Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Partagez
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par seringatomik le Mar 30 Sep 2014 - 5:30

    RESILIENCE syndicat infirmier
    à
    Monsieur le Président de la République.


    Strasbourg, le 30 septembre 2014.


    Monsieur le Président,


    nous venons, une nouvelle fois, vous faire part de notre demande concernant l’abrogation de l’ordre infirmier, mesure souvent annoncée, souvent repoussée mais jamais engagée. Afin de motiver, si besoin en était, les raisons de notre combat, car il s’agit bien d’une lutte, nous joignons à cette lettre, la copie du courrier envoyée ce jour à l’ensemble des parlementaires.

    Monsieur le Président, la classe politique souffre d’un, très important et grave, discrédit aux yeux des français. Un des moyens les plus efficaces pour rendre un peu de légitimité à la parole publique serait, entre autre, de respecter les promesses de tous, à fortiori quand elles ne coûtent pas un seul euro au budget de l’Etat, l’abrogation de l’ordre infirmier en est une.

    Nous sommes encore, nous semble-t-il, dans un état de droit. L’existence d’un syndicat national infirmier ne saurait être remise en cause par la seule volonté d’un ordre professionnel agonisant.

    Cet ordre n’a plus rien d’infirmier mais continu à être l’enjeu d’une banque qui veut récupérer son argent après avoir prêté 19 millions d’euros à la va vite et sans aucune garantie, l’enjeu d’autres ordres qui craignent une contagion à leur propre entité en cas de défaillance ordinale infirmière, l’enjeu d’assureurs et autres requins de la finance qui lorgnent sur une profession de quelques 600 000 individus aux revenus réguliers.


    Dans l’attente, recevez monsieur le Président nos salutations infirmières respectueuses et déterminées.


    Hugues Dechilly,
    secrétaire général de RESILIENCE,
    infirmier diplômé d’Etat en exercice illégal.


    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.



    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par snoopette le Mar 30 Sep 2014 - 20:01

    belle lettre,bravo


    _________________


    <br>

    snoopette

    Messages : 2531
    Date d'inscription : 31/05/2011

    Re: RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par snoopette le Mar 30 Sep 2014 - 20:03

    si je puis me permettre:merci pour ce moment ptdr1


    _________________


    <br>

    infirmiermasqué

    Messages : 1896
    Date d'inscription : 18/07/2010

    Re: RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par infirmiermasqué le Jeu 2 Oct 2014 - 7:32

    seringatomik a écrit:RESILIENCE syndicat infirmier
    à
    Monsieur le Président de la République.


    Strasbourg, le 30 septembre 2014.


    Monsieur le Président,


    nous venons, une nouvelle fois, vous faire part de notre demande concernant l’abrogation de l’ordre infirmier, mesure souvent annoncée, souvent repoussée mais jamais engagée. Afin de motiver, si besoin en était, les raisons de notre combat, car il s’agit bien d’une lutte, nous joignons à cette lettre, la copie du courrier envoyée ce jour à l’ensemble des parlementaires.

    Monsieur le Président, la classe politique souffre d’un, très important et grave, discrédit aux yeux des français. Un des moyens les plus efficaces pour rendre un peu de légitimité à la parole publique serait, entre autre, de respecter les promesses de tous, à fortiori quand elles ne coûtent pas un seul euro au budget de l’Etat, l’abrogation de l’ordre infirmier en est une.

    Nous sommes encore, nous semble-t-il, dans un état de droit. L’existence d’un syndicat national infirmier ne saurait être remise en cause par la seule volonté d’un ordre professionnel agonisant.

    Cet ordre n’a plus rien d’infirmier mais continu à être l’enjeu d’une banque qui veut récupérer son argent après avoir prêté 19 millions d’euros à la va vite et sans aucune garantie, l’enjeu d’autres ordres qui craignent une contagion à leur propre entité en cas de défaillance ordinale infirmière, l’enjeu d’assureurs et autres requins de la finance qui lorgnent sur une profession de quelques 600 000 individus aux revenus réguliers.


    Dans l’attente, recevez monsieur le Président nos salutations infirmières respectueuses et déterminées.


    Hugues Dechilly,
    secrétaire général de RESILIENCE,
    infirmier diplômé d’Etat en exercice illégal.


    RESILIENCE – 20 rue de Molsheim – 67000 Strasbourg.


    mmddrr
    avatar
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 55
    Localisation : alsace

    Re: RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par seringatomik le Sam 4 Oct 2014 - 7:20

    snoopette a écrit:si je puis me permettre:merci pour ce moment ptdr1

    de rien, mais moi j'encaisse pas 600 000 euros pour raconter ma vie avec François ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Re: RESILIENCE écrit au Président de la République.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Dim 20 Aoû 2017 - 8:58