Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    RESILIENCE : quand l'ordre infirmier ne respecte pas la Loi ...‏

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: RESILIENCE : quand l'ordre infirmier ne respecte pas la Loi ...‏

    Message par seringatomik le Ven 18 Nov 2011 - 16:02

    seringuelectrique a écrit:RESILIENCE : quand l'ordre infirmier ne respecte pas la Loi ...‏

    suite aux dernières informations reçues par RESILIENCE :

    - il apparaît que l'ordre infirmier continue à exiger le paiement de la cotisation ordinale lors du dépôt du dossier alors que celui ci n'est exigeable que lorsqu'un numéro ordinal a été - effectivement - attribué au demandeur,

    - il apparaît que l'ordre infirmier ne respecte pas les textes du code du travail et laisse les assistantes juridiques et administratives sans informations sur leur devenir - la Loi lui impose pourtant de le faire - au grand dam des présidents de cdoi/croi qui ne savent que faire de leurs employées qui n'ont plus de bureau où travailler suite au regroupement géographique et qui sont donc livrées à elles mêmes,

    - il apparaît que certains conseillers ordinaux libéraux continuent de percevoir des indemnités financières alors que l'oni s'est engagé à les supprimer dans le cadre de son plan de restructuration,

    - il apparaît que l'ordre infirmier organise son insolvabilité dans les départements et dans les régions au seul profit du national, certains cdoi/croi n'ayant pas payé leurs loyers et autres charges depuis 3 mois, les débiteurs commençant à perdre patience, les seules réponses des responsables administratifs ordinaux du siège parisien étant : "débrouillez vous " ...

    - il apparaît que la plus grande confusion prévaut dans la coordination et la gestion de l'ordre infirmier, les comptes 2010/2011 arrêtés au 30 avril 2011 n'étant toujours pas certifiés par les commissaires aux comptes en date du 15 novembre 2011,

    - il apparaît que la banque ordinale est directement impliquée dans la gestion quotidienne - notamment administrative - de l'ordre infirmier, que les frais relatifs au traitement des chèques de cotisation, exigés par cette même banque, sont très élevés et qu'au final, les cotisations versées depuis septembre 2011 ne sont destinées qu'au seul remboursement de la dette ordinale envers la banque, laissant les cdoi/croi dans l'impossibilité de continuer à assumer les frais locaux,


    toutes les infos sur www.syndico.exprimetoi.net le site @ de RESILIENCE


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 17:16