Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

     L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.  Empty L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 22:48

    SUJET : SYNDICATS MEDECINS SOINS DE VILLE LIBERAUX PARAMEDICAUX
    COOPERATIONS PARLEMENT MINISTERE-SANTE PLANIFICATION CANCER
    REMUNERATION ASSURANCE MALADIE
    Médecins: l'Unof-CSMF s'oppose à la création d'un métier d'infirmier clinicien
    PARIS, 26 mai 2014 (APM) - L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se
    dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un
    nouveau métier d'infirmier clinicien, que la future loi de santé devrait rendre possible.
    Le troisième Plan cancer 2014-19, présenté en février, prévoit la création d'un tel métier, qui
    serait déployé prioritairement en cancérologie, rappelle-t-on. Le déploiement des premières
    formations, de niveau master, est prévu pour la rentrée universitaire 2016 (cf APM
    MHRB4004).
    Fin mars, la direction générale de l'offre de soins (DGOS) a dit préparer un article du futur
    projet de loi de santé permettant de créer des professions paramédicales de pratique
    avancée, incluant notamment les infirmiers. Elle indiquait que cette mesure n'était pas encore
    arbitrée par le gouvernement (cf APM NCRCP001).
    Les orientations de la future loi de santé doivent être présentées mardi 17 juin par la ministre
    des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine (cf APM VGREN005).
    L'Unof-CSMF affirme que le texte, qui serait selon lui présenté en conseil des ministres en
    juillet, prévoit bien "de mettre en place de nouveaux métiers dans le domaine de la santé, dont
    des infirmières cliniciennes". "Il s'agirait de confier à des infirmières libérales des missions
    assurées aujourd'hui par les médecins généralistes libéraux, c'est-à-dire des consultations
    pour des situations cliniques dites 'simples'", rapporte le syndicat.
    "L'idée est bien sûr généreuse puisque les promoteurs d'un tel projet mettent en avant la
    valorisation du médecin généraliste, pilier du système de santé, et le fait que ce dernier
    devrait se consacrer à des tâches beaucoup plus 'nobles', et donc plus complexes, qui
    mettent en avant ses niveaux de compétences", poursuit l'Unof.
    Elle considère cependant "que la mise en place d'infirmières cliniciennes constitue un
    véritable marché de dupe où l'on dépouillerait le médecin généraliste des consultations dites
    'simples' pour ne lui laisser que des consultations complexes rémunérées 23 euros". Elle
    demande à Marisol Touraine de "retirer cette proposition de son projet de texte de loi".
    Le syndicat rappelle qu'il réclame "depuis un an une réouverture des négociations
    conventionnelles afin de revaloriser immédiatement la consultation à 25 euros et la mise en
    place d'un C2 [46 euros aujourd'hui et 50 euros en cas de revalorisation du C, NDLR] pour
    toutes les consultations de plus en plus complexes et de plus en plus nombreuses" qui sont
    "liées au vieillissement d'une population présentant de fréquentes poly-pathologies".
    Il regrette que "le gouvernement et l'assurance maladie s'y opposent catégoriquement",
    "montrant ainsi le plus grand mépris pour les médecins généralistes et l'acte intellectuel qui
    constitue l'essentiel du contenu de leurs consultations". Cela transforme, selon lui, "le secteur
    1, en véritable ghetto" et "amène ces médecins, par exemple, à diminuer leur temps de
    secrétariat pour faire face à des charges qui ne cessent d'augmenter" alors que les
    "secrétaires jouent un rôle de plus en plus important dans la prise en charge [des] patients
    APM International - Médecins: l'Unof-CSMF s'oppose à la création d'u... http://www.apmnews.com/print_story.php?numero=248419
    1 sur 2 26/05/2014 21:19
    âgés".
    La création de métiers de santé d'un niveau intermédiaire entre les formations initiales
    paramédicales et les études médicales a été préconisée par de nombreux rapports ces
    dernières années, s'appuyant sur des exemples étrangers, rappelle-t-on. Notamment, la
    mission Hénart-Berland-Cadet a préconisé en février 2011 la mise en place d'une profession
    de "paramédical praticien" (cf APM VGOB2002).
    nc/ab/APM polsan
    redaction@apmnews.com
    NCREQ003 26/05/2014 18:36 ACTU


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    necronomicon
    necronomicon
    Modérateur

    Verseau Messages : 4231
    Date d'inscription : 29/05/2010
    Age : 61
    Localisation : Le Berry profond

     L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.  Empty Re: L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.

    Message par necronomicon le Mar 27 Mai 2014 - 6:43

    Le président de l'oni va-t-il se heurter à son homologue de l'odm ?  baffe mmddrr 


    _________________



    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

     L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.  Empty Re: L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.

    Message par seringatomik le Jeu 29 Mai 2014 - 8:38

    http://www.actusoins.com/22297/cliniciennes.html

    Débat autour du futur métier d’infirmière clinicienne

    28 mai 2014 | Cyrienne Clerc | mots clefs : Infirmière clinicienne


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

     L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.  Empty Re: L'Union nationale des omnipraticiens français (Unof-CSMF) se dit opposée, dans une lettre d'information électronique diffusée lundi, à la création d'un nouveau métier d'infirmier clinicien.

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Ven 18 Oct 2019 - 8:00