Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    AMENDEMENT N°520

    Partagez
    avatar
    syndicat RESILIENCE

    Messages : 2178
    Date d'inscription : 08/01/2011

    AMENDEMENT N°520

    Message par syndicat RESILIENCE le Dim 5 Avr 2015 - 6:34

    http://www.assemblee-nationale.fr/14/amendements/2673/AN/520.asp

    AMENDEMENT N°520

    présenté par

    Mme Le Houerou, Mme Clergeau, M. Villaumé, Mme Bouillé, M. Blazy, Mme Bruneau, M. Pueyo, Mme Chapdelaine, M. Daniel, M. Caresche, Mme Carrey-Conte, M. Bleunven, M. Bouillon, Mme Zanetti, Mme Rabin, M. Premat, Mme Bouziane-Laroussi, Mme Dombre Coste, M. Bardy, Mme Descamps-Crosnier et Mme Tallard
    ----------

    ARTICLE ADDITIONNEL

    AVANT L'ARTICLE 30 BIS, insérer l'article suivant:

    I. – Le code de la santé publique est ainsi modifié :

    1° L’article L. 4322‑2 est ainsi modifié :

    a) À la fin de la première phrase du sixième alinéa, les mots : « et s’il n’est inscrit au tableau tenu par l’ordre » sont supprimés ;

    b) La deuxième phrase du même alinéa est supprimée ;

    c) Les septième et huitième alinéas sont supprimés.

    2° À la fin de l’article L. 4322‑6, les mots : « obligatoirement tous les pédicures-podologues habilités à exercer leur profession en France, à l’exception des pédicures-podologues relevant du service de santé des armées. », sont remplacés par les mots : « tous les pédicures-podologues ayant librement et volontairement adhéré audit ordre. ».

    II. – Les modalités d’application du I sont déterminées par décret en Conseil d’État.

    EXPOSÉ SOMMAIRE

    Cet amendement a pour objet de supprimer l’obligation d’adhésion des pédicures-podologues à l’ordre professionnel contesté dès sa création et jugé peu représentatif par les praticiens.

    En corrélation est supprimé l’accès de l’ordre aux listes nominatives des professionnels et l’inscription automatique au tableau de l’ordre.

    Il serait inéquitable de maintenir la contrainte d’adhésion aux pédicures-podologues à un ordre paramédicale alors que d’autres professions paramédicales ne sont pas soumis à un Ordre professionnel.

    L’ensemble des missions dévolues à l’Ordre peuvent être assurées par d’autres instances compétentes (inscription au fichier ADELI, justice administrative pour les contentieux,…).


    _________________




      La date/heure actuelle est Lun 21 Aoû 2017 - 11:28