Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Marisol Touraine responsable du pôle social de l’équipe de campagne du PS

    Partagez

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Marisol Touraine responsable du pôle social de l’équipe de campagne du PS

    Message par Norma Colle le Lun 13 Fév 2012 - 21:04

    http://www.impact-sante.fr/Medecine/_Medecine_Actualites/Marisol_Touraine__Pour_faire_bouger_le_systeme_il_est_necessaire_de_reformer_la_medecine_de_premier_recours_/1/21020/1506


    Marisol Touraine : « Pour faire bouger le système, il est nécessaire de réformer la médecine de premier recours »
    10/02/2012 |


    Une semaine à peine après le discours général de François Hollande sur la santé, Marisol Touraine, responsable du pôle social de l’équipe de campagne du PS se charge de préciser certaines mesures annoncées par le candidat socialiste.

    Elle doit assurer le service « avant vote ». Marisol Touraine, députée de l’Indre et Loire et responsable du pôle social de l’équipe de campagne de François Hollande, ne ménage pas son temps pour clarifier les intentions du candidat socialiste en matière de santé. Il faut dire que le discours de François Hollande a laissé beaucoup d’acteurs de terrain sur leur faim.

    Interpellée par le président de la FHP (Fédération de l’hospitalisation privée), Jean-Loup Durousset, lors d'un débat organisé par Décision santé, sur la place de l’hospitalisation privée, (François Hollande ayant annoncé son intention de supprimer la convergence tarifaire public-privé), Marisol Touraine a affirmé que « l’hôpital public doit assumer un certain nombre de missions. C’est pourquoi le traitement doit être différent pour l’hôpital public », sans pour autant refuser aux établissements privés la possibilité d’assurer également des missions de service public.

    En ce qui concerne les dépassements d’honoraires, la députée a clairement expliqué qu’il ne s’agit pas pour François Hollande « de supprimer les dépassements d’honoraires mais de les encadrer ». « Le secteur optionnel actuel ne propose pas cet encadrement », a-t-elle ajouté.

    Interrogée sur les solutions préconisées pour enrayer le déficit de la sécurité sociale, Marisol Touraine, a rappelé l'objectif du candidat socialiste de rétablir l'équilibre de la sécurité sociale à l'horizon 2017. Sur le volet recettes, elle a réitéré les propositions de François Hollande de mettre à « contribution l'ensemble des revenus, du travail et du capital et remettre en question des niches sociales qui aujourd'hui privent la sécurité sociale de recettes ». Ecartant d’emblée la TVA sociale, qui « va peser sur les pouvoirs d’achat des Français », l’élue socialiste a indiqué préférer bâtir une politique de recettes autour de la CSG.

    Marisol Touraine a estimé que l’élément clé « pour faire bouger le système passe d’abord par la réorganisation de la médecine de premier recours » et l’articulation entre les différents niveaux de ce premier recours. Pour elle, le territoire doit être le lieu de discussion pour cette réorganisation. « En améliorant l’organisation et la qualité de la prise en charge, on peut également répondre aux problèmes financiers », a-t-elle conclu.


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 16:35