Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Indemnités kilométriques : la ministre rassure les Idel.

    Partagez
    avatar
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Indemnités kilométriques : la ministre rassure les Idel.

    Message par syndicat RESILIENCE le Mer 2 Mar 2016 - 7:34

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/160301-indemnites-kilometriques-la-ministre-vole-au-secours-des-idel.html


    Opération escargot des Idel martiniquaises.
    © Capture d'écran Martinique 1ère
    01/03/2016

    Indemnités kilométriques : la ministre rassure les Idel

    En visite en Martinique, Marisol Touraine a affirmé qu’elles ne seraient pas supprimées, alors que plusieurs CPAM ont remis en cause leur paiement ces derniers mois.


    Depuis plusieurs mois, en Savoie, en Martinique, en Guadeloupe ou encore dans la Manche, les infirmières libérales multiplient les collectifs pour faire connaître leur mécontentement et faire valoir leurs droits au paiement de leurs indemnités kilométriques, qui peuvent représenter jusqu’à un tiers de leurs revenus.
    En Guadeloupe et en Martinique, c’est la révision par la CPAM de la définition de l’agglomération qui est au cœur du litige, tandis qu’en Savoie, c’est une autre interprétation de l’article 13 de la nomenclature générale des actes professionnels (NGAP), entraînant une modification du calcul des indemnités, qui a suscité la colère des Idel.

    Lors de son déplacement en Martinique, vendredi 26 février, la ministre de la Santé, Marisol Touraine a déclaré devant les caméras de Martinique 1ère avoir « décidé d’annuler la décision de la Sécurité sociale concernant la suppression des indemnités kilométriques des infirmiers libéraux ».

    Les syndicats toujours méfiants
    Cette déclaration constitue « une étape décisive dans le règlement du conflit qui oppose depuis des mois des centaines d’infirmiers libéraux aux CPAM », soutient dans un communiqué le Syndicat des infirmières et infirmiers libéraux (Sniil), saluant la mobilisation des Idel martiniquaises, qui ont participé à une opération escargot sur l’autoroute à l’occasion de la visite ministérielle. Le syndicat affirme néanmoins rester « attentif » à la suite des événements, « tant les problèmes qui se posent au sujet des indemnités kilométriques sont divers selon les régions et départements ».

    De son côté, la Fédération nationale des infirmiers (FNI) Guadeloupe appelle à « ne pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué » en raison des réunions à venir entre les syndicats et les responsables des CPAM. Pour le moment, la FNI et le Sniil affirment avoir rencontré les conseillers de la ministre pour parler de cette problématique.

    Laure Martin


    _________________



    avatar
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Re: Indemnités kilométriques : la ministre rassure les Idel.

    Message par Solange Granier le Mer 2 Mar 2016 - 8:14

    Cette surenchère opportuniste des syndicats IDEL en période électoraliste des URPS en avril 2016 est plus que nauséabonde. Quand on sait que la convention en cours date de juillet 2007, quelle n'a été renégociée par aucun de ces 4 syndicats IDEL en juillet 2012 (???) et quelle est en vigueur jusque juillet 2017. Idem pour le protocole d'accord signé par ces mêmes 4 syndicats IDEL en 2008 avec la FNEHAD et qui aurait pu être renégocié tous les ans ! Ce protocole a été dénoncé unilatéralement,en octobre 2015, par la FNEHAD de madame Elisabeth Hubert (ancienne ministre Santé sous Chirac). Quand aux IDEL, si elles sont dans cette situation actuelle, elles le doivent en premier lieu à leur non connaissance des textes. Même si on pouvait espérer que les syndicats IDEL et l'Ordre infirmier (qui ne sert vraiment à rien du tout) fassent ce travail essentiel d'information. Après tout quand on est obligée de cotiser on est en droit d'en attendre un minimum syndical et ordinal en retour : que dalle !!!

      La date/heure actuelle est Ven 20 Oct 2017 - 17:18