Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par seringatomik le Jeu 27 Nov 2014 - 16:44

    http://www.lemonde.fr/societe/article/2014/11/27/un-quart-des-nouveaux-medecins-en-france-ont-un-diplome-etranger_4530024_3224.html

    Un quart des nouveaux médecins en France ont un diplôme étranger

    Le Monde.fr | 27.11.2014 à 11h14 • Mis à jour le 27.11.2014 à 12h19 |
    Par François Béguin

    Le Conseil national de l’Ordre des médecins (CNOM) a rendu publique, jeudi 27 novembre, une étude détaillée sur les « flux migratoires et les trajectoires » de ces professionnels de santé qui représentent 8,2 % des 276 354 médecins inscrits au tableau de l’Ordre au 1er janvier.

    Au total, en 2014, l’Ordre a recensé 22 568 médecins titulaires d’un diplôme européen ou extra-européen, parmi lesquels 19 044 exercent de façon régulière. Depuis 2007 – date qui a notamment marqué l’entrée de la Roumanie dans l’Union européenne –, ce nombre a connu une augmentation de 60 %. Pour l’organisme professionnel, cette hausse « a une forte probabilité de se confirmer d’ici à 2020 pour atteindre plus de 30 000 médecins titulaires d’un diplôme obtenu hors de France ».

    Patrick Romestaing, le vice-président du CNOM, note une tendance déjà relevée en 2013 : près d’un quart des nouveaux médecins qui s’installent chaque année en France ont désormais un diplôme délivré par une université étrangère. Soit environ 1 700 par an. Un chiffre qui suscite des « interrogations » du côté de l’Ordre. « Pourquoi mettre un numerus clausus si celui-ci peut être détourné ? Est-on toujours dans le bon scénario ? », demande-t-il, en précisant toutefois qu’il ne faut pas « déréglementer » ce système mis en place en 1971.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Re: Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par seringatomik le Jeu 27 Nov 2014 - 19:52

    Jeudi 27 novembre 2014 - 13:42

    Le nombre de médecins à diplômes étrangers exerçant en France a bondi de 60% depuis 2007 (ordre des médecins)

    PARIS, 27 novembre 2014 (APM) - Le nombre de médecins titulaires d'un diplôme européen ou extra-européen exerçant sur le territoire français a bondi de 60% depuis 2007 pour s'établir à 22.568 praticiens début 2014, selon une étude publiée jeudi par le Conseil national de l'ordre des médecins (Cnom).

    C'est la première étude consacrée par le Cnom aux flux migratoires et trajectoires des médecins, à partir des chiffres du tableau de l'ordre pour 2014. La France totalisait 215.531 médecins en activité au 1er janvier (-0,1%) (cf APM VGRF5003).

    "Terre d'accueil, la France a toujours attiré beaucoup de médecins mais contrairement aux idées reçues, l'arrivée des médecins nés hors de France et/ou disposant d'un diplôme européen ou extra-européen ne permet pas de régler les problèmes de démographie médicale dans les territoires en tension", explique le Cnom dans le communiqué accompagnant l'étude.

    Ce document de 136 pages comporte trois chapitres, respectivement consacrés aux trajectoires des médecins selon leur pays de naissance, aux diplômes européens et extra-européens et à l'Observatoire européen de la démographie médicale.

    L'ordre recensait début 2014 54.168 médecins nés hors de France (soit 19,6% de l'effectif global). Sur cet ensemble des médecins nés hors de France, 44,2% de ces médecins sont de nationalité française et 31,2% sont naturalisés français, selon l'étude.

    Les cinq premiers pays d'origine sont l'Algérie (25%), le Maroc (11,5%), la Tunisie (7,1%), la Roumanie (7%) et le Liban (4,4%).

    Sur les 44.525 médecins (28.090 hommes, 63%; et 16.435 femmes, 37%) nés hors de France et inscrits au tableau en activité totale, 90,6% exercent leur spécialité en activité régulière, 5,3% sont en remplacement et 4,1% se trouvent temporairement sans activité.

    Parmi les médecins nés hors de France, L'ordre recensait 40.354 médecins en activité régulière, en progression de 10,4% depuis 2007. Ils devraient dépasser les 43.000 à horizon 2020. Ils sont nés hors de l'Union européenne (UE) à 75% (30.308), contre 25% nés au sein de l'UE (10.046).

    L'ordre souligne que l'âge moyen des médecins nés hors de France s'établit à 52,6 ans (54 ans pour les hommes, 50 ans pour les femmes).

    Ils exercent principalement une spécialité médicale (83,9%), la médecine générale représentant 43,5% des effectifs. L'ordre note que 70,6% de ces généralistes ont obtenu leur diplôme en France.

    L'étude détaille les qualifications, les modes d'exercice et les territoires d'installation de prédilection de ces médecins, pour chacun des principaux pays d'origine. Il apparaît ainsi que les médecins nés en Algérie "semblent clairement être plus attirés par la région Provence-Alpes-Côte-d'Azur et par tout le pourtour méditerranéen".

    PLUS DE 62% DES DIPLOMES HORS DE FRANCE CHOISISSENT LE SALARIAT

    Par ailleurs, l'ordre recensait en 2014 22.568 médecins titulaires d'un diplôme européen ou extra-européen inscrits au tableau (8,2% du total des inscrits), en progression de 60,2% sur 2007-14. Leurs effectifs pourraient dépasser les 32.000 médecins à horizon 2020.

    Parmi ces médecins, la proportion de diplômes de médecin obtenus hors de l'UE devrait s'équilibrer à cette date. Elle était de 61% en 2007, et a reculé pour s'établir à 54,5% en 2014.

    "Même si l'ordre enregistre, chaque année parmi les nouveaux inscrits, 1.675 médecins à diplômes européen ou extra-européen, ces populations nouvelles ne suffisent pas à résoudre la problématique de l'accessibilité aux soins de premier recours et en accès direct", souligne le Cnom dans son communiqué.

    Il observe que "62,4% de ces médecins privilégient l'exercice salarié, ce qui est une proportion importante en comparaison de l'effectif général".

    Dans des régions considérées comme en "tension" s'agissant de l'accès aux soins comme la Picardie, l'ordre relève que 83% des diplômés extra-européens choisissent le salariat, tandis qu'en Ile-de-France, 23% seulement optent pour l'exercice libéral.

    "La France compte par région, en moyenne, 834 médecins à diplôme européen et extra-européen", selon l'étude. Celle-ci montre que les régions à forte densité sont attractives pour ces praticiens: 29% d'entre eux s'installent en Ile-de-France, devant Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d'Azur.

    Etude du Cnom sur les flux migratoires et trajectoires des médecins
    vg/ab/APM polsan
    redaction@apmnews.com

    VG9NFP0PK 27/11/2014 13:42 ACTU


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Re: Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par infirmiermasqué le Ven 28 Nov 2014 - 13:19

    Tous ces médecins étrangers sont ceux qui nous pourrissent la vie dans les services avec leurs méthodes étrangères au système de soins français.
    Je ne parle pas de ceux qui ont fait toutes leurs études médicales en France mais des pièces rapportées qui viennent du Bled ou des Carpates pour se faire la main ici et repartir ensuite comme patron dans leurs pays respectifs.
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Re: Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par seringatomik le Ven 28 Nov 2014 - 20:22

    Vendredi 28 novembre 2014 - 15:56

    Professionnels médicaux à diplôme étranger: une instruction rappelle les conditions de recrutement en établissement de santé


    PARIS, 28 novembre 2014 (APM) - Une instruction publiée mercredi rappelle les conditions de recrutement et d'exercice des médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens à diplôme étranger dans les établissements de santé.

    Ce texte de 17 pages, en date du 17 novembre, a été rédigé par la direction générale de l'offre de soins (DGOS) et signé par la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes, Marisol Touraine.

    Il concerne les professionnels diplômés dans un pays de l'Union européenne ainsi que les professionnels médicaux à diplôme hors Union européenne (Padhue).

    L'instruction revient d'abord sur le principe d'interdiction du recrutement de ces professionnels en l'absence du respect des conditions d'exercice applicables en France (inscription à l'ordre, notamment).

    Il récapitule ensuite les exceptions à ce principe (recrutements antérieurs au 28 juillet 1999 pour les médecins et au 18 janvier 2002 pour les chirurgiens-dentistes; cas particulier des pharmaciens; réfugiés et apatrides, etc.).

    Une annexe est consacrée aux exceptions propres aux Padhue, une autre à l'exercice des professionnels à diplôme européen, et une troisième aux professionnels à diplôme étranger en formation en France.

    L'instruction souligne que "les chefs d'établissement sont responsables de la vérification des conditions d'exercice ainsi que de la régularité du séjour et du travail des praticiens à diplôme étranger qui ne remplissent pas les conditions d'exercice de leur profession en France et qu'ils souhaitent recruter".

    A ce titre, les directeurs "doivent déposer une demande d'autorisation de travail dans les deux mois précédant la date de l'embauche, ce qui permet aux services d'instruire dans un délai raisonnable le dossier de demande d'autorisation de travail, avant la prise de fonction du praticien concerné", note la DGOS. "En cas d'absence d'autorisation de travail, le chef d'établissement engage sa responsabilité".

    Des chiffres publiés récemment par les ordres montrent une augmentation soutenue du nombre de professionnels à diplôme étranger exerçant en France, notamment parmi les médecins (cf APM VG9NFP0PK) et les chirurgiens-dentistes (cf APM NC0NFPAGB).
    Instruction du gouvernement n°DGOS/RH1/RH2/RH4/2014/318 du 17 novembre 2014 relative aux conditions d'exercice et de recrutement en France des médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes et pharmaciens titulaires de diplômes étrangers

    nc/ab/APM polsan
    redaction@apmnews.com

    NC4NFQZHY 28/11/2014 15:56 ACTU


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    Solange Granier
    Solange Granier

    Messages : 1035
    Date d'inscription : 16/07/2012
    Localisation : Le grand Est

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Re: Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par Solange Granier le Sam 29 Nov 2014 - 8:25

    L'instruction revient d'abord sur le principe d'interdiction du recrutement de ces professionnels en l'absence du respect des conditions d'exercice applicables en France (inscription à l'ordre, notamment).

    Cause toujours. lolmdr

    Contenu sponsorisé

    Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau. Empty Re: Le CNOM s’inquiète du nombre de médecins étrangers inscrits au tableau.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Lun 23 Sep 2019 - 12:26