Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes

    Partagez
    avatar
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes

    Message par syndicat RESILIENCE le Ven 11 Mar 2016 - 14:23

    http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/11/2301584-le-conseil-de-l-ordre-bat-le-rappel-des-troupes.html

    Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes



    Publié le 11/03/2016 à 03:52, Mis à jour le 11/03/2016 à 07:49

    La Santé près de chez vous




    Les représentants du Conseil de l'Ordre, dont le président, Michel Bonnemaire, et la vice-présidente, Marie Chambaud (à sa gauche)./R.G.




    Créé il y a dix ans, le Conseil national de l'Ordre des infirmiers peine aujourd'hui à susciter l'adhésion des professionnels, alors qu'ils y sont normalement contraints par la loi.
    «Ne pas être inscrit à ce registre relève de l'exercice illégal de la médecine, souligne Michel Bonnemaire, président du Conseil départemental de l'Ordre. Ils ne sont que 1 100 à l'être dans l'Aveyron sur un total de 3 200 infirmiers (1). Nous avons choisi de ne pas contraindre les récalcitrants mais plutôt de tenter de les convaincre, en les sensibilisant, en leur expliquant en quoi cela consiste mais aussi ce qu'ils risquent à continuer à ne pas respecter la loi.»
    à l'inverse des kinésithérapeutes, dont la branche a été la dernière en date, avant celle des infirmiers, à créer son Conseil de l'Ordre - une structure qu'ils ont aujourd'hui quasiment tous intégrée -, les infirmiers peinent à se mobiliser. Un retard que les responsables aveyronnais estiment en partie dû à des problèmes d'ordre financier.

    Absence d'assurance

    «Le coût de la cotisation était, au départ, de 75 euros par an, révèle Michel Bonnemaire. Nous l'avons abaissé à 30 euros pour les salariés mais maintenu au montant initial pour les libéraux. Aujourd'hui, nous en sommes à une vingtaine d'adhésions par mois et nous aimerions que tous les jeunes diplômés soient inscrits de fait.»
    S'il implique, pour les professionnels, de mettre la main à la poche, le fait de devenir membre du Conseil présente, selon ses responsables, de nombreux avantages, à des degrés extrêmement variés.
    «Cela offre un contrôle de l'accès à la profession et permet de s'assurer que les personnes possèdent bien les compétences et les diplômes voulus, indique Michel Bonnemaire. On peut également évoquer le rôle de prévention des litiges entre les professionnels, surtout parmi ceux exerçant en libéral, et des risques en ce qui concerne les assurances car en cas de problème, l'infirmier qui n'est pas inscrit n'est pas couvert. Enfin, le Conseil de l'Ordre veille au maintien des principes d'éthique et de développement des compétences et à la lutte contre les fraudes.»
    «Être unis nous rendrait service dans le cadre de problématiques telles que celles liées à la fin de vie ou à la gestion de la douleur, a ajouté Olivia Girbal, l'une des adhérentes. C'est vraiment dans l'intérêt de la profession, des patients et de leurs familles.»
    «Il est loin le temps des infirmières religieuses, a conclu Michel Bonnemaire. Aujourd'hui, nous voulons avancer.»
    (1) : à l'échelle du pays, le rapport est de 200 000 sur 500 000.
    La Dépêche du Midi


    En savoir plus sur http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/11/2301584-le-conseil-de-l-ordre-bat-le-rappel-des-troupes.html#2DUF4OuAtyhBMYI7.99


    _________________



    avatar
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 59
    Localisation : Le Berry profond

    Re: Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes

    Message par necronomicon le Ven 11 Mar 2016 - 15:00

    Sur la photo, on constate que ce ne sont pas des perdreaux de l'année...

    Ils veulent les sensibiliser en leur expliquant ce qu'ils risquent à continuer à ne pas respecter la loi : j'appelle ça des menaces !


    _________________



    avatar
    binoute1

    Messages : 113
    Date d'inscription : 05/09/2011
    Localisation : le grand Est aussi, mais un peu plus à l'Ouest...

    Re: Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes

    Message par binoute1 le Ven 11 Mar 2016 - 15:46

    «Ne pas être inscrit à ce registre relève de l'exercice illégal [u][b]de la médecine[/b][/u], souligne Michel Bonnemaire, président du Conseil départemental de l'Ordre. a écrit:
     il a vraiment dit ça le coco ou c'est une erreur du journal ?

    Contenu sponsorisé

    Re: Infirmiers : le Conseil de l'Ordre bat le rappel des troupes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 17:09