Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par syndicat RESILIENCE le Mar 15 Sep 2015 - 9:32

    [ltr]http://www.franceinfo.fr/actu/economie/ ... nes-729807[/ltr]

    La Cour des comptes prescrit le contrôle des infirmiers et des kinés

    Dans son rapport annuel présenté ce mardi, la Cour des comptes pointe notamment l’explosion des dépenses de soins dispensés par les infirmiers libéraux et les kinés, très peu contrôlés.

    Une hausse des dépenses de santé plus forte que la moyenne, des contrôles trop rares, la Cour des comptes épingle dans son rapport présenté ce mardi deux professions du secteur de la santé qui ne seraient pas assez surveillées. Les magistrats, experts en matière de dépenses publiques, préconisent de placer les infirmiers et les kinés sous surveillance financière. 

    Des dépenses en hausse rapide

    Le premier constat de la Cour des comptes porte sur la colonne des dépenses pour les soins pratiqués par les infirmiers libéraux et les kinésithérapeutes. Ils ont pesé à hauteur de dix milliards d’euros sur les comptes de l’Assurance maladie en 2014. En plus, ces dépenses augmentent beaucoup plus rapidement que les autres dépenses de santé, soit une hausse de près de 6% par an. Une progression trop importante selon la Cour des comptes qui considère que cette évolution est en partie déconnectée des besoins réels de la population.

    Rareté des contrôles

    Les deux professions ciblées sont-elles des électrons libres ? La Cour des comptes n’est pas loin de cette conclusion quand elle met en avant l’absence quasi totale de contrôle. Seulement 87 procédures ont été engagées pour des infirmiers libéraux en 2013. Et pourtant les risques de fraudes sont nombreux souligne la Cour des comptes en évoquant des indemnités kilométriques gonflées pour les infirmiers ou encore des séances de kiné non effectuées par les patients mais bien facturées.

    Surveillance réclamée

    Pour maîtriser les dépenses, les magistrats délivrent une prescription. Ils préconisent en priorité un net renforcement des contrôles. La Cour suggère surtout de s'inspirer du modèle allemand. L’idée serait de fixer un montant maximal des dépenses pour ces deux professions. En cas de dépassement de l’enveloppe, les tarifs des actes de soins seraient alors revus à la baisse.

    par Isabelle Chaillou
    mardi 15 septembre 2015 06:44


    _________________



    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par necronomicon le Mar 15 Sep 2015 - 15:33

    Et en Allemagne, pas de beurk !


    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par syndicat RESILIENCE le Mar 15 Sep 2015 - 19:23

    Infirmiers libéraux : halte au massacre !
     
     
    Alors que depuis la publication du rapport de la Cour des Comptes les infirmières libérales sont jetées en pâtures à la vindicte populaire par des médias dont le discernement n’a d’égal que les pourcentages d’audiences réalisées en publiant tout et n’importe quoi.
    Alors que des informations diffusées dans ce document méritent des explications plus détaillées que celles annoncées de la simple tricherie dans des zones sur dotées.
    Alors que la ministre de la Santé est empêtrée dans ses propres contradictions, notamment sur l’ordre infirmier, au Sénat dans le cadre de la discussion de la Loi Santé.
    Est – il simplement envisageable de se poser la question de l’augmentation des soins en ville, assurés par des infirmières libérales, quand dans le même temps, la ministre prône bien maladroitement les soins réalisés en ambulatoire et donc permettent aux usagers de rentrer plus tôt chez eux pour un moindre coût hospitalier ?
    RESILIENCE dénonce donc cette mise à mort orchestrée de la profession infirmière libérale depuis des années au profit de la seule finance comme objectif principal et au détriment de la qualité des soins.
     
    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.



    _________________



    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par necronomicon le Mar 15 Sep 2015 - 19:34

    En tout cas ça frite sur Actusoins : attendons l'hypothétique (et grandiose) allocution ordinale... Sad


    _________________



    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par necronomicon le Jeu 17 Sep 2015 - 7:43

    Pour ne pas être en reste, les fonctionnaires sont aussi dans le viseur, et le Sénat est dans le coup :

    http://bfmbusiness.bfmtv.com/france/salaires-des-fonctionnaires-les-pistes-choc-de-la-cour-des-comptes-913446.html
    A la demande du Sénat, les Sages de la rue Cambon se sont penchés sur les moyens de limiter la progression de la masse salariale de l'Etat qui atteignait 278 milliards d'euros en 2014. Ils proposent notamment de revenir sur certaines aides et de limiter les avancements.


    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par syndicat RESILIENCE le Ven 18 Sep 2015 - 8:31



    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par syndicat RESILIENCE le Ven 18 Sep 2015 - 15:29

    Infirmiers libéraux : halte au massacre !
     
    Alors que depuis la publication du rapport de la Cour des Comptes les infirmières libérales sont jetées en pâtures à la vindicte populaire par des médias dont le discernement n’a d’égal que les pourcentages d’audiences réalisées en publiant tout et n’importe quoi. Alors que des informations diffusées dans ce document méritent des explications plus détaillées que celles annoncées de la simple tricherie dans des zones sur dotées. Alors que la ministre de la Santé est empêtrée dans ses propres contradictions, notamment sur l’ordre infirmier, au Sénat dans le cadre de la discussion de la Loi Santé.
    Est – il simplement envisageable de se poser la question de l’augmentation des soins en ville, assurés par des infirmières libérales, quand dans le même temps, la ministre prône bien maladroitement les soins réalisés en ambulatoire et donc permettent aux usagers de rentrer plus tôt chez eux pour un moindre coût hospitalier ?
    RESILIENCE dénonce donc cette mise à mort orchestrée de la profession infirmière libérale depuis des années au profit de la seule finance comme objectif principal et au détriment de la qualité des soins.
    RESILIENCE demande donc aux IDEL de ne pas baisser les bras et de continuer à lutter contre les injustices, à commencer par la première d'entre elles : l’ordre infirmier. Ce même ordre infirmier qui, hier, a une nouvelle fois pris une position très controversée par le biais d'un communiqué reflétant les approximations et autres bêtises liées au sujet en question, copié collé du communiqué du SNIIL.
    RESILIENCE prend acte de la décision des Sénateurs du groupe Communiste de présenter un amendement visant à obliger les seuls infirmiers et kinés libéraux à se soumettre à l'inique, amendement ajouté dans le cadre de la Loi Santé actuellement en discussion au Sénat. RESILIENCE rappelle son premier objectif qui est d'obtenir l'abrogation de l'ordre infirmier pour tous les professionnels en exercice.
    RESILIENCE rappelle, enfin, que les actions menées contre l'ordre à son encontre et contre son secrétaire général, visant à dissoudre le syndicat en mars 2015 et à interdire le site/forum @ en septembre 2015 ont été des échecs mais que les frais divers et les amendes à payer doivent faire l'objet d'une participation solidaire du plus grand nombre.
    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.     www.syndicatresilience.com


    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par syndicat RESILIENCE le Sam 19 Sep 2015 - 7:53

    syndicat RESILIENCE a écrit:Infirmiers libéraux : halte au massacre !
     
    Alors que depuis la publication du rapport de la Cour des Comptes les infirmières libérales sont jetées en pâtures à la vindicte populaire par des médias dont le discernement n’a d’égal que les pourcentages d’audiences réalisées en publiant tout et n’importe quoi. Alors que des informations diffusées dans ce document méritent des explications plus détaillées que celles annoncées de la simple tricherie dans des zones sur dotées. Alors que la ministre de la Santé est empêtrée dans ses propres contradictions, notamment sur l’ordre infirmier, au Sénat dans le cadre de la discussion de la Loi Santé.
    Est – il simplement envisageable de se poser la question de l’augmentation des soins en ville, assurés par des infirmières libérales, quand dans le même temps, la ministre prône bien maladroitement les soins réalisés en ambulatoire et donc permettent aux usagers de rentrer plus tôt chez eux pour un moindre coût hospitalier ?
    RESILIENCE dénonce donc cette mise à mort orchestrée de la profession infirmière libérale depuis des années au profit de la seule finance comme objectif principal et au détriment de la qualité des soins.
    RESILIENCE demande donc aux IDEL de ne pas baisser les bras et de continuer à lutter contre les injustices, à commencer par la première d'entre elles : l’ordre infirmier. Ce même ordre infirmier qui, hier, a une nouvelle fois pris une position très controversée par le biais d'un communiqué reflétant les approximations et autres bêtises liées au sujet en question, copié collé du communiqué du SNIIL.
    RESILIENCE prend acte de la décision des Sénateurs du groupe Communiste de présenter un amendement visant à obliger les seuls infirmiers et kinés libéraux à se soumettre à l'inique, amendement ajouté dans le cadre de la Loi Santé actuellement en discussion au Sénat. RESILIENCE rappelle son premier objectif qui est d'obtenir l'abrogation de l'ordre infirmier pour tous les professionnels en exercice.
    RESILIENCE rappelle, enfin, que les actions menées contre l'ordre à son encontre et contre son secrétaire général, visant à dissoudre le syndicat en mars 2015 et à interdire le site/forum @ en septembre 2015 ont été des échecs mais que les frais divers et les amendes à payer doivent faire l'objet d'une participation solidaire du plus grand nombre.
    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.     www.syndicatresilience.com

    à diffuser +++


    _________________



    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par moutarde le Mer 23 Sep 2015 - 13:16

    http://www.espaceinfirmier.fr/actualites/au-jour-le-jour/articles-d-actualite/150921-les-sages-critiquent-les-paramedicaux-repliquent.html

    Inefficacité des quotas

    Les étudiants en soins infirmiers ont aussi voulu apporter des réponses aux préconisations des « Sages ». Dans un communiqué commun avec les étudiants kinésithérapeutes, profession ciblée dans le même chapitre du rapport de la Cour, la Fédération nationale des étudiants en soins infirmiers (Fnesi) pointe l’inutilité des quotas à l’entrée des Ifsi, alors que la Cour plaide pour une régulation encore plus musclée à l’entrée des formations. « Des rapports font état que les abandons en cours de formation et les quotas non remplis amènent à un nombre de diplômés toujours inférieur aux prévisions, soulignent les organisations étudiantes. Cette différence se porte à 28% dans la profession d’infirmier. »


    Les étudiants s’opposent aussi à toutes mesures coercitives au sujet de l’installation en libéral, privilégiant « des mesures incitatives afin d’améliorer l’attractivité des territoires sous-dotés ». Enfin, la Fnesi et la Fnek refusent que la régulation des soins passe exclusivement par la prescription médicale. «Les kinésithérapeutes et infirmiers sont formés à la réalisation de bilans diagnostics et à l'établissement de projets de soin dans leurs domaines de compétences respectifs, qui diffèrent à certains égards de ceux des médecins. ». À bon entendeur.

    Des quotas inférieurs aux prévisions et le chômage infirmier qui est dénoncé avec force et pas depuis hier par la fnesi et jeunes DE… Donc ?

    Quelles mesures incitatives et avec quels financements pour s’installer où personne ne veut aller ? Emploi conjoints, écoles de la maternelle à l’enseignement supérieur, pas d’infrastructures, pas de services publics, pas de loisirs (cinémas, théâtres, clubs de sport…)pas de terciaire, des routes secondaires en piteux états…etc. Parce que le y’a qu’à faut qu’on… c’est facile.

    Enfin, en ce qui concerne les IDEL, les actes remboursés par l’AM relèvent quasi exclusivement de la prescription médicale…




    L’ONI renvoie la Cour des comptes à ses chères études en pointant « l’absence dans ce rapport de comparaisons internationales avec les pays de l’OCDE (1), qui auraient démontré que le phénomène n’est nullement cantonné à l’hexagone ». En revanche, comme les syndicats, il se réjouit que la Cour appelle à « une mise à jour urgente de la nomenclature des actes, aujourd’hui obsolète ».

    En ce qui concerne l’intervention ordinale et sa comparaison au sein de l’OCDE et même si on sait que borniche aime voyager  lolmdr , il serait souhaitable qu’il mette en parallèle l’offre de soins sur le territoire national : Libéraux, SSIAD, HAD, Hospitalisation de jour, retours en consultation pour faire de simples PST par exemple et bien sûr l’hospitalisation, les SSR…etc, etc, etc, et leurs coûts respectifs. Pour cela il faut être chaque jour sur le terrain pour constater la gabegie qui nous saute à la figure quotidiennement.

    Enfin,


    http://www.lemonde.fr/economie/article/2015/03/17/le-deficit-de-la-secu-pour-2014-sous-la-barre-des-10-milliards-d-euros_4595571_3234.html

    Alors ?

    Contenu sponsorisé

    Infirmiers libéraux : halte au massacre ! Empty Re: Infirmiers libéraux : halte au massacre !

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 6:57