Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par seringatomik le Mar 29 Mai 2012 - 17:45

    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/deserts-medicaux-l-ordre-des-medecins-prone-desormais-des-mesures-contraignantes-29-05-2012-1719406.php

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    29 mai 2012 à 15h04 - Réagir à cet article


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par moutarde le Mar 29 Mai 2012 - 18:26

    C'est de la lèche ni plus ni moins avec un fond de bataille de coqs cnom/syndicats et en plus juste des recommandations... et des contreparties sonnantes et trébuchantes.

    La mentalité reste la même pour autant quel que soit l'ordre... victimisation, pleurnicheries et instinct de domination.

    Legmann a écrit:L’ancien pouvoir ne nous a pas aidé,
    Legmann a écrit: propose de baisser de 30 % le montant des charges acquittées par le praticien en secteur 2, en contrepartie de cet effort.
    Legmann a écrit: En contrepartie toujours, l’Ordre demande à avoir les moyens de faire efficacement le gendarme dans les rangs.

    avatar
    zaza
    Invité

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par zaza le Mar 29 Mai 2012 - 23:16

    La lecture du communiqué du Conseil National de l'Ordre des Médecins est un régal.

    C'est de la sémantique où je m'y connais pas!
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par seringatomik le Mer 30 Mai 2012 - 6:33



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    harfangs
    harfangs
    Modérateur

    Messages : 114
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Localisation : PACA

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty après l'oni .....

    Message par harfangs le Mer 30 Mai 2012 - 10:13

    je ne sais pas si c'est le bon endroit s'il faut le déplacer , OK pour moi s'e après l'oni v'là les toubibs qui font des leurs

    http://www.letelegramme.com/ig/generales/france-monde/france/ordre-des-medecins-un-pas-vers-les-installations-forcees-30-05-2012-1719583.php

    et allez plus on est de fous plus on rit ..c'est de l'humour affraid
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par seringatomik le Jeu 31 Mai 2012 - 8:02

    http://www.lequotidiendumedecin.fr/actualite/exercice/regulation-de-l-installation-les-jeunes-medecins-condamnent-unanimement-les-propo

    Régulation de l’installation : les jeunes médecins condamnent unanimement les propositions de l’Ordre

    lequotidiendumedecin.fr 30/05/2012


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par necronomicon le Jeu 31 Mai 2012 - 8:25

    D'ici à ce que les médecins, dans leur ensemble, refusent maintenant leur ordre... ptdr


    _________________



    harfangs
    harfangs
    Modérateur

    Messages : 114
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Localisation : PACA

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par harfangs le Jeu 31 Mai 2012 - 9:21

    necronomicon a écrit: D'ici à ce que les médecins, dans leur ensemble, refusent maintenant leur ordre... ptdr

    que le ciel t'entende!!! dead
    avatar
    IDEL
    Invité

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par IDEL le Jeu 31 Mai 2012 - 12:26

    Rien dans toutes ces déclarations sur les supposées super infirmières censées aller remplacer les pseudo omnipraticiens dans ces déserts de santé ?
    Là aussi on voit quels pouvoirs énormes auraut l'ordre des médecins si l'actuel gouvernement venait à les lui donner.
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par moutarde le Sam 2 Juin 2012 - 13:54

    Révolution de l'Ordre : le Dr Legmann s'explique

    Quelle bande de faux c-ls....

    Le 29 mai dernier, l’Ordre des médecins surprend le monde de la santé en faisant plusieurs propositions pour plafonner les dépassements d’honoraires et encadrer l’installation. Il souhaite obliger les médecins à exercer dans la région de délivrance de leur diplôme 5 ans après leur post-internat. Il suggère également de contraindre les praticiens de secteur II à pratiquer 30 % de leurs actes en tarifs opposables, et de limiter les dépassements à trois ou quatre fois maximum le montant de la valeur de l’acte.

    Ces mesures ont provoqué un tollé auprès de certains médecins. Très remontés, les associations et les syndicats d’étudiants ont rejeté en bloc les propositions de l’Ordre, estimant qu’elles mettaient « gravement en péril l’attractivité de la médecine libérale pour les jeunes médecins. » Le président de l’Ordre, le Dr Legmann, leur répond devant la caméra du « Quotidien ».
    http://www.egora.fr/sante-societe/installation/147773-touraine-salue-le-courage-de-l’ordre-mg-france-s’indigne-de-ces-pr


    Touraine salue le "courage" de l’Ordre, MG France s’indigne de ces propositions

    Marisol Touraine a salué le "courage" des propositions ordinales destinées à améliorer l’accès aux soins. La régulation des dépassements d’honoraires figurait comme une priorité dans le programme santé du candidat Hollande, mais la liberté d’installation y était garantie pour les futurs installés en médecine libérale.

    Or, l’Ordre entend s’y atteler également en imposant aux médecins thésés de s’installer ou de remplacer pendant 5 ans dans la région de leur 3ème cycle… Néanmoins, la ministre de la Santé qui veut entamer très vite des négociations sur la régulation des honoraires, s’est bien gardée de donner son avis sur les préconisations ordinales. Et notamment le niveau du plafond acceptable pour les dépassements. Pour l’Ordre, il se situe très haut, entre quatre à cinq fois le prix de l’acte, le médecin en honoraires libres s’engageant par ailleurs à effectuer 30 % de son activité en secteur 1 strict. En échange, ses charges seraient baissées d’autant. Prison dorée ?

    Après des années de silence, le Conseil National de l'Ordre des Médecins (CNOM) propose de fixer le tact et la mesure à quatre fois le tarif conventionnel (23 €) soit 100 € la consultation. Le dépassement moyen qui est de 40% serait ainsi multiplié par dix (400%). Dans le même communiqué, le CNOM propose de contraindre pendant cinq ans l'installation en zone déficitaire des jeunes médecins" tâcle MG France, qui prend ainsi la suite de tous les syndicats médicaux de médecins installés et de jeunes et futurs médecins.

    “La proposition du CNOM introduit ainsi une discrimination inacceptable entre générations de médecins et une double inégalité : consultations à 23 € dans les zones déficitaires, consultations à 100 € dans les zones excédentaires qui concentrent l’essentiel des dépassements” poursuit le syndicat qui parle de “double peine”. Sa solution pour améliorer l’accès aux soins consisterait à prendre les choses dans le sens exactement inverse, afin de “mieux rémunérer les médecins du secteur 1 en zone déficitaire” .

    Les réactions sont agréables à lire...

    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par moutarde le Mar 5 Juin 2012 - 22:25

    On ne présentera pas guy vallancien...
    Il faut en finir avec le faux problème des déserts médicaux
    Le Conseil national de l'Ordre des médecins croit bien faire en voulant obliger les jeunes médecins à s'installer cinq ans dans les « déserts médicaux ». Quelle erreur ! Voilà une réponse purement conjoncturelle à une question avant tout structurelle. Qu'est-ce qu'un désert médical ? Nul ne sait vraiment, mais le mot porte son relent d'inégalité détestable aux yeux de mes compatriotes. Alors on s'affole, on alerte et on se plaint, mais les Français ne sont-ils pas habitués à sonner le médecin généraliste pour un oui ou pour un non ? Les mêmes qui râlent de ne pas avoir le Samu sur le paillasson de leur porte feront sans hésiter 25 kilomètres le week-end pour aller chez Ikea ! Société folle qui ne sait plus quelles sont ses priorités. Ne plus voir la plaque du docteur accrochée à la maison du village est ressenti comme une perte et comme un risque ! Or rien ne prouve qu'il y ait danger à vivre loin d'un médecin, les îliens le savent bien qui ne font jamais la une des journaux. Faut-il donc un médecin dans chacune des 36.000 communes de France pour assurer une prévention et des soins de qualité ? Faut-il contenter chaque maire, chaque député, chaque sénateur aux prises avec sa réélection ? Quand osera-t-on revoir profondément l'organisation de la couverture sanitaire de notre pays au-delà des recettes écroupionées, incitations inefficaces ou coercition mal pensée ? Ce sont 70 % de femmes qui arrivent pour exercer la médecine. Elles travailleront à plusieurs pour assurer aussi l'éducation de leurs enfants et se former tout au long de leur parcours. Elles partageront des tâches avec les infirmières, pharmaciens, les kinésithérapeutes, les dentistes et autres professionnels de santé regroupés au sein des Maisons de santé dont 1.000 projets sont en cours. De ces plates-formes sanitaires de premier recours qui ne fleuriront pas à chaque carrefour, s'élanceront certains jours des équipes vers les villages voisins ou les zones de banlieue désertées au moyen de cabinets mobiles ou de locaux dédiés mis à disposition pour assurer leurs prestations. Que je sache, il n'y a pas de marché quotidien dans chaque village de France ; or se nourrir est indispensable !
    Une telle réorganisation stipule d'avoir le courage d'ouvrir les formations de niveau mastère pour les infirmières qui, au-delà de leurs responsabilités actuelles, pourraient assurer nombre d'actes dévolus aujourd'hui aux seuls médecins. Ne parlons plus de métiers paramédicaux pour les infirmières et médicaux pour les médecins : tous procèdent d'une formation médicale universitaire en faculté de médecine via la licence, le mastère et le doctorat. Sortons de l'impasse qui consiste à ne pas redistribuer les tâches et les responsabilités dans un partage équilibré des compétences ! Dans deux ans, les premières promotions d'assistants médicaux pourraient s'installer là où les besoins sont. Utilisons les moyens de la télétransmission pour relier les malades aux professionnels, confortés par les expériences concrètes dont l'évaluation est positive. N'augmentons pas le nombre d'étudiants en médecine en libérant le numerus clausus, mais pensons la pratique médicale selon les moyens que nous octroient les technologies de l'information et de transports adaptés, permettant de porter assistance à un blessé ou un malade dans la ferme la plus isolée du plus petit hameau de France. Fini le médecin seul, fini la médecine traditionnelle enferrée dans ses habitudes, place au regroupement des professionnels de santé pour exercer la médecine du XIX e siècle sur la totalité du territoire national.
    Pour compléter l'article...

    http://www.egora.fr/sante-societe/organisation-des-soins/147857-un-nouveau-think-tank-proche-du-ps-réfléchit-à-la-santé
    Un nouveau think tank proche du PS réfléchit à la santé

    Un nouveau think tank vient de voir le jour animé par une équipe de six personnes*, parmi laquelle figure Thomas Hollande, le fils du président de la République.

    Pour son lancement, “Le laboratoire politique “Think Tank Different’” a publié une note de lancement du pôle santé, dirigé par le Dr Bertrand Mas, médecin spécialiste des hôpitaux, responsable de l’unité réanimation pédiatrique des cardiopathies congénitales au CHU de Marseille, sur le sujet des déserts médicaux. Intitulé “’Etat ne peut plus ignorer ses déserts médicaux”, la note se penche sur le concept de maisons publiques de santé adossées à l’hôpital, concrétisées par le projet OASIS (offre d’accès aux soins initiaux et secondaires). L’auteur y défend l’idée que pas plus qu’il ne doit exister une zone de non-droit, il ne doit exister une zone de non-soins. En cas de carence constatée, affirme-t-il, l’Etat doit assurer l’accès aux soins, avec l’aide des établissements publics de santé.

    * Virginie Martin, Pierre Lenel, Raphaelle Segond, Thomas Hollande et Bertrand Mas.

    Et,

    http://www.bfmtv.com/sante-les-zones-sensibles-deserts-medicaux-actu28711.html
    avatar
    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par Norma Colle le Mer 6 Juin 2012 - 0:39


    Un nouveau think tank proche du PS réfléchit à la santé
    Un nouveau think tank vient de voir le jour animé par une équipe de six personnes*, parmi laquelle figure Thomas Hollande, le fils du président de la République.

    Pour son lancement, “Le laboratoire politique “Think Tank Different’” a publié une note de lancement du pôle santé, dirigé par le Dr Bertrand Mas, médecin spécialiste des hôpitaux, responsable de l’unité réanimation pédiatrique des cardiopathies congénitales au CHU de Marseille, sur le sujet des déserts médicaux. Intitulé “’Etat ne peut plus ignorer ses déserts médicaux”, la note se penche sur le concept de maisons publiques de santé adossées à l’hôpital, concrétisées par le projet OASIS (offre d’accès aux soins initiaux et secondaires). L’auteur y défend l’idée que pas plus qu’il ne doit exister une zone de non-droit, il ne doit exister une zone de non-soins. En cas de carence constatée, affirme-t-il, l’Etat doit assurer l’accès aux soins, avec l’aide des établissements publics de santé.

    *
    Et,

    http://www.bfmtv.com/sante-les-zones-sensibles-deserts-medicaux-actu28711.html

    et voilà que çà recommence:que vient foutre ici le fils du président????????????? beurk
    avatar
    Zavatta
    Invité

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par Zavatta le Mer 6 Juin 2012 - 1:43

    Ce coup-ci, j'écris Zavatta avec deux ''T''... Tsoin, tsoin... J'avais omis le deuxième ''T''auparavant: une distraction!
    J'adore les interventions de Moutarde, toujours très documentées. Je ne suis pas très loin non plus de partager ses commentaires sur l'actualité en matière de santé (au sens large du terme).

    M'enfin, l'avis de Guy VALLENCIEN au sujet des déserts médicaux et de la position du CNOM est discutable.

    Que dit-il en substance? Il n'y a plus assez de toubibs dans les campagnes. C'est comme les paysans, ça diminue. Et puis, les toubibs maintenant c'est 70% de nanas qui doivent s'occuper de leurs mômes. Z'ont plus le temps d'être là comme le bon vieux médecin de ''campagne'' de dans le temps, jadis. Bon, alors faut partager les tâches entre médecins et infirmières. Quand la maman Docteur en médecine s'occupera de ses enfants, l'infirmière masterisée ou au moins licenciée n'aura qu'à s'occuper des patients!

    Ok! Mais au même tarif que la maman toubib... Chiche?

    Et quid de la responsabilité professionnelle et des conséquences qui en découlent en cas de contentieux?

    Guy VALLECIEN aura sans doute un avis sur le sujet...

    Je termine en chanson: ''Allons enfants de la patriii..i..eeeu... le jour de glouaaare est arrivé.. Entendons nous dans nos campagnes''... Campagnes, Campagnes, Campagnes répondit l'écho...

    avatar
    loulic

    Messages : 354
    Date d'inscription : 26/03/2011

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par loulic le Mer 6 Juin 2012 - 12:53

    Guy Valeencien c'est quand même le comble de la modération en branche et de la connerie en boite.

    Les mêmes qui râlent de ne pas avoir le Samu sur le paillasson de leur porte feront sans hésiter 25 kilomètres le week-end pour aller chez Ikea !

    Oui, c'est les mêmes. C'est d'ailleurs l'essentiel des urgences médicales en France : les clients d'IKEA.

    Or rien ne prouve qu'il y ait danger à vivre loin d'un médecin, les îliens le savent bien qui ne font jamais la une des journaux.

    Sur toutes les îles que je connais il y a un médecin (qui fait parfois aussi office de pharmacien et d'infirmière).

    Au dela de ça c'est amusant de voir ce charmant personnage parler de master pour les IDE au vu de la très haute considération qu'il a pour nous. En filigrane, on comprend néanmoins que les médecins (dont il ne faut surtout pas augmenter le nombre) se tailleront la part du lion, pendant que les petites mains avec un master iront dans les trous dépeuplés pour faire le boulot que le professeur ne veut pas faire.


    Contenu sponsorisé

    Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes Empty Re: Déserts médicaux. L'Ordre des médecins prône désormais des mesures contraignantes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mar 20 Aoû 2019 - 15:20