Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    ordre infirmier / ministère de la Santé : "petits arrangements" au mépris du Débat Démocratique et du vote des députés ???

    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    ordre infirmier / ministère de la Santé : "petits arrangements" au mépris du Débat Démocratique et du vote des députés ??? Empty ordre infirmier / ministère de la Santé : "petits arrangements" au mépris du Débat Démocratique et du vote des députés ???

    Message par syndicat RESILIENCE le Mar 9 Juin 2015 - 12:20

    Publié le 08/06/15 - 17h17 - HOSPIMEDIA

    [Politique de santé] L'Ordre national des infirmiers est reçu par Marisol Touraine

    Didier Borniche, président de l'Ordre national des infirmiers (Oni), a été reçu ce 8 juin par Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes. Les discussions ont notamment porté sur l'avenir de l'institution ordinale, indique Didier Borniche à Hospimedia. Pour mémoire, les députés ont adopté un article additionnel au projet de loi de Santé en faveur de la suppression de l'Oni dans la nuit du 9 au 10 avril dernier (lire ci-contre). La ministre a de nouveau exprimé "le soutien du Gouvernement au rétablissement juridique de l'ordre", rapporte son président. Elle s'est "engagée à faciliter le dialogue avec les députés pour que, lors d'une audition, l'ordre puisse présenter ses actions, poursuit-il. La ministre a mis l'accent sur le fait que la gouvernance de l'institution avait changé en profondeur et qu'il fallait en tenir compte." Dans un premier temps, l'Oni place sa confiance dans le Sénat qui "rétablira les choses" via un "amendement de restauration" de l'ordre. Didier Borniche et son équipe ont sinon exprimé à la ministre leur soutien à l'article 30 du projet de loi de Santé sur les pratiques avancées.


    _________________



    syndicat RESILIENCE
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    ordre infirmier / ministère de la Santé : "petits arrangements" au mépris du Débat Démocratique et du vote des députés ??? Empty Re: ordre infirmier / ministère de la Santé : "petits arrangements" au mépris du Débat Démocratique et du vote des députés ???

    Message par syndicat RESILIENCE le Mar 9 Juin 2015 - 16:00

    http://www.actusoins.com/264023/lordre-infirmier-recu-par-marisol-touraine-2.html

    L’ordre Infirmier reçu par Marisol Touraine
    9 juin 2015 | Malika Surbled | mots clefs : Marisol Touraine, Ordre infirmier

    Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, a reçu hier Didier Borniche, président de l'Ordre national des Infirmiers.
    logo-national13111Alors que les députés ont adopté en avril un article de loi en faveur de la suppression de l'Ordre infirmier, Didier Borniche compte sur le Sénat qui pourrait voter un amendement de restauration de l'Ordre.
    Lors de l'entretien, Marsisol Touraine a de nouveau exprimé le "soutien du gouvernement au rétablissement juridique de l'Ordre".
    Selon Didier Borniche, interviewé par Hospimedia, la ministre se serait "engagée à faciliter le dialogue avec les députés pour que, lors d'une audition, l'Ordre puisse présenter ces actions". Elle aurait aussi mis l'accent sur le fait que la gouvernance de l'institution avait "changé en profondeur et qu'il fallait en tenir compte".
    Le maintien de l'Ordre Infirmier fait toujours débat au sein de la communauté infirmière. Alors que de nombreux syndicats et associations soutiennent l'Ordre, d'autres veulent simplement sa suppression.
    Pour Hugues Dechilly, du syndicat Résilience, farouchement opposé à l'Ordre infirmier, cet entretien entre la ministre et le président de l'Ordre relève de "petits arrangements au mépris du débat démocratique et du vote des députés".
    Un vote des députés qui avait soulevé une polémique : Sur 577 députés, seuls 31 étaient présents lors de la décision prise en pleine nuit. 19 voix s'étaient élevées contre 10 pour la suppression de l'Ordre. L'institution vielle de 10 ans avait alors été retoquée en quelques minutes. L'avenir de l'Ordre repose maintenant sur le Sénat.
    Rédaction ActuSoins


    _________________




      La date/heure actuelle est Ven 23 Aoû 2019 - 7:31