Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    « Mariselle », la nouvelle épidémie qui fait des ravages chez les professions de la Santé.

    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    « Mariselle », la nouvelle épidémie qui fait des ravages chez les professions de la Santé. Empty « Mariselle », la nouvelle épidémie qui fait des ravages chez les professions de la Santé.

    Message par lesinfirmières le Mar 4 Aoû 2015 - 19:33

    Lesinfirmières Encolère

    (On diffuse sur la planète) :

    « Mariselle », la nouvelle épidémie qui fait des ravages chez les professions de la Santé.

    Selon cette expression désormais consacrée « il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis », nous ne sommes (presque) tous que des crétins car nous croyons en nos revendications légitimes ! Seule, Madame Touraine a raison …
    Compte tenu du nombre de pirouettes exécutées par madame la ministre de la Santé, ces dernières semaines, lui faisant dire le contraire de ce qu’elle affirmait ou écrivait sur divers sujets, madame Marisol Touraine est donc des plus intelligentes, ce dont nous n’avons jamais douté. Nous pensons même lui attribuer une récompense inattendue pour cette propension à retourner sa veste comme jamais un ministre de la République ne l’avait encore fait avant elle, en si peu de temps. Car quand même :
    Le 29 mai 2015 : Marisol Touraine : « La vaccination, ça ne se discute pas ». Le 02 août 2015 : Vaccins: Touraine annonce un débat national. En pleine pénurie, sur les vaccins indisponibles et pourtant obligatoires pour protéger les nourrissons, créant même selon une député qui a posé une question écrite en date du 04 août 2015 à la ministre : «Or face à la pénurie de vaccin DTP, l'obligation vaccinale avec l'hexa valent peut être assimilée à de la vente forcée. » Cet hexa valent coûte par ailleurs sept fois plus cher que le vaccin DTP. Des sanctions pénales sont prévues contre les parents en cas de non-respect des vaccinations obligatoires.
    Le 10 juillet 2015 : interrogée par JJ Bourdin sur RMC, madame Touraine persiste et signe en déclarant que « le vaccin DTP est recommandé mais pas obligatoire ». Elle changera d’avis, via twitter, quelques jours plus tard.
    Le 09 avril 2015 : Amendement Le Houerou abrogeant l’Ordre infirmier, "Marisol Touraine contre une suppression" proposée par des députés de son parti politique. Le 13 mai 2014 : Marisol Touraine en réponse à un député de droite "L’avenir de l’Ordre infirmier est clairement menacé. Il est vrai qu’entre temps, monsieur François Pérol, pdg de la BPCE (banque des ordres professionnels) a été reçu par la ministre en personne afin « d’arrondir les angles » et de préserver les intérêts de sa banque sur le dos des infirmières qui remboursent les dettes ordinales depuis 7 ans !
    Ajoutons à ces quelques exemples, la rupture des relations soit avec les syndicats sur le conflit de l’APHP, soit la rupture avec les organisations médicales et paramédicales sur la Loi Santé, le gel de salaires depuis mai 2010 et les suppressions/dé classifications de postes dans la FPH, etc … Le « top du top » étant, quand même, l’oubli de nommer un ministre de la Santé dans le Gouvernement Valls 1, erreur rattrapée une semaine plus tard dans le Gouvernement Valls 2.
    A situation plus que confuse, les gros mots fusent et au sobriquet de « MST » nous préférons celui de « Mariselle » comme, paraît-il, nouvelle maladie dont seraient atteints bon nombre de professionnels de la Santé pour lesquels madame Touraine n’a plus que du mépris du haut de sa suffisance.
    Ce même mépris que nous saurons lui rendre, à elle et ces collègues ministres, pas tous mais presque tous, en déposant nos bulletins dans les urnes en décembre prochain, en ayant en mémoire, nos régions disparues.

      La date/heure actuelle est Mar 20 Aoû 2019 - 15:37