Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par seringatomik le Mer 2 Jan 2013 - 8:54

    voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par seringatomik le Mer 2 Jan 2013 - 9:17

    ‎2012 a été très chargée, 2013 démarre sur les chapeaux de roues ... RESILIENCE a d'ores et déjà plusieurs rendez vous importants, au premier trimestre, avec la justice qui devra statuer sur la validité des plaintes déposées contre nous par l'ordre infirmier auquel il ne reste plus grand chose, à part ces procédures multipliées, pour faire semblant d'exister ... RESILIENCE ayant cumulé des dossiers et des preuves - accablantes - en 30 mois d'existence aura aussi à les utiliser, le moment venu. C'est ensemble, tous ensemble, que nous parviendrons à avoir la peau de cet ordre inutile, coûteux, sur endetté, procédurier, inapte au rassemblement et qui use à outrance de la menace et de l'intimidation pour effrayer les plus timides et les plus isolés d'entre nous. La solidarité infirmière devra s'affirmer concrètement pour aider au financement des frais de justice et de déplacement pour faire face à Marseille, à Paris et aux autres procédures ordinales qui s'annoncent. Bonne année 2013 et mort à l'oni !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par necronomicon le Mer 2 Jan 2013 - 9:18

    Mes vœux : la mort du truc qui pue : étonnant ?
    Mes remarques : on n'est pas mieux servi par la gauche libérale que par la droite ump, moralité, on ne peut que compter sur nous pour exaucer mes vœux.
    pirate


    _________________



    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par seringatomik le Mer 2 Jan 2013 - 10:05

    hugues dechilly alias seringatomik, 50 ans, installé en Alsace et du signe du lion : lool


    Mesdames, messieurs,

    Chers amis Résilients, chers collègues Résistants,


    RESILIENCE est maintenant installé depuis plus de deux années et demie dans la lutte syndicale et le combat quotidien contre l'ordre infirmier.

    Informer les infirmières et les infirmiers des méfaits et autres actions sournoises de l'ordre est notre premier objectif, depuis le début de cette aventure passionnante.

    Défendre les adhérents de RESILIENCE au quotidien, confrontés aux misères ordinales est notre deuxième préoccupation.

    Attaquer l'ordre infirmier – en permanence - pour mieux en obtenir l'abrogation au Journal Officiel, dans le respect des Lois de la République est notre but principal.

    Ces trois objectifs, qui guident nos actions depuis le début, seront les nôtres pour les mois et les années à venir, n'en déplaise à celles et ceux qui – ici ou là – prédisent depuis le début, notre fin proche et définitive, quand l'ordre a déjà été réanimé à deux reprises par les pouvoirs publics sous le quinquennat du président Sarkozy, quand l'ordre infirmier continue d'être soutenu, du bout des lèvres, par le pouvoir actuel. Souvenez vous de la triste nuit du 18 au 19 juillet 2011 au cours de laquelle, par un fax devenu célèbre et envoyé directement à l'Élysée, l'équipe ordinale avait sauvé sa peau in extrémis. Souvenez vous aussi du décret inique publié le 22 novembre 2011 au Journal Officiel pour prolonger un ordre devenu illégal car non reconduit démocratiquement par des élections qui n'ont toujours pas eu lieu ...

    RESILIENCE est plus que jamais motivé. Certes c'est un job syndical à temps plein qui mériterait plus de moyens. Les femmes et les hommes, tous infirmiers en activité, qui animent RESILIENCE sont bénévoles et plus que jamais déterminés.

    Quand d'autres professionnels de la profession, toujours les mêmes détachés partout où il y a quelque avantage à quémander ou autre défrayement à obtenir, ceux et celles qui cumulent les responsabilités syndicales, ordinales, associatives et autres et qui sont payés – eux aussi à temps plein – sans jamais voir un patient et qui osent prétendre savoir – mieux que nous – ce qui est bon pour la profession, pour les infirmiers et pour les infirmières.

    Toujours plus nombreux, n'en déplaise, les Résilients continueront d'informer, notamment les parlementaires – passage institutionnel obligé – et les pouvoirs publics des magouilles de la mafia ordinale. Preuves à l'appui.

    Toujours aussi nombreux, les Résistants réfractaires à l'ordre infirmier, silencieux mais eux aussi déterminés, continueront à refuser la soumission à cette même mafia et à devoir payer cette taxe inique professionnelle pour devoir exercer.

    C'est ainsi que, toujours plus combattif que jamais, d'ici quelques jours (le 18 janvier 2013) et à l'invitation de l'ordre infirmier, RESILIENCE se rendra à la convocation au tribunal de Marseille – avec un dossier dûment complété et très documenté - pour y répondre des gros mots qui ont froissé les susceptibilités ordinales, vexées de se voir ainsi présentées au grand jour.

    C'est ainsi que, motivé comme jamais, RESILIENCE ira défendre ses intérêts à l'invitation de l'ordre infirmier au tribunal de Paris – le 19 mars 2013 – pour y répondre des mêmes gros mots qui ont offusqué les mêmes susceptibilités ordinales.

    Mais jamais, l'ordre infirmier ne nous fera taire et moins encore, l'ordre infirmier n'a réussi à nous contredire des informations que nous avons toujours vérifié avant de les diffuser et qui, pour bon nombre d'entre elles, proviennent de ses propres rangs ou sont diffusées par les contradicteurs au sein même du conseil national de l'ordre.

    Enfin, RESILIENCE attaqué à plusieurs reprises en 2011 et en 2012, a déposé plusieurs plaintes pour demander à la justice de punir certains « anonymes » qui ne le resteront plus longtemps et qui, si besoin en était, sont la preuve directe de ce que la sphère ordinale est prête à faire pour défendre la famille et ses intérêts.

    C'est donc un ordre infirmier toujours plus sur endetté que jamais, assisté en permanence,qui se réunit dans les locaux de sa banque (!) ou du Conseil d'État, critiqué de l'intérieur en permanence, devenu illégal et illégitime aux niveaux départemental et régional, faisant fonctionner à plein régime des chambres disciplinaires au sein desquelles siègent des apprentis sorciers du Droit non formés et eux aussi – illégaux - arrivés à bout de mandat ordinal depuis presque deux ans. C'est encore ce même ordre infirmier qui empêche les infirmiers sapeurs pompiers de partir en mission au seul motif de n'avoir pas voulu se soumettre. C'est toujours ce même ordre infirmier qui soudoie ici et là, les IDEL qui refusent de valider les copinages et les coquinages locaux. C'est, enfin, toujours le même ordre infirmier qui rackette les jeunes diplômés à la sortie des IFSI avant même qu'ils n'aient touché leur premier salaire !

    Mesdames, messieurs, chers amis Résilients et Résistants, nous ne cesserons de nous battre, notre combat est légitime et citoyen, que lorsque l'élite ordinale – la tête dans les étoiles - sera revenue sur terre et que ses responsables auront été, à leur tour, traduits devant les tribunaux du peuple pour rendre compte de la honte qu'ils infligent à notre profession infirmière.

    Bonne année 2013.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Mer 2 Jan 2013 - 10:30

    Bravo à nous et meilleurs voeux 2013 et mort au cons.

    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par lesinfirmières le Mer 2 Jan 2013 - 10:39

    vivresilience1

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par infirmiermasqué le Mer 2 Jan 2013 - 11:02

    seringatomik a écrit:hugues dechilly alias seringatomik, 50 ans, installé en Alsace et du signe du lion : lool


    Mesdames, messieurs,

    Chers amis Résilients, chers collègues Résistants,


    RESILIENCE est maintenant installé depuis plus de deux années et demie dans la lutte syndicale et le combat quotidien contre l'ordre infirmier.

    Informer les infirmières et les infirmiers des méfaits et autres actions sournoises de l'ordre est notre premier objectif, depuis le début de cette aventure passionnante.

    Défendre les adhérents de RESILIENCE au quotidien, confrontés aux misères ordinales est notre deuxième préoccupation.

    Attaquer l'ordre infirmier – en permanence - pour mieux en obtenir l'abrogation au Journal Officiel, dans le respect des Lois de la République est notre but principal.

    Ces trois objectifs, qui guident nos actions depuis le début, seront les nôtres pour les mois et les années à venir, n'en déplaise à celles et ceux qui – ici ou là – prédisent depuis le début, notre fin proche et définitive, quand l'ordre a déjà été réanimé à deux reprises par les pouvoirs publics sous le quinquennat du président Sarkozy, quand l'ordre infirmier continue d'être soutenu, du bout des lèvres, par le pouvoir actuel. Souvenez vous de la triste nuit du 18 au 19 juillet 2011 au cours de laquelle, par un fax devenu célèbre et envoyé directement à l'Élysée, l'équipe ordinale avait sauvé sa peau in extrémis. Souvenez vous aussi du décret inique publié le 22 novembre 2011 au Journal Officiel pour prolonger un ordre devenu illégal car non reconduit démocratiquement par des élections qui n'ont toujours pas eu lieu ...

    RESILIENCE est plus que jamais motivé. Certes c'est un job syndical à temps plein qui mériterait plus de moyens. Les femmes et les hommes, tous infirmiers en activité, qui animent RESILIENCE sont bénévoles et plus que jamais déterminés.

    Quand d'autres professionnels de la profession, toujours les mêmes détachés partout où il y a quelque avantage à quémander ou autre défrayement à obtenir, ceux et celles qui cumulent les responsabilités syndicales, ordinales, associatives et autres et qui sont payés – eux aussi à temps plein – sans jamais voir un patient et qui osent prétendre savoir – mieux que nous – ce qui est bon pour la profession, pour les infirmiers et pour les infirmières.

    Toujours plus nombreux, n'en déplaise, les Résilients continueront d'informer, notamment les parlementaires – passage institutionnel obligé – et les pouvoirs publics des magouilles de la mafia ordinale. Preuves à l'appui.

    Toujours aussi nombreux, les Résistants réfractaires à l'ordre infirmier, silencieux mais eux aussi déterminés, continueront à refuser la soumission à cette même mafia et à devoir payer cette taxe inique professionnelle pour devoir exercer.

    C'est ainsi que, toujours plus combattif que jamais, d'ici quelques jours (le 18 janvier 2013) et à l'invitation de l'ordre infirmier, RESILIENCE se rendra à la convocation au tribunal de Marseille – avec un dossier dûment complété et très documenté - pour y répondre des gros mots qui ont froissé les susceptibilités ordinales, vexées de se voir ainsi présentées au grand jour.

    C'est ainsi que, motivé comme jamais, RESILIENCE ira défendre ses intérêts à l'invitation de l'ordre infirmier au tribunal de Paris – le 19 mars 2013 – pour y répondre des mêmes gros mots qui ont offusqué les mêmes susceptibilités ordinales.

    Mais jamais, l'ordre infirmier ne nous fera taire et moins encore, l'ordre infirmier n'a réussi à nous contredire des informations que nous avons toujours vérifié avant de les diffuser et qui, pour bon nombre d'entre elles, proviennent de ses propres rangs ou sont diffusées par les contradicteurs au sein même du conseil national de l'ordre.

    Enfin, RESILIENCE attaqué à plusieurs reprises en 2011 et en 2012, a déposé plusieurs plaintes pour demander à la justice de punir certains « anonymes » qui ne le resteront plus longtemps et qui, si besoin en était, sont la preuve directe de ce que la sphère ordinale est prête à faire pour défendre la famille et ses intérêts.

    C'est donc un ordre infirmier toujours plus sur endetté que jamais, assisté en permanence,qui se réunit dans les locaux de sa banque (!) ou du Conseil d'État, critiqué de l'intérieur en permanence, devenu illégal et illégitime aux niveaux départemental et régional, faisant fonctionner à plein régime des chambres disciplinaires au sein desquelles siègent des apprentis sorciers du Droit non formés et eux aussi – illégaux - arrivés à bout de mandat ordinal depuis presque deux ans. C'est encore ce même ordre infirmier qui empêche les infirmiers sapeurs pompiers de partir en mission au seul motif de n'avoir pas voulu se soumettre. C'est toujours ce même ordre infirmier qui soudoie ici et là, les IDEL qui refusent de valider les copinages et les coquinages locaux. C'est, enfin, toujours le même ordre infirmier qui rackette les jeunes diplômés à la sortie des IFSI avant même qu'ils n'aient touché leur premier salaire !

    Mesdames, messieurs, chers amis Résilients et Résistants, nous ne cesserons de nous battre, notre combat est légitime et citoyen, que lorsque l'élite ordinale – la tête dans les étoiles - sera revenue sur terre et que ses responsables auront été, à leur tour, traduits devant les tribunaux du peuple pour rendre compte de la honte qu'ils infligent à notre profession infirmière.

    Bonne année 2013.

    Que dire de + ?
    Sinon que : mort aux cons !
    Et meilleurs voeux 2013.

    zezettedu67

    Messages : 270
    Date d'inscription : 27/01/2012

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par zezettedu67 le Mer 2 Jan 2013 - 11:20

    hugues dechilly alias seringatomik, 50 ans, installé en Alsace et du signe du lion : ptdr1 ptdr1 ptdr1 ptdr1

    Yop

    Messages : 70
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Est

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par Yop le Mer 2 Jan 2013 - 11:28

    Travailler sereinement...

    L'ordre à 6 ans, bien, grand bien lui fasse, que les agités de la rectitude à bon compte continuent à faire des bulles dans leur coin, en s'accrochant après une pauvre loi passée il y 6 ans en catimini.
    L'ordre, on n'en veux pas, je pense qu'ils l'ont bien compris et c'est bien pour cela que ça s'accroche, ça magouille, ça essaie de faire le forcing... Parce qu'il représente parfaitement l'antithèse de la conception du « prendre soin ». On s'en occupera donc logiquement jusqu’au bout, à savoir l'abrogation pure et simple de la loi de 2006. Sûr.
    Un grand bravo à Hugues, centralisateur de nos actions diverses, et plus simplement de l'information claire que nous cachent ceux qui se prétendent être des exemples.
    Il serait temps qu'on laisse les soignants travailler sereinement. Cette remarque va bien au delà de l'ordre. Du respect et de la reconnaissance, cela va des ASH au AS, en passant par les infirmières de tous bord et certains cadres qui paient de façon souvent naïve le fait d'appartenir à la hiérarchie. Si le système de santé va mal c'est parce que ces principaux acteurs vont mal.
    Alors qu'on nous laisse travailler sereinement, qu'on nous laisse parler (et qu'on nous écoute) quand il s'agit d'organiser, de réorganiser, et qu'on nous donne les moyens des objectifs qu'on nous fixe.
    En fait , dans l'absolu, pas grand chose... soigner des gens. Mais un peu plus sereinement.
    Se serait déjà un bon début pour cette année !
    Meilleurs vœux à tou(tes)s et à vos proches.

    Yop, infirmier de secteur psychiatrique et cadre de santé

    andina

    Bélier Messages : 36
    Date d'inscription : 26/02/2011
    Age : 67
    Localisation : villefranche de lauragais 312090

    Bons Jours 2013

    Message par andina le Mer 2 Jan 2013 - 12:27

    Yop dit "qu'on nous écoute" et j'ajoute que nous soyons entendus, nous, Ceux du terrain, Ceux avec les mains dans le ...cambouis!Oui nous sommes capables de nous organiser, d'organiser nos soins, de former nos futurs collègues,de nous adapter à ce que devient le monde du "prendre soin".... nurse
    AH NON pour cela PAS BESOIN de L'ONI avecousans
    vivresilience1 ggggg
    avatar
    harfangs
    Modérateur

    Messages : 114
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Localisation : PACA

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par harfangs le Mer 2 Jan 2013 - 14:37

    bonne année à tous 012 011 005
    ---> çà c'est pour l'honni bom dead

    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par infirmierencolere le Mer 2 Jan 2013 - 15:20

    seringatomik a écrit:hugues dechilly alias seringatomik, 50 ans, installé en Alsace et du signe du lion : lool


    Mesdames, messieurs,

    Chers amis Résilients, chers collègues Résistants,


    RESILIENCE est maintenant installé depuis plus de deux années et demie dans la lutte syndicale et le combat quotidien contre l'ordre infirmier.

    Informer les infirmières et les infirmiers des méfaits et autres actions sournoises de l'ordre est notre premier objectif, depuis le début de cette aventure passionnante.

    Défendre les adhérents de RESILIENCE au quotidien, confrontés aux misères ordinales est notre deuxième préoccupation.

    Attaquer l'ordre infirmier – en permanence - pour mieux en obtenir l'abrogation au Journal Officiel, dans le respect des Lois de la République est notre but principal.

    Ces trois objectifs, qui guident nos actions depuis le début, seront les nôtres pour les mois et les années à venir, n'en déplaise à celles et ceux qui – ici ou là – prédisent depuis le début, notre fin proche et définitive, quand l'ordre a déjà été réanimé à deux reprises par les pouvoirs publics sous le quinquennat du président Sarkozy, quand l'ordre infirmier continue d'être soutenu, du bout des lèvres, par le pouvoir actuel. Souvenez vous de la triste nuit du 18 au 19 juillet 2011 au cours de laquelle, par un fax devenu célèbre et envoyé directement à l'Élysée, l'équipe ordinale avait sauvé sa peau in extrémis. Souvenez vous aussi du décret inique publié le 22 novembre 2011 au Journal Officiel pour prolonger un ordre devenu illégal car non reconduit démocratiquement par des élections qui n'ont toujours pas eu lieu ...

    RESILIENCE est plus que jamais motivé. Certes c'est un job syndical à temps plein qui mériterait plus de moyens. Les femmes et les hommes, tous infirmiers en activité, qui animent RESILIENCE sont bénévoles et plus que jamais déterminés.

    Quand d'autres professionnels de la profession, toujours les mêmes détachés partout où il y a quelque avantage à quémander ou autre défrayement à obtenir, ceux et celles qui cumulent les responsabilités syndicales, ordinales, associatives et autres et qui sont payés – eux aussi à temps plein – sans jamais voir un patient et qui osent prétendre savoir – mieux que nous – ce qui est bon pour la profession, pour les infirmiers et pour les infirmières.

    Toujours plus nombreux, n'en déplaise, les Résilients continueront d'informer, notamment les parlementaires – passage institutionnel obligé – et les pouvoirs publics des magouilles de la mafia ordinale. Preuves à l'appui.

    Toujours aussi nombreux, les Résistants réfractaires à l'ordre infirmier, silencieux mais eux aussi déterminés, continueront à refuser la soumission à cette même mafia et à devoir payer cette taxe inique professionnelle pour devoir exercer.

    C'est ainsi que, toujours plus combattif que jamais, d'ici quelques jours (le 18 janvier 2013) et à l'invitation de l'ordre infirmier, RESILIENCE se rendra à la convocation au tribunal de Marseille – avec un dossier dûment complété et très documenté - pour y répondre des gros mots qui ont froissé les susceptibilités ordinales, vexées de se voir ainsi présentées au grand jour.

    C'est ainsi que, motivé comme jamais, RESILIENCE ira défendre ses intérêts à l'invitation de l'ordre infirmier au tribunal de Paris – le 19 mars 2013 – pour y répondre des mêmes gros mots qui ont offusqué les mêmes susceptibilités ordinales.

    Mais jamais, l'ordre infirmier ne nous fera taire et moins encore, l'ordre infirmier n'a réussi à nous contredire des informations que nous avons toujours vérifié avant de les diffuser et qui, pour bon nombre d'entre elles, proviennent de ses propres rangs ou sont diffusées par les contradicteurs au sein même du conseil national de l'ordre.

    Enfin, RESILIENCE attaqué à plusieurs reprises en 2011 et en 2012, a déposé plusieurs plaintes pour demander à la justice de punir certains « anonymes » qui ne le resteront plus longtemps et qui, si besoin en était, sont la preuve directe de ce que la sphère ordinale est prête à faire pour défendre la famille et ses intérêts.

    C'est donc un ordre infirmier toujours plus sur endetté que jamais, assisté en permanence,qui se réunit dans les locaux de sa banque (!) ou du Conseil d'État, critiqué de l'intérieur en permanence, devenu illégal et illégitime aux niveaux départemental et régional, faisant fonctionner à plein régime des chambres disciplinaires au sein desquelles siègent des apprentis sorciers du Droit non formés et eux aussi – illégaux - arrivés à bout de mandat ordinal depuis presque deux ans. C'est encore ce même ordre infirmier qui empêche les infirmiers sapeurs pompiers de partir en mission au seul motif de n'avoir pas voulu se soumettre. C'est toujours ce même ordre infirmier qui soudoie ici et là, les IDEL qui refusent de valider les copinages et les coquinages locaux. C'est, enfin, toujours le même ordre infirmier qui rackette les jeunes diplômés à la sortie des IFSI avant même qu'ils n'aient touché leur premier salaire !

    Mesdames, messieurs, chers amis Résilients et Résistants, nous ne cesserons de nous battre, notre combat est légitime et citoyen, que lorsque l'élite ordinale – la tête dans les étoiles - sera revenue sur terre et que ses responsables auront été, à leur tour, traduits devant les tribunaux du peuple pour rendre compte de la honte qu'ils infligent à notre profession infirmière.

    Bonne année 2013.

    je suis solidaire de tout ce joli petit mot - et mort aux cons -

    imovane

    Messages : 103
    Date d'inscription : 18/09/2010

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par imovane le Mer 2 Jan 2013 - 15:21

    bonboulot vivser

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par snoopette le Mer 2 Jan 2013 - 18:17

    bonne annee 2013 a vous tous 003


    _________________


    <br>
    avatar
    gno
    Membre du conseil syndical

    Sagittaire Messages : 697
    Date d'inscription : 24/11/2010
    Age : 60
    Localisation : Seine et Marne

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par gno le Jeu 3 Jan 2013 - 16:21

    Bonne année 2013 à tous les Résiliens et Résiliennes : que de la hargne pour bouter hors du paysage infirmier ceux que nous vomissons tous

    Quant aux politiques... ben à part baratiner encore et encore et entuber le peuple toujours et encore, j'ai rien à leur souhaiter sauf peut être de se péter une jambe ou autre chose qui les immobilisera quelques temps dans un hosto pour qu'ils se rendent compte de la dure réalité des conditions de travail que nous subissons tous et que s'ils sont hospitalisés ils seront traités en clients, parce-que le "patient " n'existe encore que dans nos têtes à nous autres , soignants.

    bom crotte <= ça , c'est pour qui vous savez

    Bien que peu présente ces derniers temps sur le site (fin 2012 difficile au taff cause déménagement de l'hosto...), je reste fidèle à Résilience et envoie toutes mes ondes positives à notre cher Seringatomik qui en aura quand même besoin

    Bises à vous toutes et tous ggggg 005 avecousans vivresilience1

    Gno


    _________________




    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par snoopette le Ven 4 Jan 2013 - 7:52

    très très contente de te retrouver gno bonne année a toi bises


    _________________


    <br>

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par infirmiermasqué le Ven 4 Jan 2013 - 22:23

    Ouais et mort aux cons.
    avatar
    Misséprouvette

    Sagittaire Messages : 457
    Date d'inscription : 04/01/2012
    Age : 57
    Localisation : Marne

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par Misséprouvette le Sam 5 Jan 2013 - 13:12

    Moi aussi je suis un peu tardive..... siffle
    Bon alors meilleurs voeux à nous, contre-ordristes, bien sûr et pas aux autres. ggggg
    Une attention toute particulière à Seringueatomicosuperdynamique, notre grand chef, ainsi qu'à tous ceux qui le suivent de près pour l'épauler...nous épauler. good
    Franchement bravo....respect.....je ne peux que m'incliner. respect
    Courage, courage, courage.....et puis vous avez vu? Nous avons franchi la barre des 700 adhérents! Donc ça c'est aussi un signe de santé pour RESILIENCE !!! Notre groupe de résistants grossit un peu tous les jours bravdf
    Allez, on va essayer de bien démarrer l'année,
    MORT AUX CONS ggun bom dead

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par Norma Colle le Dim 6 Jan 2013 - 8:31

    moi aussi suis en retard pour les voeux...........




    et continuons la lutte!

    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par seringatomik le Dim 6 Jan 2013 - 8:39

    Misséprouvette a écrit:Moi aussi je suis un peu tardive..... siffle
    Bon alors meilleurs voeux à nous, contre-ordristes, bien sûr et pas aux autres. ggggg
    Une attention toute particulière à Seringueatomicosuperdynamique, notre grand chef, ainsi qu'à tous ceux qui le suivent de près pour l'épauler...nous épauler. good
    Franchement bravo....respect.....je ne peux que m'incliner. respect
    Courage, courage, courage.....et puis vous avez vu? Nous avons franchi la barre des 700 adhérents! Donc ça c'est aussi un signe de santé pour RESILIENCE !!! Notre groupe de résistants grossit un peu tous les jours bravdf
    Allez, on va essayer de bien démarrer l'année,
    MORT AUX CONS ggun bom dead

    contrairement à ce que certains d'entre vous semble croire, le nombre d'adhérent à RESILIENCE (à jour de cotisation) n'est pas le chiffre indiqué sur le dérouleur ...

    en effet, certains adhérents n'ont pas de pseudo sur le site et tous les utilisateurs du site ayant déposé un pseudo ne sont pas adhérents ...

    par contre, oui, RESILIENCE se porte bien et a toujours envie d'avoir la peau du truc qui pue de plus en plus ...

    avec de plus en plus de demandes d'infos/renseignements/aides/ect ... qui arrivent dans nos boites mails et par courrier ... ce qui signifie que RESILIENCE est de plus en plus connu et reconnu ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par snoopette le Dim 6 Jan 2013 - 23:13

    et bien je dis bravo etencore mille merciet nous devons d'hors et déjà voir pour semer le vent de la révolte infirmiere des aujourd'hui,sinon nous seront comme flamby tout mou,sans avenir....
    Bougeons,préchons pour notre sainte église résiliente!!!!!


    _________________


    <br>

    Contenu sponsorisé

    Re: voeux 2013 : vos messages (et autres remarques)

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 16:31