Bienvenue sur le forum RESILIENCE - Rejoignez nous dans la lutte contre l'Ordre National des Infirmiers


Contrairement aux idées reçues et véhiculées ici où là, l'oni n'est pas mort et enterré

 Soutien total et inconditionnel aux  pédicures-podologues et aux kinés qui passent au tribunal


Mobilisez vous, écrivez à votre député/sénateur !


Les adhésions sont ouvertes dans la section "Adhésion"

    Les Européens aux urnes

    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Les Européens aux urnes  Empty Les Européens aux urnes

    Message par lesinfirmières le Dim 25 Mai 2014 - 7:31

    Union Européenne Publié le 25-05-2014 • Modifié le 25-05-2014 à 05:53

    Les Européens aux urnes

    par RFI

    http://www.rfi.fr/europe/20140525-europeens-urnes-union-barroso-parlement-commission-verhofstadt-souverainistes/

    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Dim 25 Mai 2014 - 8:04

    infirmière et Europe = que dalle ! y a rien qui a été fait pour améliorer la condition IDE en Europe; à part les accords de Bologne en 1999 et l uniformisation des formations universitaires = en France : la licence IDE ...

    de plus, les IDE françaises sont les mieux formées, celles à qui on demande le plus et les moins bien payées au rapport qualité prix !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par moutarde le Dim 25 Mai 2014 - 14:00

    15,70 % de participation au plan national à midi.

    Le référendum qui a servi à rien en mai 2005 a laissé des traces.
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Dim 25 Mai 2014 - 19:48

    18h48 : selon les dernières estimations données par les agences étrangères, le fn s installerait comme incontournable dans la vie politique française en ancrant son implantation ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Dim 25 Mai 2014 - 21:17

    seringatomik a écrit:http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/live/2014/05/25/suivez-les-elections-europeennes-en-direct_4425485_4350146.html

    Le Front national largement en tête aux européennes

    | 25.05.2014 à 19h11• Mis à jour le 25.05.2014 à 20h07


    c est la seconde claque magistrale en moins de 6 semaines pour le gouvernement en place et la classe politique en général ...


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Dim 25 Mai 2014 - 21:20

    http://www.lepoint.fr/europeennes-2014/en-direct-europeennes-2014-57-d-abstention-a-20-heures-25-05-2014-1827690_2095.php

    EN DIRECT. Européennes 2014 : le Front national, premier parti de France

    Le Point.fr - Publié le 25/05/2014 à 19:01 - Modifié le 25/05/2014 à 20:17

    EUROPÉENNES 2014. Selon Ipsos, le parti de Le Pen (25 %) arrive loin devant l'UMP (20,3 %) et le PS (14,7 %).


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 8:11

    http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2014/05/26/politique/catherine-trautmann-sandrine-belier-sorties-seisme-strasbourg/

    A Strasbourg aussi, forte mobilisation du FN

    Le Front National a certes progressé en nombre d’électeurs, mais c’est la démobilisation des autres électeurs qui accroît son score. Ainsi à Strasbourg, 8 507 personnes ont voté FN dimanche, soit 700 de plus qu’au premier tour des élections municipales. Mais avec une abstention touchant plus de 58% des électeurs Strasbourgeois, le FN affiche 14% des suffrages exprimés, un score jamais atteint depuis 1989 par le parti d’extrême-droite et qui lui permet d’arriver en tête dans de nombreux bureaux de vote.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par moutarde le Lun 26 Mai 2014 - 9:26

    "Et maintenant que vais-je faire
    lalalala"
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 12:08

    Troublantes similitudes,

    alors que les leaders de la crasse politique française, en alternance aux manettes de la France depuis plus de 30 ou 40 ans, parlent de séisme suite aux résultats prévisibles des élections européennes de ce 25 mai 2014, nous, ne voyons que la continuité d’une éruption sous Marine ayant commencé le 21 avril 2002 et dont les répliques successives ont été savamment occultées par ces mêmes idiots qui, hier soir encore autistes et consanguins aggravés, nous assénaient des « il faut aller plus vite dans les réformes engagées, nous ne sommes au gouvernement que depuis 8 semaines, notre parti est celui qui a le mieux résisté et si on additionne, etc, etc, etc … »

    alors que la plus forte réplique de cette même vague bleu Marine du 30 mars 2014 des élections municipales est à peine encaissée, nos dirigeants politiques pour certains englués dans leurs propres magouilles et dont les amis réclamaient encore et toujours « plus de transparence » en pensant fortement devenir calife à la place du calife sur les plateaux de télévision, tous plus bêtes les uns que les autres continuant de nous servir la même partition inaudible et vomitive des 50 milliards d’un plan de redressement dont les français ne veulent pas entendre parler, comme chef d'orchestre et Premier ministre en tête, relisant son discours de Politique Générale devant les caméras,

    alors qu’il est maintenant plus qu’évident que le rejet massif de ceux qui pensent déjà à 2017, soit pour un retour, soit pour une continuité, est établi, le parti de la droite musclée, que d’aucuns appellent extrême, mais dont les français ne cessent de le rappeler au bon souvenir de ces incapables et irresponsables mais coupables élus et dirigeants, est devenu incontournable et est enraciné, n’en déplaise, dans le paysage politique français pour longtemps, très longtemps … à force de vouloir jouer, jeu initié avec brio et machiavélisme par Tonton, avec le feu de la Démocratie à géométrie variable ils ont fini par se brûler, contraignant le Président à convoquer dans l’urgence (devenue quotidienne) une réunion gouvernementale ayant pour but d’expliquer aux autres dirigeants européens que les français n’ont pas voulu voter « comme çà » mais plutôt contre, etc …

    le ticket d’entrée à l’Elysée est devenu très cher et beaucoup n’auront plus les moyens de l’acheter en 2017, crise politique oblige, nous parions d’ores et déjà que les idées défendues par Marine le Pen seront présentes au second tour de la présidentielle prochaine, plongeant le bipartisme étouffant dans les oubliettes de la République, comme nous avions parié (seuls contre presque tous) que son père serait présent face à Jacques Chirac le 21 avril 2002, monsieur Jospin ayant été particulièrement mauvais alors en déclamant – déjà - sur les ondes radio télévisées que son programme n’était pas socialiste et en faisant rajouter, à la va vite, des bandeaux autocollants sur les affiches du Parti Socialiste, là où manquaient la Rose et le Poing,

    troublantes similitudes, en effet, que cette décomposition nauséabonde et mortifère d’un système en bout de souffle, en comparaison avec un ordre professionnel imposé - par les mêmes parlementaires consanguins de droite en décembre 2006 - à plus de 500 000 infirmières (devenues 600 000 citoyennes et électrices aux derniers comptages officiels), ordre infirmier qui essaie - envers et contre tous - de se maintenir tant bien que mal et avec la complicité douteuse et bienveillante de sa banque dirigée par monsieur Pérol,

    ordre infirmier bien mal engagé sur une voie bouchée à l'avance, ordre infirmier dont le président actuel, tel Poutine, orchestre sa ré-élection en novembre 2013 en préparant, là aussi savamment, les premières élections à l'envers de l'Histoire de notre vieille démocratie, comme si monsieur Hollande ayant conscience d'avoir perdu la bataille se faisait réélire au Château par ses ministres en repoussant les législatives à perpette ... ordre infirmier ayant essuyé début avril 2014 une cinglante défaite électorale, bien que seul en compétition, avec plus de 78% de non votants parmi les inscrits allant jusqu à 95% de l'ensemble de la profession qui avait pourtant participé à hauteur de presque 14%, huit années plus tôt, ordre infirmier qui organise un second premier tour en octobre 2014, repoussant les régionales ordinales à fin janvier 2015, comme monsieur Hollande qui, pour des raisons purement politiciennes et peu avouables, repoussera les régionales de 2015 à 2016, en espérant entre temps une embellie économique et comptant sur la mémoire défaillante (grosse erreur !!!) des français,

    essayant, là aussi, de faire perdre son identité et ses racines professionnelles à des infirmières déjà fortement bousculées et déboussolées en les embrigadant au sein d'un ordre inhibant toute initiative, qui pratique la délation et qui dénonce auprès des procureurs, quand dans le même temps, monsieur Hollande participant de la mondialisation écoeurante et envahissante voudrait faire oublier aux français, des Gaulois avant tout, leurs racines et identités régionales et départementales, auxquels il sont - plus que tout - profondément attachés (ma fille de 16 ans à peine ayant déjà prévenu qu'elle voterait contre les socialistes en 2017 si on lui supprimait son identité Alsacienne), sous prétextes d'économies de fonctionnement que ces cumulards congénitaux ne sont pas même capables de s'appliquer …

    en repoussant toujours à plus tard les efforts - pourtant nécessaires et incontournables - d'une modernisation de notre vie publique, en voulant toujours caresser plus les électeurs dans le sens du poil, ces toujours mêmes rejetons de la crasse politicienne, pour certains élus de pères en fils et petits fils, en sont arrivés à un blocage institutionnel de nos gouvernances, les français se prononçant à maintes reprises pour des changements jamais engagés, ils se tournent depuis plus de 20 ans, vers le parti désormais républicain qui n'a jamais ou peu siégé au sein des Assemblées alors que rassemblant sur son étiquette politique, toujours plus de bulletins exprimés, quand dans le même temps, d'autres partis tombés en désuétudes maintenaient des groupes parlementaires et autres moyens de fonctionnements institutionnels au mépris de la volonté du peuple, tel un ordre infirmier se réunissant régulièrement dans les locaux du Conseil d'Etat, à renfort de publicités photographiques sur les réseaux sociaux, n'ayant plus les moyens financiers de fonctionner de par la volonté du peuple infirmier !


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par moutarde le Lun 26 Mai 2014 - 12:53

    troublantes similitudes, en effet, que cette décomposition nauséabonde et mortifère d’un système en bout de souffle, en comparaison avec un ordre professionnel imposé - par les mêmes parlementaires consanguins de droite en décembre 2006 - à plus de 500 000 infirmières (devenues 600 000 citoyennes et électrices aux derniers comptages officiels), ordre infirmier qui essaie - envers et contre tous - de se maintenir tant bien que mal et avec la complicité douteuse et bienveillante de sa banque dirigée par monsieur Pérol,

    ordre infirmier bien mal engagé sur une voie bouchée à l'avance, ordre infirmier dont le président actuel, tel Poutine, orchestre sa ré-élection en novembre 2013 en préparant, là aussi savamment, les premières élections à l'envers de l'Histoire de notre vieille démocratie, comme si monsieur Hollande ayant conscience d'avoir perdu la bataille se faisait réélire au Château par ses ministres en repoussant les législatives à perpette ... ordre infirmier ayant essuyé début avril 2014 une cinglante défaite électorale, bien que seul en compétition, avec plus de 78% de non votants parmi les inscrits allant jusqu à 95% de l'ensemble de la profession qui avait pourtant participé à hauteur de presque 14%, huit années plus tôt, ordre infirmier qui organise un second premier tour en octobre 2014, repoussant les régionales ordinales à fin janvier 2015, comme monsieur Hollande qui, pour des raisons purement politiciennes et peu avouables, repoussera les régionales de 2015 à 2016, en espérant entre temps une embellie économique et comptant sur la mémoire défaillante (grosse erreur !!!) des français,

    essayant, là aussi, de faire perdre son identité et ses racines professionnelles à des infirmières déjà fortement bousculées et déboussolées en les embrigadant au sein d'un ordre inhibant toute initiative, qui pratique la délation et qui dénonce auprès des procureurs, quand dans le même temps,
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par moutarde le Lun 26 Mai 2014 - 12:54

    Par contre, il n'y a pas de and tour pour les Européennes...
    moutarde
    moutarde
    Admin

    Messages : 2619
    Date d'inscription : 30/05/2010
    Localisation : Sud-Ouest

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par moutarde le Lun 26 Mai 2014 - 13:31

    moutarde a écrit:"Et maintenant que vais-je faire
    lalalala"

    C'est pas ma faute !

    Selon Pépère paraît-il, comme la montée des extrêmes n’est pas un problème franco-français, la responsabilité de l’exécutif est donc à minorer.

    Circulez, il n’y a rien à voir !
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 14:27

    http://www.liberation.fr/politiques/2014/05/26/le-choc-electoral-en-france-a-la-une-de-la-presse-europeenne_1027070

    Le «choc électoral en France» à la une de la presse européenne

    LIBERATION (avec AFP) 26 mai 2014 à 13:02


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    avatar
    zezettedu67

    Messages : 270
    Date d'inscription : 27/01/2012

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par zezettedu67 le Lun 26 Mai 2014 - 16:02

    Pour les infirmières, Hollande a poursuivi l'enculage commencé sous Chirac et poursuivi sous Sarkozy. Ne vous étonnez pas, et Résilience n'a pas cessé de prévenir et de tirer la sonnette d'alarme, si le fn continue de monter dans la profession IDE à l'image de ce qui se passe dans le reste de la population. Les patients nous le répètent tous les jours : çà suffit et ras le bol !
    avatar
    lesinfirmières

    Messages : 574
    Date d'inscription : 01/01/2013

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par lesinfirmières le Lun 26 Mai 2014 - 16:22

    Les trois prochaines, et dernières, années du quinquennat Hollande vont-elles ressembler aux cinq années du second mandat de Jacques Chirac : inutiles et coûteuses ?
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 17:09

    http://www.lemonde.fr/europeennes-2014/article/2014/05/26/pourquoi-le-25-mai-est-plus-grave-que-le-21-avril_4426160_4350146.html

    Européennes : pourquoi le 25 mai est plus grave que le 21 avril

    Le Monde.fr | 26.05.2014 à 12h06• Mis à jour le 26.05.2014 à 16h03 |


    Analyse. Mesurons l'ampleur du séisme politique des élections européennes en France : le 25 mai 2014 est bien plus grave que le 21 avril 2002. Pour trois raisons. D'abord parce que la victoire historique du FN dans un scrutin national ne provoque pas de réaction collective, comme si l'encéphalogramme démocratique restait désespérément plat, là où le 21 avril avait conduit une partie de la société française, notamment de sa jeunesse, à sortir dans la rue et la gauche à se battre pour permettre la victoire de Jacques Chirac contre Jean-Marie Le Pen.

    La société française a donc choisi une forme de « laisser-faire ». En conscience. Alors que les sondages annonçaient assez précisément l'ampleur du vote FN, donné à 24 % vendredi soir par l'ultime enquête Ipsos-Steria, les électeurs de la droite et de la gauche républicaine, plus encore, ont laissé le parti d'extrême droite l'emporter.

    Là où les électeurs FN se sont mobilisés, par conviction, la « génération » du 21 avril – celle qui a trente ans aujourd'hui – apparaît totalement désabusée, et le FN peut se présenter tranquillement comme le parti leader parmi les 18-35 ans. La stratégie de « dédiabolisation » du Front national, portée par Marine Le Pen, a donc porté ses fruits.


    Deuxième raison : le 25 mai marque aussi une nouvelle défaite des partis dits de gouvernement, embourbés dans leurs affaires internes, incapables de se renouveler, déconnectés de la société, pétrifiés par l'ampleur des crises économiques, sociales, démocratiques.

    Dans la tectonique des plaques politiques, le mouvement engagé par le FN n'a pas fini de provoquer des répliques et de fracturer ce qui reste de la politique d'« endiguement » de l'extrême droite – dans ce contexte, le « front républicain » n'est plus qu'un lointain souvenir. Après les élections municipales, les européennes, ce seront les régionales, probablement à l'automne 2015, avec une droite profondément divisée, et une gauche anémique, sans réserves, sans idées, sans souffle, et à la limite de la relégation en seconde division politique dans certains territoires, les plus paupérisés, où elle franchit à peine les 10 % de voix.

    Lire l'analyse électorale sur la poussée du FN dans toutes les circonscriptions

    UNE PAROLE PRÉSIDENTIELLE DÉMONÉTISÉE

    Troisième raison, la plus grave. Le 25 mai rend plus illusoire encore la réforme de la société française. Que peut donc faire François Hollande après un désaveu aussi profond ? Comment peut-il gouverner avec une majorité politique aussi fragile ? Comment assumer et porter l'effort de rigueur budgétaire, là où pour l'instant il n'en est resté qu'aux préliminaires ? François Hollande peut-il relancer ce qu'il reste de son quinquennat sur une réforme structurelle ?

    Et notamment sur la grande réforme territoriale, désormais présentée comme la mère des batailles pour permettre d'engager la baisse des déficits ? Le chef de l'Etat va devoir s'opposer à ses troupes d'élus, à une droite d'autant plus combative qu'elle va regagner la plupart des pouvoirs locaux, et à tous les lobbies possibles, du BTP aux syndicats de fonctionnaires territoriaux. Il va devoir se plonger dans le Meccano des équilibres locaux, des usines à gaz des collectivités, des identités locales, notamment départementales – très loin des préoccupations exprimées par les Français.

    François Hollande peut certes continuer à jouer des mots, notamment sur l'Europe, pour exiger sa réorientation politique et le desserrement des contraintes budgétaires. Mais les paroles du chef de l'Etat n'ont pas plus de poids à l'échelle européenne que sur le territoire français, et ses discours n'impriment plus, nulle part, ni à Bruxelles, ni à l'Assemblée, ni à Forbach, ni à Lille ou Marseille, ni même au sein du Parti socialiste. Dans l'opinion, François Hollande est passé au-delà de la colère, il relève désormais d'une forme d'indifférence – le pire qui puisse aujourd'hui arriver à un homme politique, tant celle-ci signe son impuissance.


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais
    seringatomik
    seringatomik
    Admin

    Lion Messages : 17808
    Date d'inscription : 25/04/2010
    Age : 57
    Localisation : alsace

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par seringatomik le Lun 26 Mai 2014 - 18:39

    http://www.20minutes.fr/monde/1385849-elections-europeennes-le-royaume-uni-se-dirige-vers-une-sortie-de-l-europe-en-2017-selon-jocelyn-evans

    Européennes: «Le Royaume-Uni se dirige vers une sortie de l’Europe en 2017»

    Créé le 26/05/2014 à 15h57 -- Mis à jour le 26/05/2014 à 16h47


    _________________


    « Sans la liberté de blâmer, il n'est point d'éloge flatteur », Beaumarchais

    Contenu sponsorisé

    Les Européens aux urnes  Empty Re: Les Européens aux urnes

    Message par Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Mer 23 Oct 2019 - 10:25