Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Partagez

    Renée Papeur

    Messages : 310
    Date d'inscription : 30/07/2010

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par Renée Papeur le Jeu 21 Juin 2012 - 18:23

    Faut refaire de toute urgence un smiley pour la mise à bas de l'ordre des médecins ! hehe
    abat comk abacnopp

    Invité
    Invité

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par Invité le Jeu 21 Juin 2012 - 20:22

    Renée Papeur a écrit:Faut refaire de toute urgence un smiley pour la mise à bas de l'ordre des médecins ! hehe
    abat comk abacnopp

    cnom
    avatar
    spi_t

    Taureau Messages : 167
    Date d'inscription : 18/09/2011
    Age : 58
    Localisation : centre

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par spi_t le Jeu 21 Juin 2012 - 21:00

    merci abat comk abacnopp cnom

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par infirmiermasqué le Ven 22 Juin 2012 - 20:19

    Et ça continu de plus belle.
    Décidément ce mois de juin 2012 est plutôt hostile aux ordinaux.
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par seringatomik le Sam 23 Juin 2012 - 3:25

    http://www.mutualite.fr/L-actualite/Kiosque/Revues-de-presse/Depassements-d-honoraires-tensions-a-l-Ordre-des-medecins

    Dépassements d'honoraires : tensions à l’Ordre des médecins

    Publié le 21/06/2012, Dernière mise à jour le 21/06/2012





    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par moutarde le Sam 23 Juin 2012 - 13:59



    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Sam 23 Juin 2012 - 15:35

    Très bien. Enfin les médecins se bougent les fesses !
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par moutarde le Sam 23 Juin 2012 - 21:06

    http://www.egora.fr/sante-societe/accès-aux-soins/148385-la-communication-est-coupée-entre-les-jeunes-et-l’ordre

    La communication est coupée entre les jeunes et l’Ordre

    La réunion devait avoir lieu hier, entre les syndicats de jeunes médecins et le Conseil de l’Ordre. Elle a été annulée à la demande des jeunes. Ils avaient en effet posé comme condition au dialogue que l’Ordre retire ses propositions de coercition à l’installation.

    “Nous exigions que l’Ordre retire ses propositions avant toutes négociations, ils ne l’ont pas fait. Nous avons donc annulé notre réunion qui devait se tenir hier” a déploré Alexandre Husson, président du syndicat national de jeunes médecins en médecine générale (SNJMG).

    Un séminaire est prévu aujourd’hui, toute la journée. Il rassemble tous les élus du Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM). Demain se tiendra une assemblée générale extraordinaire au Conseil de l’Ordre qui réunira tous les présidents des Conseils départementaux. Elle promet d’être tendue.

    Vont devoir bosser le WE... ?
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par seringatomik le Dim 24 Juin 2012 - 21:06

    http://www.francesoir.fr/actualite/sante/depassement-d-honoraires-marisol-touraine-s-y-attaque-239317.html

    Mesures du gouvernement Ayrault

    Marisol Touraine a décidé de "s'attaquer aux dépassements d'honoraires" parfois abusifs. La ministre des Affaires sociales et de la Santé a réaffirmé qu'il s'agissait de l'un de ses objectifs.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par moutarde le Dim 24 Juin 2012 - 21:40

    Et bien, ça va dans le bon sens et pas forcément dans celui des vieux schnocks qui voulaient se faire une impossible énième virginité !
    avatar
    Renée Papeur

    Capricorne Messages : 310
    Date d'inscription : 30/07/2010
    Age : 49
    Localisation : Eure et Loir

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par Renée Papeur le Lun 25 Juin 2012 - 11:36

    cnom (merci Ohm)
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par moutarde le Mer 27 Juin 2012 - 15:00

    seringatomik a écrit:http://www.francesoir.fr/actualite/sante/depassement-d-honoraires-marisol-touraine-s-y-attaque-239317.html

    Mesures du gouvernement Ayrault

    Marisol Touraine a décidé de "s'attaquer aux dépassements d'honoraires" parfois abusifs. La ministre des Affaires sociales et de la Santé a réaffirmé qu'il s'agissait de l'un de ses objectifs.

    http://www.egora.fr/sante-societe/rémunérations/148515-comment-le-frère-de-marisol-touraine-refuse-la-carte-vitale-et-dé

    Conformément à la promesse de François Hollande, Marisol Touraine, la ministre de la santé, va entamer à la mi-juillet des négociations avec l’assurance maladie, les syndicats médicaux et les organismes de protection santé complémentaires, afin de limiter les dépassements d’honoraires jugés “excessifs”.

    Particulièrement dans sa ligne de mire, d’après l’aveu de son entourage, quelques 200 hospitaliers qui ont une consultation privée à l’hôpital public. Pour le conseil national de l’Ordre des médecins, l’excès intervient au-delà d’un tarif quatre à cinq fois supérieur à celui de l’acte (la propre pratique du président du CNOM, selon Le Monde).

    Si ces recommandations sont suivies, Marisol Touraine devra-t-elle affronter une crise familiale ? Sur le site d’information Ameli-direct.fr, les tarifs du Pr. Philippe Touraine, le frère de la ministre, sont clairement affichés. Professeur d’endocrinologie et de diabétologie à l’hôpital Pitié Salpétrière à Paris, le praticien, conventionné secteur 2, n’accepte pas la carte Vitale et pratique des tarifs de consultation de 130 à 150 euros (130 euros dans 9 cas sur 10), remboursés sur une base de 23 euros par l’assurance maladie. Soit entre 5 fois et demi et six fois et demi les tarifs sécu.

    Le montant est identique (150 euros et 130 euros dans 7 cas sur 10) lorsque le professeur intervient en tant que consultant sur une base de remboursement de 69 euros par l’assurance maladie, des consultations dans cette spécialité qui sont souvent lourdes et longues. Néanmoins, l’Ordre - qui va revoir sa copie - aimerait que tous les praticiens en honoraires libres soient de plus obligés d’effectuer 30 % de leur activité en secteur 1 strict.

    Certaines situations étant largement plus “excessives” que celle du frère de la ministre, mais le dépassement moyen des médecins étant de l’ordre de 20 % du coût de l’acte, la négociation qui s'annonce risque d’être compliquée.
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par moutarde le Mer 27 Juin 2012 - 15:07

    moutarde a écrit:Et bien, ça va dans le bon sens et pas forcément dans celui des vieux schnocks qui voulaient se faire une impossible énième virginité !

    http://www.egora.fr/sante-societe/accès-aux-soins/148459-propositions-du-cnom-le-président-cède-aux-pressions

    Propositions du CNOM : le président cède aux pressions.
    ../...
    Après avoir subi des pressions qui l’auraient poussé à publier des recommandations polémiques concernant la contrainte à la première installation et la limitation des dépassements d'honoraires, Michel Legmann cède à de nouvelles pressions, celles de ses propres troupes... Samedi dernier, une assemblée générale extraordinaire a réuni au Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM), les présidents des Conseils départementaux (CDOM) et régionaux (CROM). Résultat : un grand coup de balai sur toutes les mesures proposées par le président du CNOM. La concertation va reprendre jusqu’à une prochaine réunion prévue en septembre. De nouvelles recommandations seront présentées en octobre.

    “Il nous a exposé les raisons pour lesquelles il avait fait toutes ces recommandations. Selon lui, il était indispensable que l’Ordre prenne les devants sur plusieurs dossiers. Il nous a aussi dit qu’il avait subi des pressions. La salle lui a répondu que cela n’aurait pas dû le faire fléchir…”

    “La façon dont les choses se sont passées a donné une image de l’Ordre déplorable qui ne reflète absolument pas ce qu’est cette institution”

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par Norma Colle le Mer 27 Juin 2012 - 16:12

    http://www.impact-sante.fr/Medecine/_Medecine_Actualites/L_Ordre_propose_un_moratoire_sur_ses_recentes_propositions_/1/23145/1824




    l'Ordre propose un moratoire sur ses récentes propositions
    26/06/2012 |
    Afin d’apaiser le vent de protestation qui souffle en ce moment dans les rangs mêmes de l’institution, et suite à l'Assemblée générale extraordinaire convoquée samedi, le Conseil national de l'Ordre des médecins propose finalement « un moratoire jusqu'à mi-octobre 2012 sur ses propositions et invite l'ensemble des acteurs à se réunir et à envisager des solutions ». La prochaine Assemblée générale de l'Ordre devant en débattre le 13 octobre. Réactions des Drs Frédéric Prudhomme, président du conseil départemental de l'Ordre des Yvelines, et Alexandre Husson, président du Syndicat national des jeunes médecins généralistes (SNJMG).


    L’Ordre propose un moratoire sur ses récentes propositions

    Le Conseil national de l’Ordre des médecins a convoqué samedi dernier une Assemblée Générale extraordinaire, à laquelle participaient les présidents et secrétaires généraux des ordres départementaux et régionaux, pour discuter de ses recommandations, émises à l'issue du séminaire des 10, 11 et 12 mai, et qui ont provoqué une levée de boucliers allant bien au-delà de la contestation syndicale.

    Le principal point de discorde porte sur les conditions d’exercice des diplômés. La proposition de l’Ordre vise à contraindre les jeunes médecins d’exercer pendant cinq ans dans la région de délivrance de leurs diplômes. Les lieux d’exercice seraient déterminés, suivant les besoins, par l’Agence régionale de la santé (ARS), en collaboration avec le conseil régional de l’Ordre. Pour apporter une solution à la désertification médicale, le CNOM choisit donc d’abandonner le sacro-saint principe de la liberté d’installation. Ce revirement a été vécu comme une trahison par beaucoup au sein de l’institution.

    « Coercition contre-productive ». Le Dr Frédéric Prudhomme, président du conseil départemental de l'Ordre des Yvelines (photo, en bas), fait partie des mécontents : « Je suis intimement persuadé que la coercition est contre-productive. 70% des jeunes diplômés sont des femmes, âgées entre 27 et 30 ans. La plupart sont installées avec leur conjoint, ont des enfants ou envisagent de fonder une famille prochainement. Si on leur imposait d’abandonner ce qu’elles ont construit pour passer 5 ans dans une région non choisie, nombre d’entre elles décideraient tout bonnement d’arrêter de travailler. Or, la démographie médicale arrive à un seuil critique et on va avoir besoin de toutes les ressources disponibles dans les années à venir. Avec cette proposition, qui est une solution de facilité à laquelle poussent la plupart des politiques, on va droit dans le mur ! ».

    « Les propositions doivent émaner de la base ». Le médecin appelle de ses vœux l’instauration de vraies mesures incitatives pour attirer les professionnels de santé dans les zones sous médicalisées. « J’ai le sentiment qu’on a été entendu par le Conseil national. Les questions de l’accès aux soins et de l’installation des jeunes sont fondamentales pour l’avenir de la médecine. Mais il faut travailler dans le bon sens : les propositions doivent émaner de la base. Chaque département va émettre un certain nombre de suggestions qui seront par la suite discutées avec les représentants des jeunes médecins et des étudiants au niveau régional. Une synthèse nationale est prévue pour la rentrée. L’Ordre doit être le garant du lien intergénérationnel au sein de la profession », indique-t-il.

    « Manœuvre politicienne ». Si la solution du moratoire semble apaiser les esprits au sein de l’institution, l’absence de concertation et le passage en force tenté par le Conseil National laissent les syndicats dans la suspicion. Pour le Dr Alexandre Husson, président du Syndicat National des Jeunes Médecins Généralistes (SNJMG) (photo, en haut), « la proposition de l’Ordre va bien au-delà de la remise en cause de la liberté d’installation : c’est une discrimination faite envers les jeunes diplômés. L’ordre a failli à la mission de défendre l’égalité entre les médecins. Et le terme de « moratoire » employé par l’Ordre me donne l’impression qu’il continue à se comporter en tribunal spécial ! ».

    Au sein du SNJMG, on va jusqu’à suspecter une manœuvre politicienne : « notre analyse, c’est que le CNOM tente d’instrumentaliser les jeunes pour sauver le secteur 2. Ils savent que l’obligation d’exercice dans une région pendant 5 ans est infaisable, illégale et qu’elle mettra nos troupes dans la rue. On a le sentiment est que l’Ordre tente de tirer des bénéfices politiques de cette contestation pour la question des dépassements d’honoraires. C’est d’autant plus malsain que cela met les jeunes médecins en porte-à-faux : nous sommes très sensibilisés aux problèmes de la démographie médicale et de l’accès aux soins, mais nous voulons que l’effort soit partagé par tous », explique le Dr Husson.





    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par infirmierencolere le Jeu 28 Juin 2012 - 7:23

    on dirait que la bande de mafieux financiers - médecins - et autres politiques est dans la mouise en ce moment - changement de pouvoir - changement de moeurs ?

    Contenu sponsorisé

    Re: L’ordre des médecins, verrue sur la République‏

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 16 Juil 2018 - 21:14