Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par seringatomik le Lun 26 Mar 2012 - 5:42



    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... 1203250750171139709629370

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... 1203250750171139709629371



    voir pdf à télécharger


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par infirmiermasqué le Lun 26 Mar 2012 - 8:02

    avecousans bonboulot vivresilience1
    cyrano
    cyrano
    Poète de RESILIENCE

    Gémeaux Messages : 108
    Date d'inscription : 02/06/2010
    Age : 65
    Localisation : nord gascon, chti d'imprégnation

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par cyrano le Lun 26 Mar 2012 - 11:05

    En effet oui c'est du bon boulot Mickey. Une info délivrée au jour le jour, avec une pugnacité sans défaut qui finira peut-être par porter ses fruits.
    Bon. Le débat, en coulisse, n'est pas toujours empreint de délicatesse et la terminologie des commentaires entre collègues forumeurs manque peut-être parfois de retenue pour moi, même si je partage le fond. Je préfère le style allusif ou métaphorique et une forme plus travaillée, sans vulgarité du premier degré.Tous excès qui me faisaient craindre que les juges ne... donnassent(eh oui, faut un subjonctif !) raison aux ubus contre Seringue, si son procès s'était tenu ce 20 courant.

    Mais il est repoussé aux calendes grecques, et qui peut savoir combien d'eau aura coulé sous les ponts, d'ici là ?
    (Sécheresse ou pas sécheresse d'ailleurs...)

    Mon espoir de ce fait tient bon d'en finir, et c'est bien grâce à vous résilients, les pionniers comme les autres.

    Ah ! Que n'avons-nous fait montre de la même tranquille obstination en son temps, nous-autres kinés ?
    Pendant qu'agonise la prétendue machine de guerre que l'ubumperie voulait mettre en place pour mettre au pas la profession infirmière, sa soeur aînée, toute honte kinubue, coule des jours assez paisibles au milieu de ses ouailles, majoritairement des libéraux, jusque dans les conseils d'URPS et les ARS, en aucune façon inquiétée par les efforts pourtant méritants des Alizéens. Agacée, dérangée, certes mais pas encore réellement inquiétée. Pas aux abois. Et ça me gonfle grave ! J'en veux un peu à mes collégues libéraux, soit trop occupés à faire du chiffre en série pour amortir les équipements dans leurs gros cabinets, soit trop occupés à bien bosser jusqu'à pas d'heure pour simplement surnager, dégager un revenu acceptable. Pour un libéral alizéen admirable parce que désintéressé et corvéable à merci, beaucoup plus méritant que moi-même dans sa lutte contrubue au vu des sacrifices que ça entraîne pour sa vie personnelle , combien d'enfoirés qui se mettent la tête dans le sable en évitant surtout de se poser les questions qui fâchent ?

    Quelle que soit la forme que revêt ta lutte et même si mon goût pour la belle langue en est parfois chagrin, oui donc c'est du bon boulot Mickey. Surtout surtout, ne lâche(z) rien !...
    avatar
    Invité
    Invité

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par Invité le Lun 26 Mar 2012 - 11:26


    merci cyrano
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par seringatomik le Lun 26 Mar 2012 - 12:23

    cyrano a écrit:En effet oui c'est du bon boulot Mickey. Une info délivrée au jour le jour, avec une pugnacité sans défaut qui finira peut-être par porter ses fruits.
    Bon. Le débat, en coulisse, n'est pas toujours empreint de délicatesse et la terminologie des commentaires entre collègues forumeurs manque peut-être parfois de retenue pour moi, même si je partage le fond. Je préfère le style allusif ou métaphorique et une forme plus travaillée, sans vulgarité du premier degré.Tous excès qui me faisaient craindre que les juges ne... donnassent(eh oui, faut un subjonctif !) raison aux ubus contre Seringue, si son procès s'était tenu ce 20 courant.

    Mais il est repoussé aux calendes grecques, et qui peut savoir combien d'eau aura coulé sous les ponts, d'ici là ?
    (Sécheresse ou pas sécheresse d'ailleurs...)

    Mon espoir de ce fait tient bon d'en finir, et c'est bien grâce à vous résilients, les pionniers comme les autres.

    Ah ! Que n'avons-nous fait montre de la même tranquille obstination en son temps, nous-autres kinés ?
    Pendant qu'agonise la prétendue machine de guerre que l'ubumperie voulait mettre en place pour mettre au pas la profession infirmière, sa soeur aînée, toute honte kinubue, coule des jours assez paisibles au milieu de ses ouailles, majoritairement des libéraux, jusque dans les conseils d'URPS et les ARS, en aucune façon inquiétée par les efforts pourtant méritants des Alizéens. Agacée, dérangée, certes mais pas encore réellement inquiétée. Pas aux abois. Et ça me gonfle grave ! J'en veux un peu à mes collégues libéraux, soit trop occupés à faire du chiffre en série pour amortir les équipements dans leurs gros cabinets, soit trop occupés à bien bosser jusqu'à pas d'heure pour simplement surnager, dégager un revenu acceptable. Pour un libéral alizéen admirable parce que désintéressé et corvéable à merci, beaucoup plus méritant que moi-même dans sa lutte contrubue au vu des sacrifices que ça entraîne pour sa vie personnelle , combien d'enfoirés qui se mettent la tête dans le sable en évitant surtout de se poser les questions qui fâchent ?

    Quelle que soit la forme que revêt ta lutte et même si mon goût pour la belle langue en est parfois chagrin, oui donc c'est du bon boulot Mickey. Surtout surtout, ne lâche(z) rien !...

    salut l'Ami,

    que ceux qui pourraient en douter soient rassurés : nous ne lâcherons rien avant d'avoir gagné !
    notre détermination est intacte, notre volonté aussi à envoyer, devant les tribunaux, les irresponsables de nos ennuis actuels ...
    notre combat est juste et légitime, nous ne nous soumettrons JAMAIS à cet ordre qui démontre - chaque jour un peu plus - son illégalité, son immoralité, j'en passe et des meilleures ...
    il nous arrive de penser, quelquefois, que nos alliés pourraient être un peu plus mordants, mais nous savons mordre pour trois !

    vive la Résistance et vive RESILIENCE,


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    inf IDEL
    Invité

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par inf IDEL le Lun 26 Mar 2012 - 13:18

    Bonjour tous,

    Je fais suite au commentaire de Cyrano et j’en approuve le contenu en son entier sans aucune réserve.

    En effet, le travail et la ténacité de ‘’Sœur INGUE’’ et ses complices méritent nos hommages. Et c’est dit sans flagornerie !

    Cependant, comme le souligne Cyrano ; ‘’le débat en coulisse n’est pas toujours empreint de délicatesse’’. Il est vrai qu’une bonne part des commentaires sur le forum pourraient être expurgés des termes urétraux-scatologiques abusivement employés. Ces expressions sont susceptibles de heurter la pudibonderie de certains infirmiers(e) et les éloigner d’un site qui a pourtant le mérite d’exister.

    Toutefois, le style rabelaisien fait partie de notre patrimoine national. Pour le plaisir je citerai un aphorisme : ‘’Il n’y a qu’une antistrophe entre femme folle à la messe et femme molle à la fesse’’. L’auteur de cette maxime est François RABELAIS, ecclésiastique, médecin et père de trois enfants. De fait, les scribes résilients sont pardonnés : ‘’Pardonne leurs péchés SAIGNEUR’’…

    Quant à moi, je préfère comme Cyrano, le style d’Edmond ROSTAND, plus châtié, plus allégorique. Je dis cela en toute amitié.
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par snoopette le Lun 26 Mar 2012 - 14:24

    excel


    _________________


    <br>
    Misséprouvette
    Misséprouvette

    Sagittaire Messages : 457
    Date d'inscription : 04/01/2012
    Age : 59
    Localisation : Marne

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par Misséprouvette le Lun 26 Mar 2012 - 21:25

    Ah ben tiens ça change un peu comme discours! C'est pas mal tout compte fait....mais je vais quand même avoir du mal moi, avec mon langage de cité...yo man! fume
    avatar
    infirmierencolere

    Messages : 689
    Date d'inscription : 05/06/2011

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par infirmierencolere le Mar 27 Mar 2012 - 7:35

    inf IDEL a écrit:Bonjour tous,

    Je fais suite au commentaire de Cyrano et j’en approuve le contenu en son entier sans aucune réserve.

    En effet, le travail et la ténacité de ‘’Sœur INGUE’’ et ses complices méritent nos hommages. Et c’est dit sans flagornerie !

    Cependant, comme le souligne Cyrano ; ‘’le débat en coulisse n’est pas toujours empreint de délicatesse’’. Il est vrai qu’une bonne part des commentaires sur le forum pourraient être expurgés des termes urétraux-scatologiques abusivement employés. Ces expressions sont susceptibles de heurter la pudibonderie de certains infirmiers(e) et les éloigner d’un site qui a pourtant le mérite d’exister.

    Toutefois, le style rabelaisien fait partie de notre patrimoine national. Pour le plaisir je citerai un aphorisme : ‘’Il n’y a qu’une antistrophe entre femme folle à la messe et femme molle à la fesse’’. L’auteur de cette maxime est François RABELAIS, ecclésiastique, médecin et père de trois enfants. De fait, les scribes résilients sont pardonnés : ‘’Pardonne leurs péchés SAIGNEUR’’…

    Quant à moi, je préfère comme Cyrano, le style d’Edmond ROSTAND, plus châtié, plus allégorique. Je dis cela en toute amitié.

    nous sommes quelquefois un peu rudes - c'est vrai - mais quand on lit les documents que résilience met à notre disposition - ya des fois on peut pas faire autrement que d'être vénère +++ - et là ben çà peut déraper -
    avatar
    scriptbr
    Invité

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty aventures nauséabondes au COI

    Message par scriptbr le Lun 2 Avr 2012 - 12:58

    Pour avoir demandé de l'aide au COI de ma région pour une affaire de détornement de patientèle, insultes, détournement d'argent, détournement de ligne téléphonique, harcèlement auprès de patients, j'ai découvert l'incompétence et la perversion des membres de ce COI. Depuis 3 ans je subis cette affaire jusqu'à aller au tribunal d'instance puisque le COI s'est montré incompétent et avoué comme tel! Le tribunal m'a renvoyée au COI qui alors au téléphone m'avoue encore son incompétence. a savoir que le comportement du président local non seulement souhaitait me déstresser en me massant la nuque et en me questionnant sur ma vie privée tout en me faisant un cours sur l'Oedipe...
    Je suis aterrée par ces comportements et cette impuissance qui ne fait qu'enterriner la délinquance professionnele et sa violence.
    Si d'autre subissent de telles aventures, je souhaite que cela soit écrit et publié. Scriptbri

    Contenu sponsorisé

    ordre infirmier : je t'aime, moi non plus  : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012... Empty Re: ordre infirmier : je t'aime, moi non plus : communiqué RESILIENCE du 25 mars 2012...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 8:13