône Alpes déboute de manière cinglante la chambre du Rhône au seul motif que convoquer une infirmière non adhérente à l'ordre est contraire aux textes de références. Cet amateurisme pourrait faire sourire si entre temps des vies professionnelles et/ou familiales n'étaient détruites par des agissements peu scrupuleux de certains (ir)responsables ordinaux … qui n'hésitent plus à jeter à la vindicte - leurs nombreux collègues résistants - pour parvenir à leurs fins.

    RESILIENCE - syndicat infirmier contre l’ordre

    Monsieur le Ministre, reconnaître des erreurs d'appréciation et/ou de jugement fait partie de notre quotidien. Là où, soi-disant, plus de 92% des professionnels infirmiers réclamaient un ordre en 2006, vous retrouvez la même proportion de professionnels opposants en 2011. Les abus et autres tromperies de l'ordre et de ses supporters les plus acharnés, en matière du montant initial de la cotisation annuelle notamment, auront fini de mettre à mal le peu de crédibilité qui restait à l'oni. Ainsi des conseillers ordinaux qui ne reculent devant rien, proposent de baisser cette cotisation (qui n'est qu'un aspect accessoire du dossier) pour mieux la ré-augmenter par la suite, afin de retomber dans leurs travers initiaux. Sauf à nous prendre au mieux pour des naïfs, au pire pour des abrutis, nous ne voyons pas les pouvoirs publics cautionner ce type de comportement en acceptant, une fois de plus, une fois de trop, d'apporter un quelconque soutien à l'oni.

    C'est pourquoi, monsieur le Ministre, il est grand temps de siffler la fin de la partie et de passer à autre chose.

    Les salariés de l'oni devront rapidement se rendre à l'évidence des insuffisances graves de leur employeur et aller prendre rendez vous à Pôle Emploi. Certains seront copieusement dédommagés. Le propriétaire des locaux parisiens où siège l'oni (la Banque Populaire/Bred) est en mesure de mettre ce même oni à la porte dans les semaines qui viennent. Les institutions que sont l'URSSAF, et autres encaisseurs publics et privés, ne resteront pas sans attendre que l'oni paie ses dettes et rembourse ses emprunts.

    Nous veillerons à ce que chaque acteur ordinal de cette déconfiture rende des comptes et ne soit pas exonéré de ses responsabilités.

    Dans l'attente, recevez monsieur le Ministre, nos salutations respectueuses, et résolument contre-ordinales. Nous sommes toujours disponibles pour évoquer ce problème.

    Hugues Dechilly,
    secrétaire général.

    RESILIENCE – 13 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.




    Dernière édition par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:50, édité 1 fois


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:49

    cnoi extraordrinaire du 31 mai 2011: la mafia se déchire ...
    par seringatomik le Dim 8 Mai - 9:09
    cnoi extraordrinaire du 31 mai : la mafia se déchire ...
    de seringuelectrique le 08 Mai 2011 08:43

    par ces temps de sécheresse, il en est une espèce qui n'en finit plus de pleuvoir : l'ordiné démissionnaire ...

    et par paquet de 12 svp, des fois y en a même 13 à la douzaine ...

    après le président du cdoi65 qui démissionne sur trois pages et qui 5 jours plus tard continue à prôner les bienfaits ordinaux dans la dépêche du midi, c'est tout le cdoi33 qui s'en va voir ailleurs si l'herbe est plus verte ...

    nous avons aussi droit aux asssistants départementaux du cdoi68 qui viennent pleurer sur leur futur sort de poliste employé ...

    et hier c'est le cdoi64 qui dans une rage ordinale dit tout le mal qu'il pense de la taulière, devenue - la pauvre - mère de tous les maux/mots ...

    il est clair que le but est de déstabiliser la taulière avant le cnoi extraordinaire du 31 mai qui aura pour seul mot d'ordre, n'en doutons pas : la peau de Leboeuf et la reprise en main (de fer) du truc qui pue et qui sert à rien ...

    Leboeuf qui m'avait certifié - il y a un an - que tant qu'elle serait présidente, aucune IDE ne serait traînée devant les tribunaux, dont acte ...

    il est clair que les candidas albicans qui grouillent dans la flore ordinale n'auront pas la même retenue ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 14:52

    à suivre ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Lun 6 Mai 2013 - 15:59

    Y en a tellement des choses cachées de l'oni que seringue ne doit plus savoir par quel bout commencer ? Résilience va informer les adhérents à l'oni de tout ce que monsieur Borniche leur cache pour qu'eux aussi puissent se faire une idée des méthodes mafieuses ordinales dénoncées par Résilience.
    avatar
    imovane

    Messages : 103
    Date d'inscription : 18/09/2010

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par imovane le Lun 6 Mai 2013 - 16:15

    vivresilience1 vivser
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par seringatomik le Mar 7 Mai 2013 - 8:25

    mois de mai pluvieux = mois de mai heureux ... et nous on a jamais été aussi joyeux ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai ! Empty Re: contre l'ordre infirmier : un (très) joli mois de mai !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Oct 2019 - 15:55