Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par seringatomik le Mar 9 Déc 2014 - 21:49

    http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/un_conseiller_de_lordre_des_pharmaciens_condamne_penalement_refuse_de_se_mettre_en_retrait_en_attendant_lappel__149203/document_actu_pro.phtml

    Publié le 09/12/2014

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel


    Paris, le mardi 9 décembre 2014 – L’ambiance doit être pesante avenue Ruysdaël. Un membre du conseil de l’Ordre des pharmaciens, qui siège sous les frondaisons du parc Monceau à Paris, a été l’objet d’une récente condamnation pénale, prononcée le 21 novembre selon le Moniteur des pharmaciens. Les faits pour lesquels cette décision a été prise ainsi que les sanctions encourues par ce conseiller ordinal, qui toujours selon le Moniteur serait l’actuel trésorier de l’Ordre, ne sont nullement connus. Dans un communiqué diffusé la semaine dernière, l’instance se contente d’insister très fortement sur le fait que l’affaire est « totalement étrangère aux activités de l’Ordre », avant de répéter plus loin qu’elle est « sans lien avec le fonctionnement normal et rigoureux de l’Ordre ». Les actions objets de la condamnation de la justice seraient par ailleurs très antérieures à la prise de fonction du conseiller ordinal.
    La réputation de l’Ordre en jeu

    Ce dernier qui n’avait pas fait mention de ses difficultés judiciaires à l’instance (à laquelle l’information a été révélée « indirectement ») a interjeté appel de cette décision, ce qui lui permet de continuer à bénéficier de la présomption d’innocence. Aussi, s’est-il refusé à entendre les recommandations de l’Ordre qui le priaient de se « mettre en retrait de ses fonctions jusqu’au prononcé d’une décision de justice définitive ». On imagine sans mal l’embarras profond causé par cette attitude chez les représentants de l’instance ordinale. Leur parade a donc constitué à révéler l’affaire par le biais d’un communiqué, afin d’éviter que la presse ne la découvre et la dévoile publiquement. Cette « transparence » pourrait également être un moyen d’exercer une pression supplémentaire sur le conseiller récalcitrant, même si son identité n’a pas été révélée. En tout état de cause, l’Ordre met tout en œuvre pour que cette affaire n’éclabousse pas sa réputation, ce qu’elle ne cache pas redouter fortement. Dans son communiqué, elle estime que toute condamnation, quelle qu’elle soit, « est de nature à nuire à l’image de l’Ordre national des pharmaciens et par la même à ses missions ». De fait, les commentaires sont allés bon train après la reprise de cette information par la presse spécialisée, mettant en évidence chez les pharmaciens une défiance vis-à-vis de leur instance ordinale, qui ne semble pas réservée aux médecins… ou aux infirmières.

    Léa Crébat


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par infirmiermasqué le Mer 10 Déc 2014 - 7:20

    Encore un qui se croit intouchablement ordinal et au dessus des lois
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par Solange Granier le Mer 10 Déc 2014 - 8:26

    Y a des rumeurs qui disent que ce serait le trésorier de l'ordre des piluliers.
    avatar
    zezettedu67

    Messages : 270
    Date d'inscription : 27/01/2012

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par zezettedu67 le Mer 10 Déc 2014 - 20:14

    Solange Granier a écrit:Y a des rumeurs qui disent que ce serait le trésorier de l'ordre des piluliers.

    La fumée ne se fait pas sans feu.
    avatar
    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par snoopette le Mer 10 Déc 2014 - 21:09

    çacraint


    _________________


    <br>
    avatar
    Barbie Turik

    Messages : 55
    Date d'inscription : 27/12/2013

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par Barbie Turik le Jeu 11 Déc 2014 - 15:04

    seringatomik a écrit:http://www.jim.fr/medecin/actualites/pro_societe/e-docs/un_conseiller_de_lordre_des_pharmaciens_condamne_penalement_refuse_de_se_mettre_en_retrait_en_attendant_lappel__149203/document_actu_pro.phtml

    Publié le 09/12/2014

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel


    Paris, le mardi 9 décembre 2014 – L’ambiance doit être pesante avenue Ruysdaël. Un membre du conseil de l’Ordre des pharmaciens, qui siège sous les frondaisons du parc Monceau à Paris, a été l’objet d’une récente condamnation pénale, prononcée le 21 novembre selon le Moniteur des pharmaciens. Les faits pour lesquels cette décision a été prise ainsi que les sanctions encourues par ce conseiller ordinal, qui toujours selon le Moniteur serait l’actuel trésorier de l’Ordre, ne sont nullement connus. Dans un communiqué diffusé la semaine dernière, l’instance se contente d’insister très fortement sur le fait que l’affaire est « totalement étrangère aux activités de l’Ordre », avant de répéter plus loin qu’elle est « sans lien avec le fonctionnement normal et rigoureux de l’Ordre ». Les actions objets de la condamnation de la justice seraient par ailleurs très antérieures à la prise de fonction du conseiller ordinal.
    La réputation de l’Ordre en jeu

    Ce dernier qui n’avait pas fait mention de ses difficultés judiciaires à l’instance (à laquelle l’information a été révélée « indirectement ») a interjeté appel de cette décision, ce qui lui permet de continuer à bénéficier de la présomption d’innocence. Aussi, s’est-il refusé à entendre les recommandations de l’Ordre qui le priaient de se « mettre en retrait de ses fonctions jusqu’au prononcé d’une décision de justice définitive ». On imagine sans mal l’embarras profond causé par cette attitude chez les représentants de l’instance ordinale. Leur parade a donc constitué à révéler l’affaire par le biais d’un communiqué, afin d’éviter que la presse ne la découvre et la dévoile publiquement. Cette « transparence » pourrait également être un moyen d’exercer une pression supplémentaire sur le conseiller récalcitrant, même si son identité n’a pas été révélée. En tout état de cause, l’Ordre met tout en œuvre pour que cette affaire n’éclabousse pas sa réputation, ce qu’elle ne cache pas redouter fortement. Dans son communiqué, elle estime que toute condamnation, quelle qu’elle soit, « est de nature à nuire à l’image de l’Ordre national des pharmaciens et par la même à ses missions ». De fait, les commentaires sont allés bon train après la reprise de cette information par la presse spécialisée, mettant en évidence chez les pharmaciens une défiance vis-à-vis de leur instance ordinale, qui ne semble pas réservée aux médecins… ou aux infirmières.

    Léa Crébat

    beurk

    Contenu sponsorisé

    Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel. Empty Re: Un conseiller de l’Ordre des pharmaciens condamné pénalement refuse de se mettre en retrait en attendant l’appel.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 18 Aoû 2019 - 16:13