Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par moutarde le Mer 28 Mar 2012 - 21:51

    P4P : CSMF et SML taclent le président de l’Ordre

    « La CSMF et le SML, s’indignent leurs deux présidents, dénoncent l’attitude du président du CNOM qui n’hésite pas à utiliser l’argent des cotisations obligatoires que lui versent les médecins pour sortir de son rôle de garant de la déontologie, alimenter les divisions, semer la confusion sur la convention médicale et agresser les syndicats médicaux signataires de la convention. »
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par seringatomik le Mer 28 Mar 2012 - 22:00

    quel désordre ... lool


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    Invité
    Invité

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par Invité le Mer 28 Mar 2012 - 23:11


    bien tous les mêmes
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par moutarde le Jeu 29 Mar 2012 - 14:03

    http://www.egora.fr/sante-societe/syndicalisme/145588-pro-et-anti-p4p-c’est-la-lut-te-fina-le

    ...les deux centrales n’ont pas tergiversé. Elles ont organisé en urgence une conférence de presse de contre attaque pour étriller à leur tour le président de l’Ordre “qui sort incontestablement de ses prérogatives ordinales”...
    “Durant des années, le président de l’Ordre cumule les fautes et les échecs qui s’ensuivent”, lancent-ils,
    Pour le SML et la Csmf, qui adressent un carton rouge vif au président de l’Ordre, ce dernier “joue un rôle politico-syndical qui constitue un abus de positon nuisible” à l’institution. Pire, avancent-ils, il “désinforme les médecins en utilisant l’argent des cotisations afin de promouvoir la position minoritaire d’un syndical médical. C’est un manquement grave à la déontologie qui doit être sanctionné”.
    Qu'ils se plument entre eux... lolmdr baffe
    “Le Cnom n’a servi qu’à dissimuler l’inaction du ministère de l’Intérieur pendant que des médecins continuent à être victimes d’agressions violentes, et malheureusement, pour certains à se faire assassiner”.
    Heu là, je m'inscris en faux. Il y a THE GUIDE pour nous protéger !!!
    pptdr
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par seringatomik le Jeu 29 Mar 2012 - 15:22

    copie au ministre ? mmddrr


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par moutarde le Jeu 29 Mar 2012 - 15:49

    D'abord à Monsieur mon Maire.
    avatar
    Invité
    Invité

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Campagne électorale : médecine et santé hors sujet

    Message par Invité le Jeu 29 Mar 2012 - 16:43


    y'a les contres .....et les pour....


    http://www.lemonde.fr/idees/article/2012/03/29/campagne-electorale-medecine-et-sante-hors-sujet_1676990_3232.html


    Campagne électorale : médecine et santé hors sujet

    Le Monde.fr | 29.03.2012 à 09h12

    Par Luc Perino, médecin, essayiste et romancier


    Les campagnes électorales sont l'occasion de grands débats sur l'indépendance des institutions, l'autonomie du pouvoir et la contrainte des marchés. La médecine et la santé sont généralement absentes de ces débats.

    Nous pourrions nous en étonner, mais à la réflexion, cela semble logique. La médecine et le monde sanitaire disposent d'une indépendance par rapport au marché et d'une autonomie par rapport au pouvoir dont ne dispose aucune autre institution.

    En déterminant eux-mêmes le contenu des études médicales, les médecins confèrent l'autonomie scientifique à leurs universités.

    En orientant la recherche sur les sujets financés par l'industrie, les médecins confèrent l'autonomie financière à leurs centres de recherche.

    En rédigeant eux-mêmes le code de déontologie médicale reconnu par l'Etat, les médecins assurent l'indépendance de leur justice. L'ordre des médecins, auquel ils ont à rendre compte, ne dépend que de leur propre autorité. Le statut exclusif de la prescription crée une hiérarchie au sein des professions sanitaires que les membres de statut inférieur (infirmières, kinésithérapeuthes, etc.) ne peuvent contester puisqu'ils en dépendent. Cette hiérarchie stable ne pose guère de problème de débordement syndical hors de l'institution médicale.

    La possibilité de décider seuls du nombre d'actes pour les patients, le principe du paiement à l'acte et le remboursement de la majorité de ces actes par la collectivité, sont trois paramètres dont la conjonction crée une liberté marchande et une autonomie financière qu'aucune autre profession ou institution ne possède.

    La progression fulgurante du dépistage et de l'industrie du diagnostic associée au refus sociétal de l'inexorabilité de la mort fournissent un champ illimité à la pathologie. Ce marché potentiel gigantesque devient le seul déterminant de la recherche scientifique et renforce l'autocontrôle scientifique, donc l'autonomie.

    Ce marché potentiel est aussi la plus importante réserve de progression du PIB dont aucun pouvoir politique ne peut se passer.

    L'adhésion populaire à cette pathologie illimitée est très forte et l'image du médecin dans les sondages d'opinions reste au meilleur niveau depuis des décennies sans aucun signe de déclin.

    La forte représentation des professions syndicales parmi les élus régionaux et nationaux est une force de lobbying dont ne dispose aucune autre profession.

    Les médias affectionnent les annonces mirifiques de découvertes des sciences biomédicales et favorisent leur amalgame avec le soin individuel du quotidien et le bonheur qui peut en découler.

    Très rares sont les zones sombres de cette perfection institutionnelle. La convention entre le monde libéral et les organismes sociaux n'est l'objet que de discussions symboliques. Le caractère sacro-saint de la protection sociale éloigne régulièrement le problème de la contrainte budgétaire. Les récentes "affaires" autour du médicament jettent un discrédit temporaire vite oublié par l'annonce d'une découverte biomédicale majeure.

    Devant un tel enthousiasme et un tel consens, la médecine et la santé n'ont effectivement pas à apparaître dans les débats électoraux.


    Luc Perino, médecin, essayiste et romancier

    Contenu sponsorisé

    Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins... Empty Re: Que la sérénité revienne à l'ordre des médecins...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 19 Oct 2019 - 15:14