Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Partagez

    necronomicon
    Modérateur

    Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par necronomicon le Sam 28 Avr 2012 - 8:04

    Ils ont dû être pris un peu de court par la publication de la supercherie par la FNI : on peut cogner ? baffe
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Sam 28 Avr 2012 - 10:31

    Je crois qu'il ne faut pas se priver de cette opportune occasion et peut-être enclencher la vitesse supérieure en exigeant par voie officielle une demande d'explications sur les budgets clôturés ainsi que le prévisionnel voté lors du cnoi du 20 mars 2012...
    j'ai donc commenté (inf. com et IDE libéral bien que là, j'ai peur que ce soit une cause perdue...) cette augmentation largement supérieure à l'inflation que les économistes qualifieraient d'hyperinflation (> 20 %)



    moutarde a écrit:
    syndicat RESILIENCE a écrit:encore une fois, les spécialistes ordinaux du copié collé font merveille : il y a quelques semaines, nos collègues québécoises étaient en pétard suite à une augmentation substentielle de la cotisation annuelle à l'oiiq ... Laughing Laughing Laughing
    Pas tout à fait...

    Les québécois se sont pris 21 % d'augmentation mais leur ordre leur a annoncé clairement la couleur en tentant d'expliquer et justifier leur raisons ordino-financières et en publiant le bilan comptable de l'exercice clôturé et budget prévisionnel de l'exercice à venir... Ce que ne fait pas leur cousin français !

    L'ordre français est beaucoup plus vicieux et menteur et prend les IDE qu'il revendique de représenter pour des imbéciles complètement décérébré(e)s... car l'oni (n')annonce (pas) clairement cette augmentation de 20 % (30 et 75 € sur 10 mois, cela correspond respectivement à 36 et 90 euros sur 12 mois...).

    Par conséquent, un rapide et récent devoir de mémoire s'impose...

    CNOI du 20 mars 2012

    Maintien des montants de cotisations individuelles

    Le Conseil de l’Ordre prend ainsi en compte les difficultés économiques notamment du secteur hospitalier public et le contexte général de crise actuellement en France qui tendent à compresser le pouvoir d’achat des infirmiers comme de la majorité des français.

    Un geste en faveur des infirmiers libéraux

    Blablabla

    Un budget de rigueur orienté vers le service aux infirmiers

    Cette rigueur et ce souci de bonne gestion n’ont pas empêché le Conseil de l’ordre d’orienter son budget vers un meilleur service aux infirmiers.
    Information, déontologie infirmière, entraide ordinale, la conciliation, le conseil…. mise en place du Répertoire Partagé des Professionnels de Santé.

    Borniche et sa clique nous expliquait tout à fait solennellement lors de sa conférence de presse du 26 janvier 2012,
    borniche a écrit:Si l’Ordre n’a pas su, pas pu, convaincre la majorité des infirmiers à s’inscrire et à cotiser massivement

    Je doute que ce soit comme cela qu’il y parvienne sauf à ce que les « voies d’avenir » de la profession rejoignent celles que l’ordre s’est tracées, c’est à dire sans issues.

    Par ailleurs et pour mémoire,

    borniche a écrit:l’Ordre prenne toute sa place, en complémentarité avec les syndicats
    borniche en star people sur le retour a lancé il y a quelques jours sur une "grande émission TV", une OPA inamicale sur les syndicats représentatifs durant laquelle, il s'approprie honteusement et mensongèrement rôles et compétences.

    A ce jour, sous anesthésie générale, ces derniers n’ont toujours pas eu de réponse adaptée montrant un quelconque signe de réveil...

    Emmanuel, si bavard pendant le cnoi du 20 mars 2012, c'est à toi !
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Sam 28 Avr 2012 - 11:14

    cedr1c a écrit:En tunisie, sous Ben Ali, on baissait le poids du pain pour ne pas hausser les prix.
    sniil a écrit:le sniil n'a pas vu la hausse et ne voit pas le rapport avec le prix du pain en tunisie.

    http://sniil.fr/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=8

    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par necronomicon le Sam 28 Avr 2012 - 11:18

    Au snill, ils ont des excréments dans les globes oculaires (pour faire poli...) crotte


    _________________



    avatar
    NonCestNon

    Vierge Messages : 382
    Date d'inscription : 12/09/2010
    Age : 61
    Localisation : PARIS

    L'Ordre : le non sens en action....

    Message par NonCestNon le Sam 28 Avr 2012 - 12:11

    "Bon à savoir:
    Votre règlement ne sera encaissé qu’une fois votre inscription prononcée par votre conseil départemental de l’Ordre.
    "

    Non mais ! L'inscription serait remise en question à chaque renouvellement annuel de cotisation ? ? ? Pincez-moi, c'est du délire ! ! !

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par infirmiermasqué le Sam 28 Avr 2012 - 17:22

    moutarde a écrit:
    cedr1c a écrit:En tunisie, sous Ben Ali, on baissait le poids du pain pour ne pas hausser les prix.
    sniil a écrit:le sniil n'a pas vu la hausse et ne voit pas le rapport avec le prix du pain en tunisie.

    http://sniil.fr/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=8


    Il me semble que le sniil est pourtant le premier à dégainer quand par exemple la sécu met le nez dans les embrouilles de certaines IDEL qui sont condammées à 10000 ou 400000 euros par le TSS.
    Là non plus il n'y a aucun rapport avec le prix du pain en Tunisie.
    Et pourtant !
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par seringatomik le Sam 28 Avr 2012 - 20:30

    infirmiermasqué a écrit:
    moutarde a écrit:
    cedr1c a écrit:En tunisie, sous Ben Ali, on baissait le poids du pain pour ne pas hausser les prix.
    sniil a écrit:le sniil n'a pas vu la hausse et ne voit pas le rapport avec le prix du pain en tunisie.

    http://sniil.fr/index.php?option=com_wrapper&view=wrapper&Itemid=8


    Il me semble que le sniil est pourtant le premier à dégainer quand par exemple la sécu met le nez dans les embrouilles de certaines IDEL qui sont condammées à 10000 ou 400000 euros par le TSS
    . lolmdr


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    alasy
    Membre du conseil syndical

    Capricorne Messages : 518
    Date d'inscription : 31/05/2010
    Age : 53
    Localisation : Normandie

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par alasy le Sam 28 Avr 2012 - 20:47

    Bon pour résumé, dorénavant, à l'oni, une année = 10 mois au lieu de 12... çacraint

    Pourvu que le ministère du budget ne s'en inspire pas...
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par seringatomik le Sam 28 Avr 2012 - 20:48

    alasy a écrit:Bon pour résumé, dorénavant, à l'oni, une année = 10 mois au lieu de 12... çacraint

    Pourvu que le ministère du budget ne s'en inspire pas...


    z'ont JAMAIS su compter ... lool mmddrr lolmdr ptdr1


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Dim 29 Avr 2012 - 12:17

    http://www.egora.fr/sante-societe/autres-professionnels-de-sante/146766-x-bertrand-enfonce-l’ordre-des-infirmiers
    X. Bertrand enfonce l’ordre des infirmiers

    Xavier Bertrand soutien les opposants à l’ONI, l’Ordre national des infirmiers. Dans un courrier daté du 19 avril dernier adressé au président de la Fédération nationale des infirmières (FNI), le ministre de la Santé “désapprouve” clairement les “méthodes intimidantes” employées par l’Ordre, qui envoie aux infirmiers libéraux des appels de cotisations 2012 sous la forme de commandements de payer.

    Le conflit tient au fait que les libéraux refusent d’acquitter la cotisation de 75 euros qui leur est demandée, alors que des infirmiers salariés refusent d’acquitter leur cotisation de 30 euros. Après plusieurs mois mouvementés et le départ de sa première présidente, l’ONI très endetté a été placé sous le contrôle des banques.

    “Les infirmiers libéraux doivent pouvoir travailler dans la sérénité. Ce sont des gens responsables qui témoignent au quotidien qu’ils savent faire leur métier et remplir leurs obligations. L’ONI, quelles que soient ses difficultés actuelles, qui sont le fruit d’erreurs majeures commises malgré les efforts et conseils constants des pouvoirs publics, ne peut faire reposer sur les seuls infirmiers libéraux le poids de celles-ci” écrit le ministre. Il appelle à la pérennité de l’institution ordinale, mais dans des conditions “qui doivent nécessairement changer”.

    Dés l’installation du nouveau gouvernement et après les élections législatives, la FNI annonce qu’elle saisira le parlement afin que soit rétablie “une cotisation unique à 30€ quels que soient les secteurs d’activités, salarié comme libéral, telle que prévue initialement dans la loi portant création de l’Ordre national des infirmiers : une infirmière = une voix = une cotisation”.

    A défaut de l’obtenir, prévient-elle, elle soumettra à son congrès la décision de demander l’abrogation pure et simple de l’Ordre national des infirmiers.

    Pour sa part, le Parti socialiste plaide pour une cotisation volontaire et non plus obligatoire à l’Ordre des infirmiers.

    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Dim 29 Avr 2012 - 13:56

    sniil a votre service a écrit: le sniil voit que pour passer en année civile c'était soit 20 euros cette année, et 30 l'année prochaine. bref des choses vraiment pas intéressantes quand on voit le libéral dont la moitié vont disparaitre dans les 10 ans si les idel ne savent pas prendre leur place dans les projets faits et encore faits pour des médecins et par des médecins; le sniil voit les salariés accepter sans broncher d'être sous payées et encore et toujours et avoir peur de tout, des coopérations, des transferts d'actes et d'activités et...et d'ailleurs là l'ordre n'est pas très courageux non plus ( peut s'améliorer) alors oui le sniil pense que réunir toute une profession vers de vrais projets de promotion et d'avenir, ça doit être une force. on s'en fout des 30 où 75 euros, ce n'est pas le sujet !
    moutarde a écrit:En effet, les questions et pour résumer sont :

    1) Plus des 4/5ème des IDE ne veulent pas de cet ordre, ne sont pas inscrit(e)s et plus encore ne veulent pas/plus cotiser.

    2) Borniche annonce qu’il n’y aura pas d’augmentation dans un communiqué limite pathos le 22 mars 2012

    http://www.ordre-infirmiers.fr/actualites/articles/le-conseil-de-lordre-fait-le-choix-de-la-moderation.html

    3) A peine 1 mois plus tard, il y a une augmentation déguisée (20 %) qui tend à prendre les IDE pour des imbéciles incapables de faire une simple règle de 3.

    4) Le sniil n’est paraît il pas au courant malgré qu’il soit présent à tous les étages de la pyramide ordinale…

    5) La profession n’a toujours pas eu accès à l’audit comptable de l’exercice ordinal 2010-2011 alors que l’exercice 2011-2012 s’achève et que l’exercice 2012-2013 débute avec ces 20 % d'augmentation sans que personne ne sache comment ont été dilapidés les millions d’euros brassés par l'ordre.
    avatar
    Renée Papeur

    Capricorne Messages : 310
    Date d'inscription : 30/07/2010
    Age : 48
    Localisation : Eure et Loir

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par Renée Papeur le Lun 30 Avr 2012 - 10:29

    augmentation déguisée :
    2011: 75€ sur 12 mois puis
    2012: 75€ sur 10 mois = 20% d'augmentation

    A placarder partout!!!!! dehors1
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Lun 30 Avr 2012 - 15:02

    Aussi colère qu'elle soit, A Touba "oublie" certaines vérités et en transforme d'autres.

    Ordre Infirmier : Infirmières, souvenez-vous !

    sniil a écrit:Paris, le 30 avril 2012. - En ce 27 avril 2012, la Fni et son président ont eu le culot de publier un communiqué de presse intitulé « Infirmières, n'ayez pas peur ! » qui n'hésite pas à clouer une nouvelle fois l'Ordre National des Infirmiers au pilori.
    N'ayant pas la mémoire courte et n'étant pas dupe d'une manœuvre visant à saborder une institution qui, certes, a commis des maladresses, mais reste la structure de rassemblement et de promotion de la première profession de santé de France, le Sniil tient à rappeler :
    - que des injonctions à payer la cotisation à l'Ordre Infirmier avaient déjà été reçues par les professionnels en 2010...
    - qu'il n'est pas nouveau que « l'Ordre Infirmier ne tienne aucun compte des conseils appuyés du Ministère ». On se rappellera à ce sujet les déclarations publiques de l'ONI ne comprenant pas « les propos de la Ministre de la Santé »1 ou encore s'étonnant « des propos tenus par la ministre de la Santé à l'Assemblée Nationale »2...
    - que la cotisation à double vitesse (30€ pour les salariés et 75€ pour les libéraux) a été mise en place le 29 mars 2011 après vote à l'unanimité de tous les représentants infirmiers libéraux
    - que le 10 août 2009, l'article 63 de la loi HPST prolongea déjà la durée des mandats des conseillers ordinaux départementaux, régionaux et nationaux...
    ... et ainsi pourrait-on continuer. Sans manquer de souligner que du 14 janvier 2009 au 27 septembre 2011, soit donc à l'époque de ces faits, M. Philippe Tisserand, président fédéral de la Fni, était également conseiller national ordinal. Parmi les très proches de l'ancienne présidente Dominique Le Bœuf, il a alors beaucoup influencé sur les décisions prises...
    ... Ce que Xavier Bertrand, d'ailleurs, n'a pas oublié puisque dans sa lettre du 19 avril 2012 à M. Tisserand, le Ministre ne manque pas de rappeler que les difficultés actuelles de l'ONI sont « le fruit d'erreurs majeures commises malgré les efforts et conseils constants des pouvoirs publics ». On notera d'ailleurs, au passage, que le ministère ne cache pas aussi qu'il continue à « souhaiter qu'une institution ordinale pérenne soit dédiée aux infirmiers de notre pays ».
    Mais comme par hasard, le communiqué de la Fni ne fait pas état de ces prises de position. Ni d'ailleurs du rôle encore joué par certains de ses membres éminents au sein de l'Ordre. Avec, à la clef, une question : comment ces derniers font-ils pour continuer d'exercer leur mandat de conseiller ordinal... alors que leur syndicat s'oppose à l'institution ?
    --------------------
    1 Extrait du communiqué de presse « Rumeur et contre-vérité sur l'Ordre » du 23 décembre 2009 : « L'Ordre National des Infirmiers ne comprend pas les propos de la ministre de la santé rapportés dans une interview publiée par l'APM, le 17 décembre dernier. En contradiction avec l'affirmation de sa neutralité, elle a « pris position » et « rappelé sa préférence » pour une cotisation réduite de 60 % et insiste sur le fait que « la cotisation n'est pas en rapport avec [leur] la cotisation contributive ».
    2 Communiqué de presse de l'Ordre National des Infirmiers du 20 mai 2010
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Lun 30 Avr 2012 - 15:08

    ONI :Bertrand vole au secours des libérales[

    Un mois après un courrier demandant à l’ONI de « suspendre » ses opérations de recouvrement de cotisations, le ministre de la Santé dénonce, dans une lettre adressée à la Fédération nationale des infirmières, « les méthodes intimidantes » visant spécifiquement les infirmières libérales.

    L’Ordre persévère, le ministre désapprouve. Dans une lettre adressée le 19 avril à Philippe Tisserand, président de la Fédération nationale des infirmières (FNI), Xavier Bertrand blâme une nouvelle fois les « méthodes intimidantes » employées par l’ONI à l’encontre des infirmières libérales ne s’étant pas acquittées de leur cotisation pour l’année 2011-2012.
    Mi-mars, le ministre de la Santé avait envoyé un courrier au président de l’Ordre national infirmier, Didier Borniche, appelant à « suspendre l’action de l’organisme (…) mandaté pour opérer le recouvrement des cotisations ordinales de l’année 2011 ». Alerté par la FNI sur la « poursuite des pressions qui s’exercent de plus en plus fortement sur les seules infirmières libérales par des commandements à payer », Xavier Bertrand, qui se dit « très sensible à ce problème », souhaite que les soignantes puissent « travailler dans la sérénité ».
    Si le ministre réaffirme son soutien à un ordre « pour les infirmiers », il estime que l’adhésion ne doit pas être basée « sur la contrainte » mais sur un « choix véritable ». « Je considère que l’ONI doit, y compris dans son propre intérêt, adopter définitivement des relations positives avec les personnes que le législateur lui a donné mission de représenter », ajoute-t-il.
    « Augmentation déguisée » de la cotisation
    Entre les lignes, le ministre critique le montant de la cotisation des infirmières libérales, fixée à 75 euros contre 30 pour les salariés. « L’ONI, quelles que soient ses difficultés actuelles, ne peut faire reposer sur les seuls infirmiers libéraux le poids de celles-ci », insiste Xavier Bertrand.
    Dans un communiqué publié vendredi 27 avril, la FNI dénonce également l’ « augmentation déguisée du montant de la cotisation ordinale », induite par le basculement de l’exercice comptable en année civile. « Ce subterfuge augmente de fait de 25 % la cotisation 2012, qui ne recouvrira que trois trimestres », souligne le syndicat. La fédération, relevant l’absence de l’ordre à la dernière séance du Haut conseil des professions paramédicales, s’interroge : « Les efforts déployés par Monsieur Borniche » servent-ils « les intérêts des banques au détriment des intérêts de la profession » ?
    Après les élections, la FNI annonce son intention de saisir le nouveau parlement pour demander le rétablissement d’une cotisation unique à 30 euros. « À défaut de l’obtenir, elle soumettra à son congrès la décision de demander l’abrogation pure et simple de l’Ordre national des infirmiers », prévient le syndicat.
    Aveline Marques

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par infirmiermasqué le Lun 30 Avr 2012 - 16:40

    moutarde a écrit:Aussi colère qu'elle soit, A Touba "oublie" certaines vérités et en transforme d'autres.

    Ordre Infirmier : Infirmières, souvenez-vous !

    sniil a écrit:Paris, le 30 avril 2012. - En ce 27 avril 2012, la Fni et son président ont eu le culot de publier un communiqué de presse intitulé « Infirmières, n'ayez pas peur ! » qui n'hésite pas à clouer une nouvelle fois l'Ordre National des Infirmiers au pilori.
    N'ayant pas la mémoire courte et n'étant pas dupe d'une manœuvre visant à saborder une institution qui, certes, a commis des maladresses, mais reste la structure de rassemblement et de promotion de la première profession de santé de France, le Sniil tient à rappeler :
    - que des injonctions à payer la cotisation à l'Ordre Infirmier avaient déjà été reçues par les professionnels en 2010...
    - qu'il n'est pas nouveau que « l'Ordre Infirmier ne tienne aucun compte des conseils appuyés du Ministère ». On se rappellera à ce sujet les déclarations publiques de l'ONI ne comprenant pas « les propos de la Ministre de la Santé »1 ou encore s'étonnant « des propos tenus par la ministre de la Santé à l'Assemblée Nationale »2...
    - que la cotisation à double vitesse (30€ pour les salariés et 75€ pour les libéraux) a été mise en place le 29 mars 2011 après vote à l'unanimité de tous les représentants infirmiers libéraux
    - que le 10 août 2009, l'article 63 de la loi HPST prolongea déjà la durée des mandats des conseillers ordinaux départementaux, régionaux et nationaux...
    ... et ainsi pourrait-on continuer. Sans manquer de souligner que du 14 janvier 2009 au 27 septembre 2011, soit donc à l'époque de ces faits, M. Philippe Tisserand, président fédéral de la Fni, était également conseiller national ordinal. Parmi les très proches de l'ancienne présidente Dominique Le Bœuf, il a alors beaucoup influencé sur les décisions prises...
    ... Ce que Xavier Bertrand, d'ailleurs, n'a pas oublié puisque dans sa lettre du 19 avril 2012 à M. Tisserand, le Ministre ne manque pas de rappeler que les difficultés actuelles de l'ONI sont « le fruit d'erreurs majeures commises malgré les efforts et conseils constants des pouvoirs publics ». On notera d'ailleurs, au passage, que le ministère ne cache pas aussi qu'il continue à « souhaiter qu'une institution ordinale pérenne soit dédiée aux infirmiers de notre pays ».
    Mais comme par hasard, le communiqué de la Fni ne fait pas état de ces prises de position. Ni d'ailleurs du rôle encore joué par certains de ses membres éminents au sein de l'Ordre. Avec, à la clef, une question : comment ces derniers font-ils pour continuer d'exercer leur mandat de conseiller ordinal... alors que leur syndicat s'oppose à l'institution ?
    --------------------
    1 Extrait du communiqué de presse « Rumeur et contre-vérité sur l'Ordre » du 23 décembre 2009 : « L'Ordre National des Infirmiers ne comprend pas les propos de la ministre de la santé rapportés dans une interview publiée par l'APM, le 17 décembre dernier. En contradiction avec l'affirmation de sa neutralité, elle a « pris position » et « rappelé sa préférence » pour une cotisation réduite de 60 % et insiste sur le fait que « la cotisation n'est pas en rapport avec [leur] la cotisation contributive ».
    2 Communiqué de presse de l'Ordre National des Infirmiers du 20 mai 2010

    La Touba va bientôt péter une durite si ça continu. lool
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par moutarde le Lun 30 Avr 2012 - 19:32

    C'est en cours....
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par seringatomik le Lun 30 Avr 2012 - 20:24



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par necronomicon le Lun 30 Avr 2012 - 20:31

    Une crotte


    _________________



    avatar
    spi_t

    Taureau Messages : 167
    Date d'inscription : 18/09/2011
    Age : 57
    Localisation : centre

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par spi_t le Mar 1 Mai 2012 - 21:36

    et pis quoi encore
    nada peau de balle que dalle pas de pognons avecousans abat
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par seringatomik le Lun 14 Mai 2012 - 6:33

    seringuelectrique a écrit:nous avions l'information concernant la magouille consistant à augmenter artificiellement la cotisation 2012/2013, nous avions choisi de ne pas en parler dans l'immédiat ...

    cette information est donc confirmée par d'autres, l'oni dans sa conférence de presse du 26 janvier 2012, avait affirmé que la cotisation n'augmenterait pas ...

    on comprend mieux le silence qui entoure le futur appel à cotiser !


    et nous attendons, toujours et encore les chiffres de l'oni sur ses performances 2010/2011 et 2011/2012 ... titanic


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par infirmiermasqué le Lun 14 Mai 2012 - 7:46

    A mon avis tu vas les attendre encore longtemps.
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par seringatomik le Lun 14 Mai 2012 - 9:43

    infirmiermasqué a écrit:A mon avis tu vas les attendre encore longtemps.

    j'ai bien l'intention de les obtenir et rapidement ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Re: magouilles, mensonges : le quotidien de l'ordre infirmier ...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 17:07