Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Jeu 25 Avr 2013 - 9:39

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier

    25 avril 2013 | Claire Dubois | mots clefs : Ordre infirmier

    Après la quadruple démission de quatre conseillers nationaux du collège libéral en septembre dernier, Emmanuel Adain, infirmier libéral à la Réunion, claque également la porte du Conseil national de l’Ordre infirmier (CNOI).

    Cet ex-adhérent de l’ONSIIL a rejoint la FNI, organisation syndicale qui a demandé à ses adhérents de démissionner de l’Ordre. « C’était attendu. Mais ce genre de débat est dommageable alors qu’il y a tant d’enjeux de santé publique et de chantiers en cours comme celle de la vaccination par les infirmiers qui font partie des rares professionnels de santé à se déplacer domicile des patients », indique Karim Mameri , secrétaire général du CNOI qui ne veut pas polémiquer.

    Dans sa lettre de démission, Emmanuel Audain regrette « l’enthousiasme des débuts » reproche une « indifférence à l’égard des élus ordinaux et de nos missions essentielles » et des « comportements de gouvernance, qui sont devenus insupportables ».

    Il invoque l’absence d’actions pour défendre la formation infirmière au niveau européen et de contribution à différents rapports dont celui de M. Edouard Couty sur le « Pacte de confiance pour l’hôpital », « l’incapacité » de la structure ordinale à émettre des avis sur les protocoles de coopération ou à publier un code de déontologie, le manque de réunions entre les différents échelons...

    Des plaintes en cascade
    « Concernant l’Ordre, précise Karim Mameri, nous sommes à une étape de consolidation. Avec l’augmentation notable des cotisations, nous allons pallier à certains manques. Nous allons ainsi mettre en place une vingtaine de contrats aidés dans les locaux régionaux pour offrir un service supplémentaire aux infirmières ».

    La démission d’un conseiller ordinal fait en revanche le bonheur du syndicat Resilience, connu pour son opposition à l’Ordre. Hugues Dechilly, président de ce syndicat, annonce plusieurs actions en justice dont une auprès du TGI de Lyon contre un membre du Conseil national qui aurait, indique-t-il, « demandé à sa maman, institutrice en retraite, de s'abonner - chèque à l'appui - à Resilience pour pouvoir pénétrer la face cachée de notre site”.

    Le syndicat signale par ailleurs « le dépôt d'un recours auprès du tribunal administratif d'Orléans » contre l’Ordre infirmier, une « demande d'enquête auprès de l'IGAS » et « l'envoi d'un recours auprès du Conseil d'État ». Les avocats ont du pain sur la planche…pour une bataille digne de Clochemerle !

    http://www.actusoins.com/14329/bataille-de-clochemerle-autour-de-lordre-infirmier.html


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Jeu 25 Avr 2013 - 9:42

    Clochemerle est un roman satirique français de Gabriel Chevallier, publié en 1934 qui a connu un succès immédiat et durable avec un tirage en plusieurs millions d'exemplaires et des traductions dans vingt-six langues. Il a été adapté au cinéma et à la télévision. Le toponyme, inventé par Gabriel Chevallier est, aujourd’hui, entré dans la langue courante et sert à désigner un village déchiré par des querelles burlesques.

    Autre signe de succès : cette joyeuse satire est si bien accueillie que plusieurs villages revendiquent l’honneur d’avoir servi de modèle à Clochemerle-en-Beaujolais… honneur qui revient à la commune française de Vaux-en-Beaujolais où Gabriel Chevallier, en personne, a inauguré en octobre 1956, la plaque attribuant son nom à l'ancienne grande rue.


    source WIKIPEDIA


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Jeu 25 Avr 2013 - 10:50

    pour mémoire :

    Monsieur Jean-François BOUSCARAIN
    Conseiller National
    Madame Marielle DUCASTEL
    Conseillère Nationale
    Monsieur Thierry MUNINI
    Conseiller National
    Madame Laurence DOUCET-ROUSSELET
    Conseillère Nationale
    Collège libéral Monsieur Didier BORNICHE
    Président du Conseil national
    de l'Ordre des infirmiers
    228 rue du Fbg Sain Martin
    75010 PARIS
    Le 24 septembre 2012
    Monsieur le Président,
    Vous avez pris la tête de notre Conseil il y a un peu plus d’un an. Vous nous promettiez alors une gouvernance ordinale exemplaire. Elle devait permettre de surmonter les difficultés dues aux attaques et aux constatations de légitimité ordonnées sans arrêt contre l’Ordre national des infirmiers depuis le moment de sa naissance.
    Au terme de l’année écoulée, nous pouvons apprécier à sa juste valeur votre manière réelle de présider notre institution et ses résultats. Cette présidence se caractérise par son opacité constante, la minceur extrême de sa production et son échec global.
    La longue liste des "doléances principales" des départements et régions énumérées dans le Doc. CNOI 25/09/12-8 illustre votre carence générale en matière de communication "tant en interne qu’en externe", de formation ou de fonctionnement institutionnel collectif.
    En résumé, à peu de choses près, vous n’informez sur rien, vous ne réalisez rien, vous ne diffusez rien, vous n’améliorez rien, vous ne consultez sur rien. Les élus départementaux et régionaux, ainsi démunis quasiment de toute information, sont également privés de se rencontrer au niveau national et de se concerter avec le CNOI, comme ils le faisaient auparavant deux fois par an.
    Le CNOI n’est pas mieux traité que les CDOI et CROI. En dehors de l’examen de recours individuels, nos ordres du jour sont devenus indigents : plus aucune étude ni proposition de fond sur les sujets métier, plus aucune prise de position sur les projets de textes officiels ni les événements de l’actualité. Aucun compte rendu de vos propres rencontres à l’extérieur.
    Vous ne respectez même pas les rôles institutionnels ou légal du CNOI : nous n’avons jamais eu ni encore moins dé attu le plan de restructuration de l’Ordre dont nous ne connaissons toujours pas le contenu ! Nous n’avons pas eu à nous prononcer sur le modèle de statuts des sociétés interprofessionnelles de soins ambulatoires SISA que vous avez pourtant avec les autres ordres rendu public le 25 juillet dernier en nous demandant notre avis le 26 juillet par mail !!! Vous n’avez soumis à notre vote aucune décision tendant à proposer aux ARS la nomination d’une quinzaine de délégations, comme l’exigeait les articles L. 4123-10 et L4312-5 du CSP !
    2 / 2
    Les derniers documents sur le suivi des inscriptions au tableau illustre bien votre façon de prendre en compte le rôle des conseillers départementaux. Ainsi comment expliquer le fait que selon celui-ci les CDOI inscrivent des infirmiers tous les mois alors que pour la plupart ils ne se réunissent que tous les trois mois ? Vous négligez de faire respecter un principe de base de la procédure : la décision doit être prise par le CDOI réuni en séance. Toutes les décisions d’octroi ou de refus prises hors séance sont ainsi illégales. Comme vous nous l’avez si ien rappelé en son temps dans une lettre ouverte signée de votre main et de celui de notre secrétaire général le 20 février 2011 "A l’heure d’internet, aucune urgence n’implique que vous soyez contraints de répondre vite et toujours seuls ".
    A l’inverse, certains ne rillent pas par leur activisme en la matière. Par exemple, la région que vous présidez reste inférieure à la moyenne nationale pour le pourcentage d’inscrits au ta leau ordinal par rapport au fichier de la DREES (20%). La Seine-Maritime, dont vous êtes le vice-président et que préside votre Secrétaire général, n’a inscrit que 4 infirmiers entre le 2 juillet et le 20 septem re derniers…
    Mais au-delà de ces carences flagrantes, un mal s’est installé plus profondément. En effet, notre Ordre n’a pas été conçu simplement pour attribuer aux infirmiers un numéro d’inscription payant, à la place d’un numéro d’enregistrement gratuit ! Ni pour remplacer un fichier administratif défectueux par un tableau condamné, hélas, aujourd’hui, à être bien plus déficient encore. Ni pour financer indéfiniment une structure devenue éloignée du terrain, ayant perdu ses moyens minima indispensables, la mise en oeuvre d’une expertise métier, son rôle de guidance professionnelle et tout le dynamisme et la crédibilité que nous possédions antérieurement à votre présidence.
    L’Ordre national des infirmiers devait contribuer à éclairer les confrères sur leur déontologie. Les aider parmi les difficultés de leur exercice quotidien. Améliorer les textes qui régissent notre pratique. Promouvoir pour la profession un avenir à la hauteur de son potentiel et des besoins des patients.
    Clairement, « cette gouvernance » n’a pas le degré d’engagement personnel ni l’intention et/ou la capacité nécessaires pour porter ces ambitions. Le capital de compétences, de dévouement et d’espérance dont vous avez eu la chance d’hériter à l’été 2011 est maintenant dissipé. Les opposants de notre Ordre ont efficacement organisé son étranglement financier, mais cette gouvernance y aura ajouté une sorte de mort cérébrale immédiate. Celle-ci contribue tout aussi sûrement à l’échec programmé, en décourageant nos élus et les infirmiers qui croyaient en notre grande mission.
    Relisez donc encore votre lettre ouverte. Elle faisait la leçon sur une prétendue "crise de gouvernance", un défaut de concertation interne (d’« un mail de "premier jet" aux 52 membres du CNOI » !!), un manque de "relation constructive" avec l’Etat. Quels ont donc été vos propres succès auprès de M. X. BERTRAND puis de Mme M. TOURAINE ?
    Il n’est donc pas étonnant que vous n’ayez préparé aucun rapport d’activité sur cette année de votre présidence : que pourriez-vous y inclure, en dehors de cette fameuse "restructuration", qui n’évitera pas la ruine d’un Ordre sacrifié à d’autres intérêts ?
    Personne ne peut plus se dissimuler l’abaissement présent de cet Ordre qui nous était cher. Quant à nous, nous ne voulons pas faire semblant de l’ignorer. Encore moins le cautionner au nom des infirmiers libéraux, alors que ces confrères sont ciblés plus que tout autres pour financer une part disproportionnée d’un budget ordinal devenu pratiquement sans objet.
    3 / 2
    C’est pourquoi, après tant de collègues (souvent parmi les meilleurs, dans toutes les formes d’exercice et à tous les niveaux de l’institution) qui en ont déjà tiré la même conséquence et dont vous nous avez caché très souvent les démissions, nous vous signifions par la présente nos démissions du CNOI que nous considérons dans sa forme actuelle et comme vous l’avez défini en février 2011 "peu à l’écoute des professionnels qu'il représente".
    Veuillez recevoir, Monsieur le Président, nos salutations confraternelles désolées.
    Marielle DUCASTEL Laurence DOUCET-ROUSSELET
    Conseillère Nationale Conseillère Nationale
    Collège libéral Collège libéral
    Jean-François BOUSCARAIN Thierry MUNINI
    Conseiller National Conseiller National
    Collège libéral Collège libéral


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Jeu 25 Avr 2013 - 11:09

    hugues dechilly dit :
    25 avril 2013 à 9 h 08 min il est – quand même – intéressant et aberrant de constater que depuis maintenant 3 jours, aucun autre magazine infirmier (digne de ce nom) qu’Actusoins n’a encore réagit aux informations soit diffusées par le démissionnaire E.Adain, soit encore par RESILIENCE qui mettent gravement en cause (et ce n’est pas fini) l’institution ordinale plus que défaillante …

    ces infos concernent l’ensemble des infirmiers et des infirmières en exercice sur le territoire même si la plus grande majorité s’en contre moque …


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par infirmierencolere le Jeu 25 Avr 2013 - 11:32

    seringatomik a écrit:hugues dechilly dit :
    25 avril 2013 à 9 h 08 min il est – quand même – intéressant et aberrant de constater que depuis maintenant 3 jours, aucun autre magazine infirmier (digne de ce nom) qu’Actusoins n’a encore réagit aux informations soit diffusées par le démissionnaire E.Adain, soit encore par RESILIENCE qui mettent gravement en cause (et ce n’est pas fini) l’institution ordinale plus que défaillante …

    ces infos concernent l’ensemble des infirmiers et des infirmières en exercice sur le territoire même si la plus grande majorité s’en contre moque …

    ouais - sont étrangement silencieux les inf.com et inf.mag - z'ont peur ou quoi ?
    thierry39
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 57
    Localisation : jura

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par thierry39 le Jeu 25 Avr 2013 - 12:06

    infirmierencolere a écrit:
    seringatomik a écrit:hugues dechilly dit :
    25 avril 2013 à 9 h 08 min il est – quand même – intéressant et aberrant de constater que depuis maintenant 3 jours, aucun autre magazine infirmier (digne de ce nom) qu’Actusoins n’a encore réagit aux informations soit diffusées par le démissionnaire E.Adain, soit encore par RESILIENCE qui mettent gravement en cause (et ce n’est pas fini) l’institution ordinale plus que défaillante …

    ces infos concernent l’ensemble des infirmiers et des infirmières en exercice sur le territoire même si la plus grande majorité s’en contre moque …

    ouais - sont étrangement silencieux les inf.com et inf.mag - z'ont peur ou quoi ?

    l'omerta .. vous connaissez?
    l'objectif du beurk est de se faire oublier jusqu'aux prochaines élections !! ( je veux dire renouvellement des membres du national par nominations anti démocratique !)
    donc ....le beuk ne dit rien et ses copains aussi !!
    mafia... nous avons bien dit !! mafia
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Jeu 25 Avr 2013 - 12:29

    depuis maintenant presque trois ans, RESILIENCE (syndicat infirmier créé pour cela) poursuit trois objectifs :


    1 - informer les professionnels et les étudiants sur les méfaits, les abus, les magouilles et autres tripatouillages de l'oni qui agit toujours à l'abri des regards ... pour le (soit disant) honneur de la profession infirmière : avec les récentes informations diffusées en interne par les démissionnaires successifs et en externe par RESILIENCE chacun peut constater que nous ne sommes jamais très loin de la vérité ...


    2 - défendre ses adhérents infirmiers et pédicures contre les ordres paramédicaux, toujours pour les mêmes motifs d'abus, avec le recul nous avons emmagasiné des milliers d'infos (chaque fois vérifiée) ...


    3 - attaquer l'ordre infirmier en qualité de personne morale (sans attaquer les personnes physiques) car nous combattons les idées quand d'autres passent leur temps à se tirer dans les pattes au sein même du cnoi ...


    pour autant, nous ne sommes pas dupes des revirements et autres fourberies ... ceux d'aujourd'hui qui quittent le navire avant qu'il ne coule sont ceux là même qui - dès le début - appartenaient au groupe sainte Anne ( d 'où leur surnom de saintanistes Smile ), fervents défenseurs d'un gros mensonge visant à faire croire que plus de 92% de la profession était pour un ordre, les seules et uniques élections de 2008 ayant comptabilisé 86% d'absentionnistes (il était pas possible de voter contre, déjà à l'époque) ...


    aujourd'hui, (même pas peur Smile ) RESILIENCE et ses adhérents continuent le combat au quotidien contre l'ordre qui totalise 14 millions d'euros de dettes et qui revendique bêtement 84 millions d'euros de cotisations impayées Wink


    une fois débarrassés de cet ordre détesté qui aura réussi à cristalliser (un exploit) la presque totalité de la profession, mais contre lui, nous pourrons envisager sereinement de passer à autre chose et à mettre notre énergie inépuisable et nos efforts incessants au service des bonnes volontés ... dans le sens de l'intérêt commun, au détriment des intérêts personnels nombreux qui n'ont rien à voir avec la profession infirmière, notamment les banquiers, les assureurs et autres requins qui ont compris - dès le début - ce que plus de 560 000 professionnels aux revenus réguliers et plus de 70 000 étudiants infirmiers pouvaient leur (r)apporter en matière de finances, notamment ...


    enfin, que les fossoyeurs de la profession via l'ordre infirmier soient assurés de notre volonté inaliénable à leur demander des comptes devant la justice du peuple, la justice ordinale étant pourrie sur pieds !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    nonaloni

    Messages : 84
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par nonaloni le Jeu 25 Avr 2013 - 15:57

    vivser
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par snoopette le Jeu 25 Avr 2013 - 16:38

    bravo très beau courrier


    _________________


    <br>
    Greer
    Greer

    Messages : 101
    Date d'inscription : 06/03/2011
    Localisation : Champagne Ardenne

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par Greer le Jeu 25 Avr 2013 - 18:54

    d 'où leur surnom de saintanistes

    @ Seringue : Tu voulais dire "satanistes" j'imagine? Very Happy
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Ven 26 Avr 2013 - 7:08

    au moment de l'élection, en 2008, pour ceux qui ont la mémoire très courte, il n'était pas possible de voter non ...
    RESILIENCE se pose clairement dans le camp de celles et ceux qui, six années après la publication de cette Loi inique, refusent cet ordre honteux qui a fait beaucoup de mal à la profession infirmière ...
    le constat est simple pourtant et il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir : les partisans de l'oni claironnaient 92% d'IDE en faveur d'un ordre avant le vote de la Loi en 2006, aujourd'hui c'est toujours près de 90% qui ne cotise pas (voir plus !) et 80 % de non inscrits ...
    les chiffres sont têtus, comme nous ... les députés et les sénateurs ayant voté cette Loi, dont beaucoup siègent encore de nos jours, nous le disent souvent au téléphone, voire l'écrivent et s'engagent à voter en faveur d'une PPL, encore faut-il que le pouvoir politique en place tienne ses promesses, mais là c'est une autre histoire !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Ven 26 Avr 2013 - 7:09

    Greer a écrit:
    d 'où leur surnom de saintanistes

    @ Seringue : Tu voulais dire "satanistes" j'imagine? Very Happy

    c'est la même pourriture ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par infirmiermasqué le Ven 26 Avr 2013 - 9:45

    seringatomik a écrit:au moment de l'élection, en 2008, pour ceux qui ont la mémoire très courte, il n'était pas possible de voter non ...
    RESILIENCE se pose clairement dans le camp de celles et ceux qui, six années après la publication de cette Loi inique, refusent cet ordre honteux qui a fait beaucoup de mal à la profession infirmière ...
    le constat est simple pourtant et il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir : les partisans de l'oni claironnaient 92% d'IDE en faveur d'un ordre avant le vote de la Loi en 2006, aujourd'hui c'est toujours près de 90% qui ne cotise pas (voir plus !) et 80 % de non inscrits ...
    les chiffres sont têtus, comme nous ... les députés et les sénateurs ayant voté cette Loi, dont beaucoup siègent encore de nos jours, nous le disent souvent au téléphone, voire l'écrivent et s'engagent à voter en faveur d'une PPL, encore faut-il que le pouvoir politique en place tienne ses promesses, mais là c'est une autre histoire !

    Pas mieux !
    bonboulot
    avatar
    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Sam 27 Avr 2013 - 5:44

    Les migalou et autres pouffes du site ide libérale qui viennent pleurer sur Actusoins : ça fait même plus pitié = des baffes par boîtes de 500.
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Lun 6 Mai 2013 - 11:46

    ouais c'est vrai qu'on les voit plus trop sur les forums les pro ordre ... pensaient certainement que çà allait venir tout seul les cotis ??? pas de bol ... RESILIENCE est passé par là ... maintenant faut payer vos conneries ... mmepapeur


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    pique ta mere

    Messages : 8
    Date d'inscription : 04/01/2012

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par pique ta mere le Lun 6 Mai 2013 - 23:51

    "la FNI, organisation syndicale qui a demandé à ses adhérents de démissionner de l’Ordre"

    à voir la composition de nombre de conseils ordinaux, on a peine à le croire ...
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par seringatomik le Mar 7 Mai 2013 - 8:24

    pique ta mere a écrit:"la FNI, organisation syndicale qui a demandé à ses adhérents de démissionner de l’Ordre"

    à voir la composition de nombre de conseils ordinaux, on a peine à le croire ...

    la composition des conseils ordinaux ne ressemble plus à rien puisque l'annuaire de l'oni n'est pas à jour, loin s'en faut, les sites @ départementaux et régionaux sont presque vides d'infos, on ne sait plus qui est élus et qui ne l'est pas et quand au national ils se reproduisent automatiquement comme des lapins consanguins dès qu'il y a une démission ...

    et c'est sur ce schéma (???) que l'oni veut en plus organiser des élections à l'envers en novembre ! en ne s'appuyant plus sur sa base puisque sa base électorale est tronquée ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par necronomicon le Mar 7 Mai 2013 - 15:17

    En fait, on est tous comme des c..., on ne sait même pas quelles sont les personnes qui prétendent nous représenter... hehe


    _________________



    avatar
    melodrey
    Membre du bureau

    Gémeaux Messages : 287
    Date d'inscription : 27/05/2010
    Age : 56
    Localisation : ardennes

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par melodrey le Mar 7 Mai 2013 - 17:36

    et comme pour etre eligible il faut............. et en plus etre a jour de ses cotisations
    les seuls eligibles sont les seuls electeurs
    a se pourfendre ..(la connerie est sans limite dans l'ex rue saint anne )
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par snoopette le Mar 7 Mai 2013 - 23:13

    a l'oni on demande bien aussi des dommages et intérets dans les conciliations pourtant ils ne le peuvent pas.bref tout est du grand n'importe quoi ils ont du lire la loi dans un petit endroit étroit le matin après le café et en courant d'air avant d'aller bosser...


    _________________


    <br>

    Contenu sponsorisé

    Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier. Empty Re: Bataille de Clochemerle autour de l’Ordre infirmier.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Aoû 2019 - 15:54