Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Partagez
    avatar
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par syndicat RESILIENCE le Dim 8 Jan 2012 - 9:39

    nous l'avions écrit en début de semaine, l'envoi massif de courriers/lettres de relances aux inscrits au fichier ordinal - non à jour de cotisation - ne passe pas, mais alors pas du tout,

    que ce soit sur les forums infirmiers, que ce soit dans les nombreux messages adressés à RESILIENCE ou à d'autres, la broncha prend de l'ampleur et après l'anus horribilis qu'a connu l'oni en 2011, ce sont ses adhérents qui ont l'impression qu'on veut "la leur faire à l'envers" et "sans vaseline", au tout début 2012, sans préjuger de la suite des évènements avec une cotisation qui ne manquera pas d'augmenter dès mai 2012, ne serait ce que pour faire plaisir à Dame Bred,

    dans les nombreux documents que continue à recevoir RESILIENCE on peut notamment lire une phrase lourde de sens, écrite au président Borniche, par un président de cdoi déjà rebelle : Si votre mission est de « plomber » l’Ordre après avoir remboursé les banques, bravo !

    ce même président ajoutant : Il aurait été peut être plus judicieux de soutenir, au lieu de les condamner, les départements qui engageaient des procédures contre l’attitude désinvolte et irrespectueuse des employeurs envers l’ordre. Rappelons que le président Borniche avait interpellé le ministre pour dire tout le mal qu'il pensait de cette initiative, en allant ridiculiser ses propres troupes ordinales dans le Tout Paris politico/juridique,

    il est vrai qu'il est plus facile, et plus lâche aussi, de taper au porte monnaie ceux qui ont adhéré plutôt que d'aller chercher ceux qui refusent de s’inscrire et de payer, comme le dit - très justement et logiquement ce toujours président rebelle : Je trouve l’attitude nationale non seulement maladroite mais aussi injuste, voire malhonnête

    comme d'autres de ses confrères ce président de cdoi dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, telle la toute nouvelle élue présidente du Bas Rhin qui avait fait la même analyse le 29 novembre 2011,

    l'ordre a, presque, fait le plein des cotisations arrachées aux nouvelles diplômées, les IDEL se refusent maintenant à payer, beaucoup, abusés, demandent même leur désinscription et le remboursement de leurs cotisations, les derniers chiffres connus font état de plus ou moins 80 000 cotisations confirmées, il en manque encore 10 000 pour aller jusque fin avril 2012 et "remettre les compteurs à zéro", les salariées qui devaient être licenciées fin décembre sont toujours payées et restent chez elles à ne rien faire pendant que les autres voient arriver des tonnes de documents des autres cdoi qui ont fermé, les loyers de ces mêmes cdoi sont loin d'être tous réglés et ceux des cdoi/croi qui doivent être maintenus en place connaissent aussi des retards importants, et autres charges, de paiement, c'est donc la seconde dette de l'ordre qui enfle à vue d'oeil, dette dont sont seuls tenus pour responsables et donc coupables, les présidents départementaux et régionaux,

    cette semaine aura aussi vu le tir groupé de la presse infirmière qui n'a pas eu de mots assez durs pour condamner cette gouvernance ordinale, dont le mutisme suspect est devenu la seule ligne de conduite en matière de communication, après le dictateur de Corée enterré en grandes pompes récemment, allons nous assister à un enterrement tout aussi pompeux de la dictature ordinale infirmière auto proclamée fin juillet 2011, sur les restes des présidences Leboeuf et Vasseur ?

    nous attendons d'ailleurs toujours aussi impatiemment les voeux 2012 du président Borniche à l'intention de la profession infirmière qu'il est censé, de par la Loi, représenter, défendre et "chérir de toutes ses forces" ...

    voilà donc une année 2012 "année de la loose" qui démarre sur les chapeaux de roues, gageons que le moteur ordinal connaîtra encore quelques beaux ratés avant de définitivement s'éteindre, nous n'en doutons point,

    www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE mmepapeur geek


    _________________



    avatar
    Misséprouvette

    Sagittaire Messages : 457
    Date d'inscription : 04/01/2012
    Age : 57
    Localisation : Marne

    Pffffffff..........lamentable!!!

    Message par Misséprouvette le Dim 8 Jan 2012 - 11:45

    Pauvres dirigeants de l'ONI...........ils ne savent vraiment plus comment s'y prendre! Mais qu'est ce qu'ils sont nuls !!! ptdr1
    Ils prennent vraiment les infirmiers et les infirmières pour des c..s! Very Happy
    Mais quel b....l cet ordre infirmier!!!!
    Quant à la BRED....elle doit avoir trop de sous, moi je pense, elle ne sait même plus quoi en faire! Elle en donne à n'importe qui..... hehe
    En tout cas notre rôle à nous c'est de rassurer tous ceux qui ont encore un peu peur des menaces.Nous sommes suffisament nombreux à résister pour les convaincre tous de ne pas se soumettre à cet horrible complot.
    Allez, tous au travail.....opération sensibilisation et RESISTANCE !!! goood
    avatar
    NonCestNon

    Vierge Messages : 382
    Date d'inscription : 12/09/2010
    Age : 60
    Localisation : PARIS

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par NonCestNon le Dim 8 Jan 2012 - 12:02

    Vite ! un PRIMPERAN IV SVP Merci...
    avatar
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 55
    Localisation : jura

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par thierry39 le Dim 8 Jan 2012 - 12:31

    syndicat RESILIENCE a écrit:nous l'avions écrit en début de semaine, l'envoi massif de courriers/lettres de relances aux inscrits au fichier ordinal - non à jour de cotisation - ne passe pas, mais alors pas du tout,

    que ce soit sur les forums infirmiers, que ce soit dans les nombreux messages adressés à RESILIENCE ou à d'autres, la broncha prend de l'ampleur et après l'anus horribilis qu'a connu l'oni en 2011, ce sont ses adhérents qui ont l'impression qu'on veut "la leur faire à l'envers" et "sans vaseline", au tout début 2012, sans préjuger de la suite des évènements avec une cotisation qui ne manquera pas d'augmenter dès mai 2012, ne serait ce que pour faire plaisir à Dame Bred,

    dans les nombreux documents que continue à recevoir RESILIENCE on peut notamment lire une phrase lourde de sens, écrite au président Borniche, par un président de cdoi déjà rebelle : Si votre mission est de « plomber » l’Ordre après avoir remboursé les banques, bravo !

    ce même président ajoutant : Il aurait été peut être plus judicieux de soutenir, au lieu de les condamner, les départements qui engageaient des procédures contre l’attitude désinvolte et irrespectueuse des employeurs envers l’ordre. Rappelons que le président Borniche avait interpellé le ministre pour dire tout le mal qu'il pensait de cette initiative, en allant ridiculiser ses propres troupes ordinales dans le Tout Paris politico/juridique,

    il est vrai qu'il est plus facile, et plus lâche aussi, de taper au porte monnaie ceux qui ont adhéré plutôt que d'aller chercher ceux qui refusent de s’inscrire et de payer, comme le dit - très justement et logiquement ce toujours président rebelle : Je trouve l’attitude nationale non seulement maladroite mais aussi injuste, voire malhonnête

    comme d'autres de ses confrères ce président de cdoi dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, telle la toute nouvelle élue présidente du Bas Rhin qui avait fait la même analyse le 29 novembre 2011,

    l'ordre a, presque, fait le plein des cotisations arrachées aux nouvelles diplômées, les IDEL se refusent maintenant à payer, beaucoup, abusés, demandent même leur désinscription et le remboursement de leurs cotisations, les derniers chiffres connus font état de plus ou moins 80 000 cotisations confirmées, il en manque encore 10 000 pour aller jusque fin avril 2012 et "remettre les compteurs à zéro", les salariées qui devaient être licenciées fin décembre sont toujours payées et restent chez elles à ne rien faire pendant que les autres voient arriver des tonnes de documents des autres cdoi qui ont fermé, les loyers de ces mêmes cdoi sont loin d'être tous réglés et ceux des cdoi/croi qui doivent être maintenus en place connaissent aussi des retards importants, et autres charges, de paiement, c'est donc la seconde dette de l'ordre qui enfle à vue d'oeil, dette dont sont seuls tenus pour responsables et donc coupables, les présidents départementaux et régionaux,

    cette semaine aura aussi vu le tir groupé de la presse infirmière qui n'a pas eu de mots assez durs pour condamner cette gouvernance ordinale, dont le mutisme suspect est devenu la seule ligne de conduite en matière de communication, après le dictateur de Corée enterré en grandes pompes récemment, allons nous assister à un enterrement tout aussi pompeux de la dictature ordinale infirmière auto proclamée fin juillet 2011, sur les restes des présidences Leboeuf et Vasseur ?

    nous attendons d'ailleurs toujours aussi impatiemment les voeux 2012 du président Borniche à l'intention de la profession infirmière qu'il est censé, de par la Loi, représenter, défendre et "chérir de toutes ses forces" ...

    voilà donc une année 2012 "année de la loose" qui démarre sur les chapeaux de roues, gageons que le moteur ordinal connaîtra encore quelques beaux ratés avant de définitivement s'éteindre, nous n'en doutons point,

    www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE mmepapeur geek

    situation fort bien résumée ; bravo

    le vers est dans le fruit depuis le début; mais là, on commence à voir que le fruit est tout pourri !
    il est tellement plus vendable que meme celles est ceux qui étaient passés à la caisse avant n'en veulent plus !
    il y a juste que les nouveaux diplomés qui ont du payer la dime sous la menace de se voir interdire l'accès au travail !
    l'accès au travail est un droit fondamental et nul ne peut s'octroyer le pouvoir de l'interdire sous prétexte de ne pas s'etre acquitté d'une pseudo taxe !
    pourquoi pas un ordre des plombiers pendant qu'on y est !!!
    j'espère de tout coeur que 2012 verra la fin de tous les ordres para médicaux ...
    abat comk abacnopp

    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Dim 8 Jan 2012 - 18:42

    Beau résumé d'une bien triste réalité infirmière. Ou bancaire c'est au choix.

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Norma Colle le Dim 8 Jan 2012 - 18:47

    thierry39 a écrit:
    pourquoi pas un ordre des plombiers pendant qu'on y est !!!
    j'espère de tout coeur que 2012 verra la fin de tous les ordres para médicaux ...
    abat comk abacnopp

    d'autant que certains plombiers utilisent de superbes caducées faisant belle illusion de caducée infirmier Very Happy :style serpent enroulé autour d'un robinet et au dessous un lavabo...dommage je n'ai pas de photo,mais je vous jure çà a du style... Very Happy

    ordreinfirmieralapoubelle

    Messages : 1524
    Date d'inscription : 31/08/2010

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par ordreinfirmieralapoubelle le Lun 9 Jan 2012 - 11:37

    Y a des plombiers qui diraient oui que je dirai pas non.
    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par moutarde le Lun 9 Jan 2012 - 11:52

    avatar
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par moutarde le Lun 9 Jan 2012 - 11:53

    ordreinfirmieralapoubelle a écrit:Y a des plombiers qui diraient oui que je dirai pas non.
    ça chauffe dès le matin du 1er jour de la semaine !!!
    avatar
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 55
    Localisation : jura

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par thierry39 le Lun 9 Jan 2012 - 12:34

    ptdr1 ptdr1 ptdr1

    vive ONI
    Invité

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par vive ONI le Lun 9 Jan 2012 - 13:24

    rigoleras bien qui rirat le dernier !
    avatar
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 55
    Localisation : jura

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par thierry39 le Lun 9 Jan 2012 - 13:29

    vive ONI a écrit:rigoleras bien qui rirat le dernier !

    merci d'écrire sans fautes d'orthographe svp !

    Invité
    Invité

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 13:37

    thierry39 a écrit:
    vive ONI a écrit:rigoleras bien qui rirat le dernier !

    merci d'écrire sans fautes d'orthographe svp !

    c'est bien la peine de demander un niveau master quand les bases mêmes de l'orthographe ne dépassent pas le niveau CP Very Happy
    avatar
    thierry39

    Taureau Messages : 526
    Date d'inscription : 11/08/2011
    Age : 55
    Localisation : jura

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par thierry39 le Lun 9 Jan 2012 - 13:41

    Ohm a écrit:
    thierry39 a écrit:
    vive ONI a écrit:rigoleras bien qui rirat le dernier !

    merci d'écrire sans fautes d'orthographe svp !

    c'est bien la peine de demander un niveau master quand les bases mêmes de l'orthographe ne dépassent pas le niveau CP Very Happy

    plussoie

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Norma Colle le Lun 9 Jan 2012 - 14:04

    moutarde a écrit:
    merci Moutarde:çà ressemble assez à ce que j'avais vu dans l'enceinte de mon hosto...

    Norma Colle
    Modérateur

    Messages : 1671
    Date d'inscription : 30/05/2010

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Norma Colle le Lun 9 Jan 2012 - 14:06

    vive ONI a écrit:rigoleras bien qui rirat le dernier !

    ce sont peut-être certains "ratonis" qui riront jaune en dernier lolmdr

    Invité
    Invité

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 14:17


    "rirat" / "ratonis"

    excel ptdr1
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par seringatomik le Lun 9 Jan 2012 - 15:22

    plaisanterie à deux (trous de) balles mises à part, je suis allé ce matin déposé mes lettres au nabot et aux parlementaires et comme j'avais mis celle du nabot dans le tas des courriers à affranchir, cette p........ de c.......... de guichetière m'a soutenu, mordicus, que les courriers non affranchis et adressés au président devaient l'être en recommandé, ce à quoi j'ai répondu que je ne paierai pas puisque c'était gratuit et ben elle m'a fait un recommandé à 0 euros !

    j'en crois pas mes zeuilles et je peux vous dire que celui là il est collector de chez collector, je vous le mettrai sur le site dès que possible ...

    si l'un d'entre vous veut bien essayer dans son bureau de poste, histoire de voir si cette c....... ne m'a pas banané ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    EJ

    Messages : 144
    Date d'inscription : 10/12/2011

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par EJ le Lun 9 Jan 2012 - 21:12

    thierry39 a écrit:
    Ohm a écrit:
    thierry39 a écrit:
    vive ONI a écrit:rigoleras bien qui rirat le dernier !

    merci d'écrire sans fautes d'orthographe svp !

    c'est bien la peine de demander un niveau master quand les bases mêmes de l'orthographe ne dépassent pas le niveau CP Very Happy

    plussoie

    Une règle facile à retenir :

    "Les RATS n'aiment pas le THÉ " ==> donc pas de T au futur finissant par RA ?§?§?§
    avatar
    Misséprouvette

    Sagittaire Messages : 457
    Date d'inscription : 04/01/2012
    Age : 57
    Localisation : Marne

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Misséprouvette le Lun 9 Jan 2012 - 23:37

    Si si les rats aiment le T............ parce que l'espèce de menace est....ra..tée pptdr

    Invité
    Invité

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Invité le Lun 9 Jan 2012 - 23:50



    Very Happy
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par seringatomik le Mar 10 Jan 2012 - 8:18

    syndicat RESILIENCE a écrit:nous l'avions écrit en début de semaine, l'envoi massif de courriers/lettres de relances aux inscrits au fichier ordinal - non à jour de cotisation - ne passe pas, mais alors pas du tout,

    que ce soit sur les forums infirmiers, que ce soit dans les nombreux messages adressés à RESILIENCE ou à d'autres, la broncha prend de l'ampleur et après l'anus horribilis qu'a connu l'oni en 2011, ce sont ses adhérents qui ont l'impression qu'on veut "la leur faire à l'envers" et "sans vaseline", au tout début 2012, sans préjuger de la suite des évènements avec une cotisation qui ne manquera pas d'augmenter dès mai 2012, ne serait ce que pour faire plaisir à Dame Bred,

    dans les nombreux documents que continue à recevoir RESILIENCE on peut notamment lire une phrase lourde de sens, écrite au président Borniche, par un président de cdoi déjà rebelle : Si votre mission est de « plomber » l’Ordre après avoir remboursé les banques, bravo !

    ce même président ajoutant : Il aurait été peut être plus judicieux de soutenir, au lieu de les condamner, les départements qui engageaient des procédures contre l’attitude désinvolte et irrespectueuse des employeurs envers l’ordre. Rappelons que le président Borniche avait interpellé le ministre pour dire tout le mal qu'il pensait de cette initiative, en allant ridiculiser ses propres troupes ordinales dans le Tout Paris politico/juridique,

    il est vrai qu'il est plus facile, et plus lâche aussi, de taper au porte monnaie ceux qui ont adhéré plutôt que d'aller chercher ceux qui refusent de s’inscrire et de payer, comme le dit - très justement et logiquement ce toujours président rebelle : Je trouve l’attitude nationale non seulement maladroite mais aussi injuste, voire malhonnête

    comme d'autres de ses confrères ce président de cdoi dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas, telle la toute nouvelle élue présidente du Bas Rhin qui avait fait la même analyse le 29 novembre 2011,

    l'ordre a, presque, fait le plein des cotisations arrachées aux nouvelles diplômées, les IDEL se refusent maintenant à payer, beaucoup, abusés, demandent même leur désinscription et le remboursement de leurs cotisations, les derniers chiffres connus font état de plus ou moins 80 000 cotisations confirmées, il en manque encore 10 000 pour aller jusque fin avril 2012 et "remettre les compteurs à zéro", les salariées qui devaient être licenciées fin décembre sont toujours payées et restent chez elles à ne rien faire pendant que les autres voient arriver des tonnes de documents des autres cdoi qui ont fermé, les loyers de ces mêmes cdoi sont loin d'être tous réglés et ceux des cdoi/croi qui doivent être maintenus en place connaissent aussi des retards importants, et autres charges, de paiement, c'est donc la seconde dette de l'ordre qui enfle à vue d'oeil, dette dont sont seuls tenus pour responsables et donc coupables, les présidents départementaux et régionaux,

    cette semaine aura aussi vu le tir groupé de la presse infirmière qui n'a pas eu de mots assez durs pour condamner cette gouvernance ordinale, dont le mutisme suspect est devenu la seule ligne de conduite en matière de communication, après le dictateur de Corée enterré en grandes pompes récemment, allons nous assister à un enterrement tout aussi pompeux de la dictature ordinale infirmière auto proclamée fin juillet 2011, sur les restes des présidences Leboeuf et Vasseur ?

    nous attendons d'ailleurs toujours aussi impatiemment les voeux 2012 du président Borniche à l'intention de la profession infirmière qu'il est censé, de par la Loi, représenter, défendre et "chérir de toutes ses forces" ...

    voilà donc une année 2012 "année de la loose" qui démarre sur les chapeaux de roues, gageons que le moteur ordinal connaîtra encore quelques beaux ratés avant de définitivement s'éteindre, nous n'en doutons point,

    www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE mmepapeur geek


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Re: quand l'ordre infirmier se tire deux balles dans le pied ...

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 16:21