Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par syndicat RESILIENCE le Sam 17 Oct 2015 - 8:27

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !


    un coup c'est oui, un coup c'est non,


    alors député de l'opposition, Marisol Touraine co-signe un projet de loi contre les ordres infirmier et kiné,
    au printemps 2014, Marisol Touraine - devenue ministre - caramélise au lance flamme l'ordre infirmier en pleine séance publique à l'Assemblée Nationale en répondant à un député alsacien au sujet des infirmières (dénoncées par l'ordre au procureur) convoquées à la gendarmerie,
    le 03 mars 2015, l'ordre infirmier échoue à faire dissoudre le syndicat RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 10 avril 2015, la même ministre de la Santé soutient, contre les députés de son propre camp politique, l'ordre infirmier, sans succès puisqu'un amendement est voté, abrogeant l'ordre infirmier,
    le 11 avril 2015, le secrétaire général de l'ordre, Karim Mameri, fustige - sur Twitter - "les députés pieds nickelés à 12900 euros/mois"
    le 27 avril 2015, le président du Sénat répond à la présidente du CII (ingérence !) à Genève pour "noter que ce vote a été obtenu contre l'avis du Gouvernement",
    le 29 avril 2015, madame la ministre de la Santé reçoit le pdg de la BPCE, principal débiteur de l'ordre infirmier,
    le 15 septembre 2015, l'ordre infirmier échoue à faire supprimer le site @ de RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 18 septembre 2015, l'avocat de l'ordre envoie des courriers/courriels A/R à des syndicalistes ONSIL les enjoignant de se dédire auprès des parlementaires (on peut se demander comment l'ordre infirmier a obtenu copie de ces correspondances privées),
    le 06 octobre 2015, au côté des sénateurs de l'opposition, la même ministre de la Santé laisse faire et, ledit amendement est annulé, par le Sénat, l'ordre infirmier ne communique pas sur le sujet, aucune réaction sur @ contrairement à mi avril et fin juillet où l'ordre mettait en avant son assurance d'obtenir l'annulation de l'amendement du 10 avril par les sénateurs,
    la veille, le 05 octobre, l'ordre publie ses comptes annuels 2014, une fois les débats terminés au Sénat, faisant apparaître 4 dettes (financière, fournisseurs, fiscale/sociale et autres ?) pour un montant total de 7 442 800 euros,
    le 13 octobre 2015, les CPAM de tout le territoire diffusent le même courriel aux infirmières libérales, suite au couac apparu lors de l'organisation/différentiel de 14000 (???) infirmières libérales non inscrites et du report consécutif des élections aux URPS infirmiers (extrait) : " Ce report vous laisse la possibilité, pour ceux qui n’auraient pas encore fait cette démarche, de vous inscrire à l’ordre en vue d'obtenir la qualité d'électeur et, le cas échéant, de candidat. "
    le projet de loi Santé devra passer par une CMP afin de tenter de mettre d'accord les députés et les sénateurs pour ensuite être validé définitivement par l'Assemblée Nationale, à quoi donc madame la ministre de la Santé joue t-elle avec l'ordre infirmier, soufflant le chaud puis le froid, en fonction des considérations électorales, financières, politiques mais certainement pas infirmières ?
    "et si, in fine, les infirmières et infirmiers décidaient que la comédie avait assez duré, toutes ces considérations politiciennes n'auraient plus lieu d'être et la majorité des professionnels aurait le dernier mot",
    RESILIENCE - 20 rue de Molsheim - 67000 Strasbourg.  



    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par syndicat RESILIENCE le Sam 17 Oct 2015 - 9:02

    Pétition pour l'ABROGATION de l'ORDRE INFIRMIER !

    http://www.petitionpublique.fr/PeticaoAssinar.aspx?pi=P2014N46611


    _________________



    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par moutarde le Sam 17 Oct 2015 - 12:31

    syndicat RESILIENCE a écrit:
    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !


    un coup c'est oui, un coup c'est non,


    alors député de l'opposition, Marisol Touraine co-signe un projet de loi contre les ordres infirmier et kiné,
    au printemps 2014, Marisol Touraine - devenue ministre - caramélise au lance flamme l'ordre infirmier en pleine séance publique à l'Assemblée Nationale en répondant à un député alsacien au sujet des infirmières (dénoncées par l'ordre au procureur) convoquées à la gendarmerie,
    le 03 mars 2015, l'ordre infirmier échoue à faire dissoudre le syndicat RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 10 avril 2015, la même ministre de la Santé soutient, contre les députés de son propre camp politique, l'ordre infirmier, sans succès puisqu'un amendement est voté, abrogeant l'ordre infirmier,
    le 11 avril 2015, le secrétaire général de l'ordre, Karim Mameri, fustige - sur Twitter - "les députés pieds nickelés à 12900 euros/mois"
    le 27 avril 2015, le président du Sénat répond à la présidente du CII (ingérence !) à Genève pour "noter que ce vote a été obtenu contre l'avis du Gouvernement",
    le 29 avril 2015, madame la ministre de la Santé reçoit le pdg de la BPCE, principal débiteur de l'ordre infirmier,
    le 15 septembre 2015, l'ordre infirmier échoue à faire supprimer le site @ de RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 18 septembre 2015, l'avocat de l'ordre envoie des courriers/courriels A/R à des syndicalistes ONSIL les enjoignant de se dédire auprès des parlementaires (on peut se demander comment l'ordre infirmier a obtenu copie de ces correspondances privées),
    le 06 octobre 2015, au côté des sénateurs de l'opposition, la même ministre de la Santé laisse faire et, ledit amendement est annulé, par le Sénat, l'ordre infirmier ne communique pas sur le sujet, aucune réaction sur @ contrairement à mi avril et fin juillet où l'ordre mettait en avant son assurance d'obtenir l'annulation de l'amendement du 10 avril par les sénateurs,
    la veille, le 05 octobre, l'ordre publie ses comptes annuels 2014, une fois les débats terminés au Sénat, faisant apparaître 4 dettes (financière, fournisseurs, fiscale/sociale et autres ?) pour un montant total de 7 442 800 euros,
    le 13 octobre 2015, les CPAM de tout le territoire diffusent le même courriel aux infirmières libérales, suite au couac apparu lors de l'organisation/différentiel de 14000 (???) infirmières libérales non inscrites et du report consécutif des élections aux URPS infirmiers (extrait) : " Ce report vous laisse la possibilité, pour ceux qui n’auraient pas encore fait cette démarche, de vous inscrire à l’ordre en vue d'obtenir la qualité d'électeur et, le cas échéant, de candidat. "
    le projet de loi Santé devra passer par une CMP afin de tenter de mettre d'accord les députés et les sénateurs pour ensuite être validé définitivement par l'Assemblée Nationale, à quoi donc madame la ministre de la Santé joue t-elle avec l'ordre infirmier, soufflant le chaud puis le froid, en fonction des considérations électorales, financières, politiques mais certainement pas infirmières ?
    "et si, in fine, les infirmières et infirmiers décidaient que la comédie avait assez duré, toutes ces considérations politiciennes n'auraient plus lieu d'être et la majorité des professionnels aurait le dernier mot",
    RESILIENCE - 20 rue de Molsheim - 67000 Strasbourg.  


    çacraint

    Mais les Français prennent exemple sur leurs élites….

    Présidentielles /Législatives 2012 : C’est OUI

    Européennes 2014 :C’est NON

    Municipales 2014 :C’est NON

    Départementales 2015 :C’est NON

    Régionales 2015  (même si en Bretagne, Doudou vice-patron des armées ) :C’est

    Présidentielles/Législatives 2017 : C'est
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par necronomicon le Sam 17 Oct 2015 - 16:36

    "L'ordre sera ce que les infirmiers en feront"

    Laissons donc les infirmiers décider du sort de leur ordre : s'ils avaient été heureux de ce machin, les parlementaires n'en seraient pas presque 9 ans après sa création à discuter de sa nécessité ou pas.


    _________________



    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par snoopette le Sam 17 Oct 2015 - 18:49

    le pb nécro c'est que la plupart des ides de france pensent que le machin est mort!!!!


    _________________


    <br>
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par necronomicon le Sam 17 Oct 2015 - 18:55

    snoopette a écrit:le pb nécro c'est que la plupart des ides de france pensent que le machin est mort!!!!

    Je sais bien, dans de nombreux établissements, on n'en entend pas parler (dans l'Indre, 1 élue, alors...), et tant qu'on n'est pas concerné, tout va bien...
    Mais il est toujours là !!


    _________________



    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par necronomicon le Dim 18 Oct 2015 - 6:55

    Aucun gouvernement n’a pu imposer aux infirmiers ce que la loi exige, et pourquoi ?

    Regardons ce qui aurait dû être l’acte de naissance officiel de cet encombrant rejeton, à savoir les premières élections départementales organisées au printemps 2008 : cela fait déjà 7 ans et demi mais on se rappelle que ce scrutin, organisé par voie électronique, pendant 15 jours, subventionné par l’État à hauteur de 1,5 millions d’euros, n’a montré une participation à 13,73 % ! On est loin des 92 % d’infirmiers désireux de se regrouper dans un ordre, argument mis en avant pour aider les Députés de 2006 à voter cette loi.

    Et la suite : les infirmiers élus à l’échelon départemental ont élu ceux de la région puis les nationaux. Le bureau fut constitué présidé par Mme le Bœuf et où les noms de Mrs Borniche et Mameri apparaissaient déjà.
    Mme Le Bœuf fut tout au long de son mandat (elle a démissionné en juin 2011) assez contrariée par le gouvernement de l’époque qui a toujours refusé d’obliger, par quelque moyen que ce soit, les infirmiers de s’inscrire ; il a été conseillé aux dirigeants ordinaux de l’époque de faire preuve de pédagogie, mais persuader des gens à adhérer à une organisation sans intérêt relève de l’utopie. Reconnaissons à Mme Le Bœuf le fait d’avoir dit ne pas faire la chasse aux sorcières et de ne poursuivre personne en justice, et d’avoir tenu parole (un ange passe…).

    Et donc, ce qui aurait dû être la voix unique de la profession, l’avenir de celle-ci défendu par des conseillers élus démocratiquement par l’ensemble des professionnels, est devenu au fil des années, une structure ballottée par les politiques, suscitant la défiance de celles et ceux qui devaient y trouver la lumière, et maintenue en vie à grands coups de décrets pris en urgence et d’une compréhension intéressée d’une banque désireuse de retrouver ses fonds.
    On peut donc comprendre, n’en déplaise à certains (et certaines), la prudence de Madame la Ministre, qui serait bien mal inspirée de se mettre à dos tous les syndicats, en obligeant (de quelle manière ?) les infirmiers à demander leur inscription et à cotiser pour cet ordre qu’ils ont toujours, à bon escient, refusé.

    Plus des trois quarts des infirmiers exercent en France en toute illégalité, dont un très grand nombre employé par l’État : la solution est toute simple, l’ordre infirmier disparait et le problème est réglé !


    _________________



    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par Solange Granier le Dim 18 Oct 2015 - 16:28

    necronomicon a écrit:Aucun gouvernement n’a pu imposer aux infirmiers ce que la loi exige, et pourquoi ?

    Regardons ce qui aurait dû être l’acte de naissance officiel de cet encombrant rejeton, à savoir les premières élections départementales organisées au printemps 2008 : cela fait déjà 7 ans et demi mais on se rappelle que ce scrutin, organisé par voie électronique, pendant 15 jours, subventionné par l’État à hauteur de 1,5 millions d’euros, n’a montré une participation à 13,73 % ! On est loin des 92 % d’infirmiers désireux de se regrouper dans un ordre, argument mis en avant pour aider les Députés de 2006 à voter cette loi.

    Et la suite : les infirmiers élus à l’échelon départemental ont élu ceux de la région puis les nationaux. Le bureau fut constitué présidé par Mme le Bœuf et où les noms de Mrs Borniche et Mameri apparaissaient déjà.
    Mme Le Bœuf fut tout au long de son mandat (elle a démissionné en juin 2011) assez contrariée par le gouvernement de l’époque qui a toujours refusé d’obliger, par quelque moyen que ce soit, les infirmiers de s’inscrire ; il a été conseillé aux dirigeants ordinaux de l’époque de faire preuve de pédagogie, mais persuader des gens à adhérer à une organisation sans intérêt relève de l’utopie. Reconnaissons à Mme Le Bœuf le fait d’avoir dit ne pas faire la chasse aux sorcières et de ne poursuivre personne en justice, et d’avoir tenu parole (un ange passe…).

    Et donc, ce qui aurait dû être la voix unique de la profession, l’avenir de celle-ci défendu par des conseillers élus démocratiquement par l’ensemble des professionnels, est devenu au fil des années, une structure ballottée par les politiques, suscitant la défiance de celles et ceux qui devaient y trouver la lumière, et maintenue en vie à grands coups de décrets pris en urgence et d’une compréhension intéressée d’une banque désireuse de retrouver ses fonds.
    On peut donc comprendre, n’en déplaise à certains (et certaines), la prudence de Madame la Ministre, qui serait bien mal inspirée de se mettre à dos tous les syndicats, en obligeant (de quelle manière ?) les infirmiers à demander leur inscription et à cotiser pour cet ordre qu’ils ont toujours, à bon escient, refusé.

    Plus des trois quarts des infirmiers exercent en France en toute illégalité, dont un très grand nombre employé par l’État : la solution est toute simple, l’ordre infirmier disparait et le problème est réglé !

    Donc nous devrions déposer plainte contre l'Etat français, à la fois employeur et organisateur de l'illégalité ?
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par necronomicon le Dim 18 Oct 2015 - 17:13

    Et l'oni déposer plainte contre la ministre qui n'appelle pas vraiment à l'inscription...


    _________________



    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par lesinfirmières le Mar 20 Oct 2015 - 7:03

    necronomicon a écrit:Et l'oni déposer plainte contre la ministre qui n'appelle pas vraiment à l'inscription...
    Ce sont des petits joueurs qui ne s'attaquent qu'aux plus petits !
    NonCestNon
    NonCestNon

    Vierge Messages : 382
    Date d'inscription : 12/09/2010
    Age : 63
    Localisation : PARIS

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par NonCestNon le Mar 20 Oct 2015 - 11:04

    Dans l'espoir qu'au moins ils ne passerons pas à la postérité, ni les unes, ni les autres...
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par Solange Granier le Jeu 29 Oct 2015 - 14:52

    syndicat RESILIENCE a écrit:
    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !


    un coup c'est oui, un coup c'est non,


    alors député de l'opposition, Marisol Touraine co-signe un projet de loi contre les ordres infirmier et kiné,
    au printemps 2014, Marisol Touraine - devenue ministre - caramélise au lance flamme l'ordre infirmier en pleine séance publique à l'Assemblée Nationale en répondant à un député alsacien au sujet des infirmières (dénoncées par l'ordre au procureur) convoquées à la gendarmerie,
    le 03 mars 2015, l'ordre infirmier échoue à faire dissoudre le syndicat RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 10 avril 2015, la même ministre de la Santé soutient, contre les députés de son propre camp politique, l'ordre infirmier, sans succès puisqu'un amendement est voté, abrogeant l'ordre infirmier,
    le 11 avril 2015, le secrétaire général de l'ordre, Karim Mameri, fustige - sur Twitter - "les députés pieds nickelés à 12900 euros/mois"
    le 27 avril 2015, le président du Sénat répond à la présidente du CII (ingérence !) à Genève pour "noter que ce vote a été obtenu contre l'avis du Gouvernement",
    le 29 avril 2015, madame la ministre de la Santé reçoit le pdg de la BPCE, principal débiteur de l'ordre infirmier,
    le 15 septembre 2015, l'ordre infirmier échoue à faire supprimer le site @ de RESILIENCE par le TGI de Paris,
    le 18 septembre 2015, l'avocat de l'ordre envoie des courriers/courriels A/R à des syndicalistes ONSIL les enjoignant de se dédire auprès des parlementaires (on peut se demander comment l'ordre infirmier a obtenu copie de ces correspondances privées),
    le 06 octobre 2015, au côté des sénateurs de l'opposition, la même ministre de la Santé laisse faire et, ledit amendement est annulé, par le Sénat, l'ordre infirmier ne communique pas sur le sujet, aucune réaction sur @ contrairement à mi avril et fin juillet où l'ordre mettait en avant son assurance d'obtenir l'annulation de l'amendement du 10 avril par les sénateurs,
    la veille, le 05 octobre, l'ordre publie ses comptes annuels 2014, une fois les débats terminés au Sénat, faisant apparaître 4 dettes (financière, fournisseurs, fiscale/sociale et autres ?) pour un montant total de 7 442 800 euros,
    le 13 octobre 2015, les CPAM de tout le territoire diffusent le même courriel aux infirmières libérales, suite au couac apparu lors de l'organisation/différentiel de 14000 (???) infirmières libérales non inscrites et du report consécutif des élections aux URPS infirmiers (extrait) : " Ce report vous laisse la possibilité, pour ceux qui n’auraient pas encore fait cette démarche, de vous inscrire à l’ordre en vue d'obtenir la qualité d'électeur et, le cas échéant, de candidat. "
    le projet de loi Santé devra passer par une CMP afin de tenter de mettre d'accord les députés et les sénateurs pour ensuite être validé définitivement par l'Assemblée Nationale, à quoi donc madame la ministre de la Santé joue t-elle avec l'ordre infirmier, soufflant le chaud puis le froid, en fonction des considérations électorales, financières, politiques mais certainement pas infirmières ?
    "et si, in fine, les infirmières et infirmiers décidaient que la comédie avait assez duré, toutes ces considérations politiciennes n'auraient plus lieu d'être et la majorité des professionnels aurait le dernier mot",
    RESILIENCE - 20 rue de Molsheim - 67000 Strasbourg.  


    Contenu sponsorisé

    ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus ! Empty Re: ordre infirmier / Marisol Touraine : je t’aime moi non plus !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Oct 2019 - 12:59