Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    IDEL : le silence des agneaux. Par Philippe Touhaut*

    Partagez
    avatar
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    IDEL : le silence des agneaux. Par Philippe Touhaut*

    Message par Solange Granier le Ven 26 Fév 2016 - 17:23

    https://www.facebook.com/lesinfirmieres.encolere



    Lesinfirmières Encolère
    15 min · 
    MESSAGE REÇU HIER SOIR ET QUE NOUS DIFFUSONS APRES MURE RÉFLEXION (plutôt que de nous tomber dessus à bras raccourcis, lisez jusque la fin et ensuite venez commenter) :
    IDEL : le silence des agneaux.
    Par Philippe Touhaut*
    Alors que tous les jours nous lisons, ici et là, que les IDEL sont des voleuses, quelles travaillent selon certaines CPAM plus de 50 heures par jour pour pouvoir justifier des revenus supérieurs de 4, 5 ou voire 10 fois le revenu médian de leurs collègues dans la même région.
    D'autres infirmières n'ont pas de mots assez durs pour critiquer le fonctionnement des HAD qui "vont les faire crever dans les 2 à 3 ans qui viennent". Sans parler des maisons de santé qui sont installées dans des déserts médicaux pour pallier à la fuite des omnipraticiens vers la ville notamment lorsque le bon médecin de famille est arrivé à terme et qu'il na pas trouvé de remplaçant.
    Toutes ces IDEL qui bêlent comme des agneaux matin, midi et soir sont, pourtant, comme pour leurs collègues salariées (très mal, certes) représentées par des syndicats professionnels en charge de porter leurs revendications et de négocier auprès des tutelles et des autres partenaires institutionnels. Elles ont toutes, ou presque, "le nez dans le guidon" et elles ont peu de temps à consacrer aux tâches extra professionnelles, à fortiori syndicales. Il est des loups, dans la bergerie, qui ont bien pris soin de prendre soin de ces IDEL isolées et abandonnées à leur sort, triste sort. Car au delà de leurs claviers et autres souris, ces IDEL restent bien silencieuses, hormis quelques sursauts ici et là de suite infiltrés par les mêmes louves syndicales, des fois que ...
    Ces syndicats professionnels, réputés représentatifs, sont actuellement en période électorale pour les URPS qui vont se tenir en avril 2016. La petite histoire aura retenu que par la "grâce de la fleur qui pousse sur un xxxxxxxxxxx", nombres d'IDEL auront été contraintes de s'inscrire à l'Ordre infirmier pour pouvoir voter aux URPS. Il sera d'ailleurs fort intéressant de connaître le nombre d'inscrites sur les listes aux URPS pour avoir une idée un peu plus précise des chiffres annoncés par l'Ordre infirmier quand au pourcentage d'infirmières libérales inscrites au tableau ordinal.
    En attendant, il est des informations que chaque IDEL devrait se voir délivrer lors de son conventionnement, y compris lors de l'adhésion à l'Ordre infirmier, (volontaire ou pas). Comme la Convention Nationale de 2007 (jamais renégociée depuis ) et le Protocole d'Accord de 2008. La première a été signée entre la CNAM et les 4 syndicats IDEL, le second a été signé par les 4 syndicats IDEL et la FNEHAD. Le premier a été renouvelé en 2012 par tacite reconduction jusque 2017. Le second a été dénoncé unilatéralement par la FNEHAD à l'automne 2015. Ni l'un ni l'autre n'ayant été rediscuté ou remis en cause pendant 7 ou 8 ans par aucune des parties, on se demande bien (pourquoi et) à quoi servent ces 4 syndicats IDEL, à part rien ...
    La première continue son bout de chemin, amendée de temps à autre par un avenant. Le second dénoncé par la FNEHAD et un peu plus méchant, a eu pour effet d'annuler, de facto, la non dégressivité des actes payés aux IDEL par les HAD lorsque ceux ci travaillent en commun conduisant à la mise en place d'un comité Théodule, appelé observatoire et mis en avant par le seul SNIIL en 2015.
    Rien sur la tarification des actes infirmiers, ou presque, quand on sait qu'une toilette à domicile est moins bien payée qu'une heure de ménage au tarif ... syndical ou que le même véhicule sera dédommagé 2,50 euros pour une infirmière, 4 euros pour un kiné et 7 ou 8 pour un médecin qui payent tous le carburant au même prix à la même pompe.
    Agitations syndicales de circonstances électorales récemment en Savoie pour faire annuler la décision de la CPAM de ne plus rembourser les kilomètres aux IDEL, pour certaines ces défraiements représentant pas moins du tiers de leurs revenus. Invectives régulières par le biais de communiqués de presse pour savoir qui "pisse le plus loin".
    Bref, tout ceci pour constater que la profession des IDEL est bien à part de la profession infirmière (beaucoup tiennent à cette différence d'appréciation) quand toutes ont le même diplôme d'Etat (ou presque). Tout ceci pour constater que la profession infirmière, dans son ensemble, est au bord de l'explosion quand on sait que les aides soignantes sont sur les rangs, au sein même du ministère, pour élargir leur champ de compétence qui débordera nécessairement sur celui des infirmières, de toutes les infirmières, sans aucune augmentation de la rémunération, ni pour les unes ni pour les autres.
    CONVENTION 2007
    http://www.ameli.fr/…/votre-con…/la-convention-nationale.php
    PROTOCOLE 2008
    http://infi-info-autre.wifeo.com/…/protocole-daccord-idel-f…
    * L'identité de l'intéressée a été modifiée.

      La date/heure actuelle est Lun 12 Nov 2018 - 21:49